Avez-vous besoin de contacter la rédaction ? Envoyez vos e-mails à [email protected] ou sur notre formulaire.
Le saviez vous ?

Pourquoi avons-nous parfois des jambes engourdies et des pieds engourdis?

Nous allons examiner certaines des causes possibles de l'engourdissement des jambes et des pieds, ainsi que les symptômes associés et les traitements disponibles.

Marie Desange

Les jambes et les pieds engourdis sont une sensation courante que de nombreuses personnes peuvent ressentir à un moment donné. Cela peut être causé par diverses raisons, allant de la posture à des conditions médicales sous-jacentes.  Nous allons examiner certaines des causes possibles de l’engourdissement des jambes et des pieds, ainsi que les symptômes associés et les traitements disponibles.

Causes courantes de l’engourdissement des jambes et des pieds

L’engourdissement des jambes et des pieds peut être causé par plusieurs facteurs, allant de la posture à des problèmes de santé plus graves. Voici quelques-unes des causes courantes :

1. Posture incorrecte

Une posture incorrecte peut mettre une pression excessive sur les nerfs et réduire la circulation sanguine vers les membres inférieurs. Des habitudes posturales telles que croiser les jambes pendant de longues périodes, s’asseoir ou s’agenouiller pendant de longues périodes, s’asseoir sur les pieds ou porter des vêtements trop serrés peuvent tous contribuer à l’engourdissement des jambes et des pieds. Il s’agit généralement d’un engourdissement temporaire et disparaît une fois que la posture est corrigée.

2. Blessures

Les blessures au torse, à la colonne vertébrale, aux hanches, aux jambes, aux chevilles et aux pieds peuvent exercer une pression sur les nerfs et entraîner un engourdissement des jambes et des pieds. Les blessures graves nécessitent une attention médicale immédiate pour éviter des complications ultérieures.

3. Diabète

Le diabète peut entraîner des lésions nerveuses appelées neuropathie diabétique. Cette condition peut causer de l’engourdissement, des picotements et des douleurs dans les pieds et, dans les cas graves, dans les jambes également. Il est important pour les personnes atteintes de diabète de bien contrôler leur glycémie et de suivre les recommandations médicales pour éviter les complications liées à la neuropathie diabétique.

4. Problèmes lombaires et sciatique

Les problèmes lombaires, tels que la dégénérescence ou la hernie des disques vertébraux, peuvent comprimer les nerfs qui vont aux jambes, entraînant un engourdissement ou des troubles sensoriels. La sciatique est une irritation du nerf sciatique, qui se prolonge de la région lombaire aux jambes. Lorsque ce nerf est irrité ou comprimé, une personne peut ressentir de l’engourdissement ou des picotements dans les jambes ou les pieds.

5. Syndrome du canal tarsien

Le syndrome du canal tarsien se produit lorsque un nerf qui descend à l’arrière de la jambe, passe le long de l’intérieur de la cheville et se prolonge dans le pied est comprimé, pincé ou endommagé. Les personnes atteintes de ce syndrome ont tendance à ressentir de l’engourdissement, des brûlures, des picotements et des douleurs lancinantes dans les chevilles, les talons et les pieds.

6. Maladie artérielle périphérique

La maladie artérielle périphérique (MAP) entraîne un rétrécissement des artères sanguines périphériques dans les jambes, les bras et l’estomac, réduisant ainsi la quantité de sang qu’elles peuvent pomper et la circulation sanguine. Les jambes sont l’une des parties du corps les plus souvent touchées par la MAP. Les symptômes de la MAP comprennent généralement des douleurs et des crampes dans les jambes et les hanches lors de la marche ou de la montée des escaliers. Certaines personnes atteintes de la MAP ressentent également de l’engourdissement et de la faiblesse dans les jambes.

7. Tumeurs ou autres anomalies de croissance

Les tumeurs, les kystes, les abcès et les excroissances bénignes peuvent exercer une pression sur le cerveau, la moelle épinière ou n’importe quelle partie des jambes et des pieds. Cette pression peut restreindre la circulation sanguine vers les jambes et les pieds, entraînant un engourdissement.

8. Consommation d’alcool

Les toxines présentes dans l’alcool peuvent endommager les nerfs, ce qui est associé à l’engourdissement, en particulier dans les pieds. Une consommation excessive et chronique d’alcool peut également entraîner des lésions nerveuses et de l’engourdissement. Ces lésions nerveuses sont souvent liées à des niveaux réduits de vitamines B, telles que la thiamine (B-1), l’acide folique (B-9) et la vitamine B-12, causés par une consommation excessive d’alcool.

9. Fibromyalgie

La fibromyalgie est une affection chronique qui provoque des douleurs généralisées dans tout le corps, ainsi que des douleurs et des picotements dans les mains et les pieds chez certaines personnes. Les symptômes de la fibromyalgie comprennent également une raideur et des douleurs inexplicables, une fatigue chronique, des problèmes de mémoire et de concentration, ainsi que le syndrome des jambes sans repos.

