Les signes précoces et les stades du cancer du sein

Voici quels sont les signes et stades précoces d'un cancer du sein et les options de traitement.

La stadification aide les médecins et les personnes à prendre des décisions sur le traitement du cancer. Le cancer du sein à un stade précoce implique une tumeur qui ne s’est pas propagée en dehors du sein. Le cancer du sein comporte cinq stades différents, allant de 0 à 4. Chaque stade numéroté comporte des lettres supplémentaires qui indiquent un statut inférieur ou supérieur au sein du stade.
Le cancer du sein au stade précoce peut décrire plusieurs stades allant de 0 à 3A. Le traitement du cancer du sein au stade précoce vise à éliminer ou à guérir le cancer.

Qu’est-ce que cela signifie d’avoir un cancer du sein à un stade précoce ?

Le cancer du sein au stade précoce comprend toute forme qui ne s’est pas propagée au-delà du tissu mammaire ou des ganglions lymphatiques locaux. Les stades qu’ils définissent comme précoces comprennent :

Carcinome canalaire in situ : également appelé stade 0, le cancer ne s’est pas propagé à partir des canaux ou des lobules, mais peut se propager s’il n’est pas traité.

Stade 1 : généralement, une tumeur plus petite qui ne s’est pas propagée aux ganglions lymphatiques et qui répond généralement au traitement.

Stade 2A : Peut impliquer l’un des éléments suivants :
– pas de tumeur réelle et s’est propagée à moins de quatre ganglions lymphatiques axillaires
– tumeur comprise entre 2 et 5 centimètres (cm) et ne s’étant pas propagée aux ganglions lymphatiques
-tumeur de moins de 2 cm et étendue à moins de 4 ganglions lymphatiques.

Stade 2B : La tumeur est soit :
-entre 2 et 5 cm, et s’est propagée à moins de quatre ganglions lymphatiques OU
-la tumeur est supérieure à 5 cm et ne s’est propagée à aucun ganglion lymphatique

Stade 3A : Il s’agit de l’une des trois sous-catégories du stade III, et peut concerner :
-une tumeur de n’importe quelle taille ou inexistante et une propagation à 4 à 9 ganglions lymphatiques
– une tumeur de plus de 5 cm et des cellules cancéreuses du sein mesurant entre 0,2 et 2 millimètres (mm) trouvées dans les ganglions lymphatiques
– la tumeur est supérieure à 5 cm et le cancer s’est propagé à 1 à 3 ganglions lymphatiques.
Plusieurs facteurs entrent en ligne de compte dans le classement du cancer par les médecins. Les stades sont divisés en cinq étapes, de 0 à 4, avec des sous-niveaux indiqués par des lettres.

Ce système de stadification du cancer prend en compte les facteurs suivants :

– la taille de la tumeur (T)
– la propagation aux ganglions lymphatiques locaux (N)
– propagation aux tissus distants ou métastases (M)
– statut des récepteurs d’œstrogènes (ER)
– le statut des récepteurs de la progestérone (PR)
– statut HER2

La stadification du cancer du sein est plus complexe que celle des autres formes de cancer. Il faut doit parler de son stade avec son médecin pour savoir s’il considère son cancer comme un stade précoce ou un stade plus avancé.

Signes et symptômes du cancer du sein à un stade précoce

Le cancer du sein peut être difficile à découvrir pour certaines femmes car il peut ne présenter aucun signe évident, en particulier dans les premiers stades. De nombreux symptômes du cancer du sein peuvent être associés à d’autres maladies et affections.

Si vous présentez l’un des symptômes ou signes suivants de consulter leur médecin :

– gonflement ou épaississement du sein
– douleur dans une partie quelconque du sein
– nouvelle bosse sous l’aisselle ou dans le sein
– douleur dans la région du mamelon
– la peau du sein présente des signes de capitonnage ou d’irritation
– rougeur autour du mamelon ou du sein en général
– écoulement du mamelon, à l’exception du lait maternel
– modification de la taille ou de la forme du sein.

Traitement du cancer du sein au stade précoce

Le traitement varie en fonction de plusieurs facteurs, notamment:

– le stade du cancer
– l’âge de la personne
– les autres problèmes de santé
– l’état de santé général.

Pour le cancer de stade 0, les femmes choisissent généralement entre deux options chirurgicales. Celles-ci comprennent:

La chirurgie conservatrice du sein : Au cours de cette intervention, le chirurgien n’enlève que la partie du sein nécessaire pour éliminer les cellules cancéreuses. Le médecin recommande généralement une radiothérapie après l’intervention.

Mastectomie : cette intervention implique l’ablation complète du sein. Les médecins la recommandent généralement pour les tumeurs plus importantes.

Lorsque la tumeur est réceptive aux hormones, le médecin peut recommander une hormonothérapie pendant une période pouvant aller jusqu’à 5 ans. L’hormonothérapie peut contribuer à réduire le risque de développer un cancer invasif. Le cancer de stade 1 peut suivre un parcours de traitement similaire à celui du stade 0. Un médecin peut recommander une chirurgie, une radiothérapie et une hormonothérapie selon l’âge et l’état de santé général de la personne. Dans certains cas, il peut recommander une chimiothérapie pour les tumeurs plus importantes.
Pour le stade 2, un médecin recommandera probablement aussi des options chirurgicales en premier lieu.

