L’olfactothérapie ou le lien entre l’odorat et le bien-être émotionnel

olfactothérapie

L’olfactothérapie est une science exploitant le pouvoir des huiles essentielles sur la sphère psycho émotionnel. À la différence de l’aromathérapie, cette méthode se repose surtout sur le sens de l’odorat. En effet, les odeurs participent à l’équilibre psycho émotionnel en libérant des souvenirs et des émotions.

Quelle est son histoire ?

L’olfactothérapie doit son existence à Gilles Fournil : un somatologue de renom, un énergéticien et un thérapeute transpersonnel. Souhaitant apporter une approche novatrice à la médecine, il exploite ainsi le pouvoir de l’odorat sur l’inconscient et les émotions. C’est dans cette optique que ce praticien résidant en Corse met au point l’olfactothérapie en 1992. Depuis, il ne cesse de dispenser des formations visant à augmenter le nombre de thérapeutes pouvant déployer cette thérapie. Il anime également de nombreux séminaires où il explique l’importance des odeurs sur le développement personnel.

Aujourd’hui, plusieurs thérapeutes œuvrant dans l’amélioration du bien-être adoptent cette pratique.

Que peut-on tirer de cette thérapie ?

L’olfactothérapie contribue généralement à l’épanouissement émotionnel et psychologique d’un individu. À cet effet, il agit surtout sur le système nerveux central, mais également sur l’inconscient. Cette thérapie permet de :

Se libérer des émotions négatives

Les actions bénéfiques de cette thérapie sur le système nerveux central ne sont plus à prouver. Elle exerce, entre autres, un effet positivant et relaxant. De ce fait, elle permet de se libérer du stress, des angoisses et des pensées négatives. Elle aide également à se libérer d’une addiction (tabac, drogue, alcool). Enfin, elle permet de retrouver sa confiance en soi.

À ne pas rater !
Abonnez-vous à la newsletter Presse santé

Recevez chaque semaine et en avant première notre actualité santé : actualités médicales, conseils santé, innovations scientifiques, dossiers complets directement dans votre boite mail !

Adresse e-mail non valide
Essayez c est gratuit. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Se rétablir suite à un traumatisme

Un des objectifs de cette thérapie est de favoriser la récupération d’une personne suite à un traumatisme. Elle permet, notamment, de lever certains blocages et d’accélérer le processus de rééducation.

Se connecter à son cerveau limbique

Le cerveau limbique est une partie du cerveau qui stocke les souvenirs et les émotions. Selon Gilles Fournil, chacune de nos expériences est liée à une odeur particulière. L’olfactothérapie participe ainsi à la favorisation de la mémoire, ce qui nous permet de nous lier à cette partie spécifique du cerveau.

Comment se déroule une séance ?

Les méthodes de guérison de l’olfactothérapie reposent sur une sélection de 16 huiles essentielles (HE). Ces essences sont reconnues pour leurs puissants pouvoirs vibratoires. En outre, elles stimulent efficacement le pouvoir olfactif. On distingue :

  • HE de clou de girofle
  • HE de cèdre de l’Atlas
  • HE de myrrhe
  • HE d’ylang-ylang
  • HE de lavande officinale
  • HE de bergamote
  • HE de romarin à verbénone
  • HE de rose de Damas
  • HE d’eucalyptus radié
  • HE de géranium rosat
  • HE de santal
  • HE de sauge sclarée
  • HE de menthe poivrée
  • HE de menthe verte
  • HE d’encens
  • HE de jasmin

Lors de chaque séance, le thérapeute propose au patient des bandelettes imprégnées d’huile essentielle. Il établit ensuite un classement basé sur les réactions du patient après chaque olfaction. Pour une action ciblée, il est également possible d’utiliser les essences concentrées en synergie.