L’utilisation de l’argile pour soulager la rage des dents

Qu’elle soit verte, marron, verte ou blanche, on utilise l’argile à des fins thérapeutiques et en cosmétologie. Elle apporte de nombreux bienfaits sur l’organisme et le soigne par voie externe ou interne. Ces propriétés sont cicatrisantes, antiseptiques et anti-inflammatoires. D’où un cataplasme d’argile est utilisé pour soulager la rage des dents.

Pour préparer le cataplasme à l’argile, il faut prendre un récipient. Le récipient ne doit être ni en plastique, ni en métal. Ensuite, on y dispose la poudre d’argile ou ces morceaux et on les imprègne d’eau de source. Pour mélanger le tout afin d’obtenir une pâte lisse, utiliser une cuillère ou un bâtonnet en bois. On le dispose enfin sur la joue, là où on ressent la douleur pendant environ une heure. Une fois sèche, c’est inutile de garder l’argile plus longtemps. La pose doit être espacée. Il faut alterner les poses si on souffre à des endroits différents.

Le clou de girofle pour combattre la rage des dents

Le clou de girofle est le plus utilisé contre ces maux. Grâce à l’eugénol dans ce clou, il peut lutter contre les bactéries. Ce qui permet de diminuer la sensibilité dentaire ainsi que de traiter la douleur.

Son utilisation est très simple. Il suffit juste de le disposer sur la dent douloureuse. En même temps, on doit serrer la mâchoire inférieure et supérieure pour le fixer. En tant qu’anesthésiant, il agit immédiatement.

On peut aussi mettre 2 ou 3 gouttes d’huile essentielle de giroflier sur un coton-tige. Ensuite, on l’applique sur la zone douloureuse. On ne doit pas l’avaler.

Il faut demander conseil à un professionnel de santé avant de l’appliquer sur la dent douloureuse.

Le gingembre

C’est un tonique indiqué en cas de grosse fatigue. Il a des effets aphrodisiaques et aussi des propriétés cholagogues et cholérétiques. Mélanger avec de l’eau, sa poudre peut atténuer les douleurs dentaires. C’est un antalgique actif qui agit comme une aspirine.

Pour soulager la rage des dents, utiliser sa pâte consistante. On obtient préalablement cette pâte par le mélange de poudres de gingembre avec de l’eau. Et, on y imbibe un morceau de coton et on l’essor pour le mettre sur la dent douloureuse. On ne doit pas le mettre sur la gencive. Le gingembre irrite la zone cutanée. Ainsi, il retient le sang près de la peau. Ce qui permet de diminuer l’inflammation.

On peut également mélanger sa poudre avec celle du piment rouge.

Le piment rouge

Le piment rouge est un antalgique naturel des douleurs dentaires grâce à sa richesse en molécule de capsaïcine. Il agit aussi comme un anti-inflammatoire. Ce qui lui permet de soulager la douleur.

Pour contrer la rage de dents, il faut mélanger la poudre du piment rouge avec de l’eau. On obtient alors une pâte épaisse. Ensuite, on prend un coton-tige et on la trempe dans la pâte. On doit l’essorer et la disposer sur la dent tout en évitant tout contact avec la gencive. C’est une préparation révulsive. Elle retient le sang en irritant la zone locale. Ce qui conduit à l’atténuation de l’inflammation et de la douleur.

Les graines de sésame

Elles sont efficaces contre le mal de dents. C’est dû à ses propriétés antalgiques. Pour préparer les graines de sésame, il faut porter une casserole d’eau jusqu’à ébullition. Disposer en même temps les graines de sésame. Pour une portion de graines, la quantité d’eau est le double. L’eau doit s’évaporer de moitié pour assurer l’efficacité de la préparation. On l’applique enfin directement sur la zone douloureuse.

Parfois il faut envisager l’implant dentaire

Très efficaces pour lutter contre ces douleurs de dents insoutenable, l’argile comme le clou de girofle ou le piment rouge permettent de passer un moment en se sentant moins mal en point. Mais malgré tout, la rage de dent est un signe : celui qu’il faut bien vite prendre un rendez-vous auprès d’un dentiste qualifié. Sinon les douleurs vont reprendre et devenir de plus en plus insupportables. Le praticien sera à même de juger ce qu’il convient de faire, avec cette dent qui fait souffrir, en fonction de ce qu’il va y déceler.

S’agit-il d’une carie importante, ou bien d’un souci avec la racine de la dent ? Est-ce qu’il y a une décalcification quelque part ou bien la dent s’est-elle nécrosée toute seule, comme cela peut arriver ? Quoi qu’il en soit, il faut se fier à ce qu’il dira, c’est la seule et unique solution pour ne plus avoir mal. Il faut envisager que cette dent soit extraite, si cela devient important.  Dès lors on sera rassuré lors de la pose d’un nouvel implant dentaire, qui permettra de résoudre le problème posé par l’extraction : le trou laissé vide sur la mâchoire, entraînant, par la force des choses, une modification dans sa façon de manger au quotidien.

Bien sûr, il faudra bien avant de parler de la pose de l’implant dentaire, envisager plusieurs séances chez le dentiste. D’abord il faut nettoyer la racine ou ce qu’il en reste, de manière à s’assurer qu’il n’y aura pas d’infection. L’étape suivante pourra être celle de la prise de l’empreinte de la dent, pour faire en sorte que l’implant corresponde parfaitement à l’espace laissé vide dans la gencive. Pour finir, il faudra une longue séance, durant laquelle on pourra enfin implanter l’élément en céramique qui remplacera définitivement la dent elle-même et qui permettra de retrouver une mastication normale.

* Presse Santé s' efforce de transmettre la connaissance santé dans un langage accessible à tous. En AUCUN CAS, les informations données ne peuvent remplacer l' avis d'un proffesionel de santé.

Vous aimez nos contenus ?

Recevez chaque jour nos dernières publications gratuitement et directement dans votre boite mail

RECEVOIR LA NEWSLETTER
- Presse Santé -