10. Sclérose en plaques

Les personnes atteintes de sclérose en plaques (SEP) peuvent subir des lésions nerveuses sensorielles qui provoquent un engourdissement dans une petite partie du corps ou dans des membres entiers. Bien que l’engourdissement associé à la SEP ne dure souvent que pendant une courte période, il peut être suffisamment long pour devenir handicapant.

11. AVC et mini-AVC

Les accidents vasculaires cérébraux ou les mini-AVC peuvent causer des lésions cérébrales qui affectent la façon dont l’esprit interprète et traite les signaux nerveux. Un AVC ou un mini-AVC peut parfois entraîner un engourdissement temporaire ou permanent dans certaines parties du corps.

Symptômes associés à l’engourdissement des jambes et des pieds

Outre l’engourdissement, d’autres symptômes peuvent être associés à ce problème. Il est essentiel de prendre en compte ces symptômes afin de déterminer la cause sous-jacente de l’engourdissement. Voici quelques symptômes couramment associés à l’engourdissement des jambes et des pieds :

Picotements ou sensation de « fourmillements »

Douleur ou inconfort

Faiblesse musculaire

Sensations de brûlure

Sensation d’aiguilles et d’épingles

Difficulté à se tenir debout ou à marcher correctement

Perte de sensibilité à la température ou au toucher

Il est important de noter que la présence de ces symptômes peut varier en fonction de la cause sous-jacente de l’engourdissement.

Traitements pour l’engourdissement des jambes et des pieds

Le traitement de l’engourdissement des jambes et des pieds dépend de la cause sous-jacente. Voici quelques options de traitement courantes :

1. Changements de posture et d’habitudes

Dans le cas où l’engourdissement est causé par une mauvaise posture ou de mauvaises habitudes, la correction de la posture et des habitudes de vie peut souvent soulager les symptômes. Cela peut inclure l’adoption d’une posture correcte, l’évitement de la position assise ou debout prolongée, ainsi que le port de chaussures et de vêtements confortables.

2. Médicaments

Dans certains cas, des médicaments peuvent être prescrits pour traiter les symptômes sous-jacents qui causent l’engourdissement des jambes et des pieds. Cela peut inclure des analgésiques pour soulager la douleur, des médicaments pour contrôler la glycémie dans le cas du diabète, ou des médicaments anti-inflammatoires pour réduire l’inflammation.

3. Thérapie physique

La thérapie physique peut être recommandée pour renforcer les muscles et les nerfs, améliorer la posture et la mobilité, ainsi que pour soulager les symptômes sous-jacents à l’engourdissement des jambes et des pieds. Des exercices spécifiques peuvent être prescrits pour cibler les zones touchées et améliorer la circulation sanguine.

4. Chirurgie

Dans les cas graves où l’engourdissement est causé par une compression nerveuse ou une autre condition nécessitant une intervention chirurgicale, une intervention chirurgicale peut être recommandée. Cela peut impliquer la libération des nerfs comprimés, la réparation de hernies discales ou d’autres procédures chirurgicales visant à soulager la pression sur les nerfs.

Il est important de consulter un professionnel de la santé pour obtenir un diagnostic précis et des recommandations de traitement appropriées en cas d’engourdissement des jambes et des pieds persistant.

Prévention de l’engourdissement des jambes et des pieds

Bien que certaines causes de l’engourdissement des jambes et des pieds ne puissent pas être évitées, il existe des mesures préventives pouvant réduire le risque de développer ce problème.

Voici quelques conseils pour prévenir l’engourdissement des jambes et des pieds :

Maintenir une posture correcte et éviter de rester dans une position pendant de longues périodes.

Éviter les vêtements et les chaussures trop serrés qui peuvent restreindre la circulation sanguine.

Maintenir un poids santé et suivre un régime alimentaire équilibré pour prévenir le diabète et d’autres problèmes de santé liés.

Faire de l’exercice régulièrement pour améliorer la circulation sanguine et renforcer les muscles et les nerfs.

Éviter la consommation excessive d’alcool et adopter un mode de vie sain.

Il est important de noter que la prévention de l’engourdissement des jambes et des pieds dépend de la cause sous-jacente, il est donc essentiel de consulter un professionnel de la santé pour obtenir des recommandations personnalisées.

A retenir

L’engourdissement des jambes et des pieds peut être causé par divers facteurs, allant de la posture à des problèmes de santé sous-jacents. Il est important de prendre en compte les symptômes associés et de consulter un professionnel de la santé pour obtenir un diagnostic précis et des recommandations de traitement appropriées. En adoptant une posture correcte, en évitant les habitudes nuisibles et en suivant un mode de vie sain, il est possible de réduire le risque d’engourdissement des jambes et des pieds.

Avez-vous trouvé cet article utile?
À lire aussi