Points sur les bienfaits du persil sur la santé

persil

Le persil ou Petroselinum crispum est une plante aromatique d’origine méditerranéenne. Il appartient à la famille des Apiacées. Depuis le Moyen Age, on lui reconnaît plusieurs vertus thérapeutiques. Il est, en effet, une plante riche en nutriments et en oligoéléments. Ses composants actifs sont les flavonoïdes, les caroténoïdes, l’apiol, le fer, le calcium ainsi que des vitamines A, C et K.

Les vertus santé du persil

Le persil est l’un des condiments le plus utilisé en cuisine. Connu pour rehausser la saveur des plats, il possède également plusieurs propriétés médicinales. Des propriétés qui font de lui un excellent remède pour traiter :

  • Les dysfonctions du système digestif : Le persil permet de renforcer la motricité des voies digestives. Il sert, d’ailleurs, à prévenir les troubles digestifs comme les flatulences et les ballonnements. Par la même occasion, il contribue à améliorer l’élimination des toxines et des déchets de l’organisme, ce qui démontre son effet diurétique.
  • Les troubles de circulation sanguine : Grâce à la vitamine K, il agit sur le sang comme anticoagulant. Il est particulièrement recommandé en cas de règles douloureuses ou en cas d’irrégularité du cycle menstruel.
  • Les maladies cardiaques et cardio-vasculaires : Le persil est efficace en cas d’hypertension ou d’arythmie cardiaque, notamment la tachycardie.
  • Les pathologies respiratoires : Il permet d’éviter les troubles chroniques et saisonnières des voies respiratoires comme la grippe, le rhume ou la toux.
  • Les problèmes de peau : Le persil aide à soulager les irritations de la peau et les piqûres d’insectes. Il ralentit aussi le vieillissement cellulaire.

Il est également réputé pour le maintien d’une bonne hygiène buccale. Sa propriété aromatisant lui permet de lutter contre les mauvaises haleines.

Ses différentes formes d’utilisation

En médecine naturelle, le persil s’utilise sous différentes formes :

  • Tisane
  • Infusion
  • Huile essentielle
  • Poudre
  • Gélule
  • Extraits
  • Cataplasme
  • Jus

Comment utiliser le persil correctement ?

L’usage du persil doit se faire sous le respect d’un certain dosage afin de profiter pleinement de ses bienfaits en santé.

  • Huile essentielle : pour une application cutanée, diluer 2 gouttes d’huile essentielle de persil dans de l’huile végétale, masser les parties à soigner avec le mélange
  • Gélule : 3 fois par jour
  • Infusion : infuser 50 à 100 g de persil dans 1 l d’eau
  • Tisane : pour 30 cl d’eau, ajouter 1 racine de persil et porter à ébullition. Prendre 2 tasses par jour et à sucrer avec du miel si besoin

Les contre-indications du persil

Bien qu’il soit un ingrédient naturel, son utilisation doit être modérée afin qu’elle soit sans risques. Ingéré à forte dose, il peut avoir de grave répercussion sur le cœur et les reins. Il devient également abortif. De ce fait, il est fortement déconseillé chez les femmes enceintes et allaitantes.

Par ailleurs, étant riche en vitamines K, il n’est pas recommandé chez les personnes suivant un traitement anticoagulant.

Quant à l’huile essentielle, elle est à proscrire chez les enfants de moins de 6 ans.