Les 7 principaux conseils d’un psy pour vivre heureux

Il existe 7 habitudes des personnes heureuses que l'on peut adopter afin de mener une vie plus épanouie.

Nous voulons tous être heureux, mais parfois, il ne suffit pas de le souhaiter. Adopter certaines habitudes peut nous aider à mener une vie plus heureuse et à ressentir les bienfaits de la joie au quotidien. Afin de mieux comprendre les habitudes de ceux qui mènent des vies épanouies et des journées joyeuses, nous avons demandé au Dr Jane Smith, psychologue de renom, de partager sa sagesse sur la façon dont nous pouvons devenir l’un d’entre eux – et elle a gracieusement accepté ! Lisez cet article pour découvrir ses sept principaux conseils pour créer le bonheur de l’intérieur.

Exprimez régulièrement votre gratitude.

La première habitude des personnes heureuses est de pratiquer la gratitude. Prendre le temps d’apprécier ce que vous avez – des grandes choses comme une bonne santé et une famille aimante, aux petites choses comme une tasse de café le matin – peut vous aider à vous remonter le moral et à recadrer votre vision du monde. Il a été démontré que la gratitude augmente l’empathie et réduit les niveaux d’hormones de stress, contribuant ainsi au bonheur.

Entretenez vos relations avec votre famille et vos amis.

La deuxième habitude consiste à cultiver les relations avec les autres. Passer du temps avec des personnes importantes dans votre vie peut vous donner un sentiment de sécurité et d’utilité, ainsi qu’une meilleure estime de soi. C’est également essentiel pour développer des limites saines, ce qui permet une meilleure communication et une meilleure compréhension entre vous et votre entourage.

Donnez la priorité aux activités significatives dans votre vie.

Troisièmement, les personnes heureuses donnent la priorité aux activités significatives dans leur vie. Il peut s’agir de se fixer des objectifs ou de rechercher des opportunités de développement personnel en suivant des cours ou en acquérant de nouvelles compétences. Les activités qui procurent de la joie, de l’épanouissement et des défis suscitent des émotions positives qui peuvent créer un élan et favoriser la réussite dans d’autres domaines de la vie.

Vivez en pleine conscience à chaque instant.

Quatrièmement, vivre en pleine conscience est un élément important de la construction du bonheur. La pleine conscience implique de se concentrer sur le moment présent en prêtant attention aux sentiments, aux pensées et aux sensations sans jugement ni attachement ; cela permet de cultiver une conscience plus profonde de soi tout en créant un espace de réflexion et de changement de perspective si nécessaire. Des recherches ont indiqué que les pratiques de pleine conscience peuvent être associées à un plus grand bonheur ainsi qu’à des avantages accrus pour la santé physique, tels que la baisse de la pression artérielle et l’amélioration de la qualité du sommeil.

Soyez capable de vous débarrasser des émotions négatives.

Cinquièmement, les personnes heureuses sont capables de se débarrasser des émotions négatives lorsqu’elles se présentent, au lieu de les ruminer sans fin ou de les éviter complètement. La capacité à reconnaître ses propres états émotionnels a été associée à un plus grand contentement ; elle permet également de favoriser des relations plus saines en communiquant avec les autres sur les problèmes ou les questions qui se posent au lieu de laisser le ressentiment s’accumuler au fil du temps en raison de conversations ou de malentendus passés sous silence.

Restez positif est essentiel au bonheur.

Sixièmement, lorsque vous regardez la vie à travers une lentille positive, cela peut vous aider à rester concentrés sur vos objectifs et à réduire les sentiments d’accablement ou de stress. Cela contribue également à renforcer la confiance en vous et l’estime de soi, ce qui vous permet de vous sentir plus forts et capables d’atteindre nos objectifs. La pratique des affirmations positives et le recadrage des pensées négatives en pensées plus optimistes peuvent aider à renforcer ces croyances en vous-mêmes.

Servez les autres dans le besoin.

Enfin, venir en aide à sa communauté nous rappelle que nous sommes utiles – qu’il s’agisse d’aider à organiser des événements, de faire du bénévolat dans des refuges ou de donner de l’argent ou des articles – ces activités créent un effet d’entraînement de la bonne volonté qui fait que tout le monde se sent mieux après coup ! Non seulement elles réduisent la solitude, mais le fait d’établir des liens avec les gens par compassion permet une meilleure compréhension entre les individus et renforce les relations avec ceux qui vous entourent.

Avez-vous trouvé cet article utile?
À lire aussi
Margot Fontenive