Les valeurs du pétasite en phytothérapie

valeurs du pétasite en phytothérapie

Le pétasite est une plante herbacée se développant majoritairement près des cours d’eau et des ruisseaux. Il appartient à la famille des Asteraceae. Dans le domaine scientifique, on le reconnaît sous le nom de Petasites officinalis ou Petasites hybridus ou encore Petasites vulgaris. Souvent considéré comme une plante ornementale, il occupe également une très grande place dans l’univers de la phytothérapie. Ses composants chimiques lui confèrent, en effet, des vertus inestimables en médecine naturelle. La plante contient des sesquiterpènes, des alcaloïdes, des tanins, des flavonoïdes et des mucilages.

Quelles sont ses principales indications en phytothérapie ?

Autrefois, on utilisait le pétasite pour traiter la peste et les cas de fièvre. Dans la phytothérapie moderne, on l’emploie principalement dans le cadre de la prévention des crises de migraine. En effet, il a la capacité de réduire la fréquence, le nombre et l’intensité des migraines.

En outre, cette plante médicinale possède des propriétés antiphlogistiques, antiallergiques et antispasmodiques. Elle permet, entre autres, de calmer les contractions et les spasmes des muscles lisses. Ces activités aident à soigner :

  • Les troubles affectant les voies respiratoires : rhume des foins ou rhinite allergique, toux et asthme bronchique
  • Les troubles digestifs : maux de ventre, crampes gastriques et intestinales
  • Les troubles urinaires et gynécologiques : spasmes des voies urinaires, menstruation difficile et douloureuse

Enfin, le pétasite soigne les affections cutanées et accélère le processus de cicatrisation des plaies. Il atténue également les douleurs rhumatismales.

Sous quelles formes galéniques le pétasite est-il distribué ?

En phytothérapie, on utilise essentiellement les rhizomes de la plante. Les différentes formes pharmaceutiques sont :

  • Tisane, décoction
  • Cataplasme
  • Extrait sec
  • Extrait fluide
  • Comprimé
  • Gélule
  • Teinture mère
  • Huile essentielle

Comment profiter des bienfaits de cette plante médicinale ?

Dans un cadre thérapeutique, la dose quotidienne recommandée est de 50 à 100 mg d’extrait.

Extrait sec :

En cas de toux ou d’irritations de bronches, une infusion à base de fleurs ou de feuilles séchées permet de soulager les symptômes.

Plante fraîche :

Pour favoriser la cicatrisation des lésions cutanées et calmer les douleurs articulaires, on recommande une application en cataplasme de feuilles fraîches sur les zones à traiter.

Extrait fluide (solution buvable) :

À administrer par voie orale et réservé aux enfants de plus de 12 ans. Dans un verre d’eau, diluer jusqu’à 10 gouttes de la solution.

Comprimé :

Avec un peu d’eau, avaler sans croquer 1 comprimé en 2 ou 3 fois par jour.

Gélule :

La dose curative est de 1 gélule en 2 fois par jour, à prendre aux repas. Pour la dose préventive, la durée de la cure est de 4 à 6 mois.

Huile essentielle :

L’huile essentielle de pétasite peut s’utiliser en inhalation, en diffusion atmosphérique ou par voie cutanée. Pour cette dernière, diluer 20 % d’huile essentielle dans 80 % d’huile végétale.

Quelles sont les contre-indications ?

Le pétasite est contre-indiqué chez :

  • Les femmes enceintes et allaitantes
  • Les enfants de moins de 12 ans
  • Les personnes souffrant ou ayant des antécédents de troubles hépatiques