Après la chirurgie, le médecin recommandera probablement un ou plusieurs des traitements suivants :

– chimiothérapie
– radiothérapie
– hormonothérapie

Enfin, les médecins recommandent souvent de commencer par une chimiothérapie ou une hormonothérapie avant l’opération. Ces thérapies peuvent aider à réduire la tumeur et permettre au chirurgien de l’enlever plus facilement tout en conservant le sein. Dans le cas contraire, le chirurgien devra probablement pratiquer une mastectomie. Après l’opération, le médecin recommandera souvent une radiothérapie.

Perspectives du cancer du sein au stade précoce

Les perspectives générales du cancer du sein au stade précoce sont bonnes, en particulier lorsqu’il est diagnostiqué tôt. Les taux de survie au stade précoce du cancer du sein sont les suivants :

– Cancer localisé : 99% de chances de survie à 5 ans par rapport à la population générale.
– Cancer étendu aux ganglions lymphatiques locaux : 86% de chances de survie à 5 ans par rapport à la population générale.
Bien qu’il s’agisse des données les plus récentes, avec les progrès des traitements, il est possible que le taux de survie s’améliore.

Par ailleurs, les taux de survie ne sont pas garantis et plusieurs facteurs peuvent les influencer. Une femme atteinte devrait parler avec son médecin de son pronostic individuel lors de l’élaboration d’un plan de traitement.

Espérance de vie pour le cancer du sein au stade précoce

Les personnes chez qui on a diagnostiqué un cancer du sein à un stade précoce ont souvent des perspectives positives et peuvent avoir une espérance de vie normale. Environ 80 % des personnes qui reçoivent un diagnostic de cancer du sein survivent pendant au moins 15 ans après le diagnostic et le traitement. Toutefois, ce chiffre n’est pas spécifique au stade de la maladie.
Les traitements ont continué à s’améliorer, ce qui peut contribuer à augmenter la probabilité qu’une personne diagnostiquée avec un cancer du sein, quel que soit son stade, vive plus longtemps et en meilleure santé. Le traitement est essentiel pour aider une personne à vivre plus longtemps. Les personnes qui pensent avoir un cancer du sein devraient donc en parler à leur médecin.

Chances de rémission pour le cancer du sein au stade précoce

Dans le cas d’un cancer du sein à un stade précoce, les médecins cherchent souvent à éliminer complètement le cancer ou à obtenir une rémission complète. La rémission complète signifie que les cellules cancéreuses sont indétectables lors des tests.Après 5 ans de tests négatifs, un médecin peut déclarer une personne guérie.

Cependant, plusieurs facteurs peuvent influer sur la probabilité de retour du cancer. Parmi les facteurs qui affectent les taux de rémission, citons:

– le stade au moment du diagnostic
– la biologie des cellules cancéreuses
– les traitements initiaux du cancer
Une récidive locale se produit généralement dans les 5 ans. À tous les stades du cancer du sein, il existe un risque que le cancer revienne sous forme métastatique ou se soit propagé à d’autres parties du corps. Environ 20 à 30 % des femmes chez qui on a diagnostiqué un cancer du sein à un stade précoce vont développer un cancer du sein de stade 4 ou métastatique. Cela signifie que leur cancer s’est propagé à d’autres parties du corps.

Évolution du cancer du sein au stade précoce

En l’absence de traitement, le cancer du sein au stade précoce peut continuer à se développer et finir par se propager à d’autres parties du corps. Une détection et un traitement précoces peuvent contribuer à empêcher la progression du cancer et, dans de nombreux cas, à le guérir ou à l’éliminer complètement. Une fois que le cancer du sein s’est propagé à d’autres parties du corps, les médecins ne peuvent plus le guérir. Le traitement vise plutôt à prolonger la vie de la personne, à réduire les symptômes et à améliorer la qualité de vie.

Quand parler à un médecin

Une femme doit consulter son médecin si elle présente des symptômes inhabituels dans ou autour de ses seins. Bien qu’il soit possible que les symptômes soient liés à une autre affection, un médecin peut aider à exclure d’autres causes et à déterminer ce qui est à l’origine du problème.

Les personnes femmes devraient également suivre les recommandations de dépistage :

– 40 à 44 ans : les personnes à haut risque de ce groupe d’âge devraient subir un dépistage.
– 45 à 54 ans : dépistage annuel.
– Plus de 55 ans : Dépistage tous les 2 ans.

Le cancer du sein à un stade précoce a souvent des perspectives positives, de nombreuses femmes survivant grâce au traitement. Le cancer du sein à un stade précoce peut inclure plusieurs stades de cancer du sein lorsque le cancer ne s’est pas propagé à des zones éloignées du corps. Les traitements peuvent souvent guérir le cancer ou le faire entrer en rémission complète.

Vous aimez nos contenus ?

Recevez chaque jour nos dernières publications gratuitement et directement dans votre boite mail

RECEVOIR LA NEWSLETTER
- Presse Santé -