Le cordyceps, le champignon des Empereurs de Chine

Parmi les champignons médicinaux, le cordyceps est l’un des plus réputés, car il fut réservé à l’Empereur de Chine et à sa cour, comme ingrédient d’un met royal, le canard laqué aux cordyceps. Champignon très recherché au Tibet, il est par ailleurs cultivé pour ses nombreuses propriétés.

Un champignon de longue vie

Le cordyceps est recensé dans la pharmacopée chinoise depuis le 17ème siècle, mais était connu depuis plus de 2000 ans comme un puissant tonique musculaire et aphrodisiaque.

C’est pour cette raison d’ailleurs qu’il fut réservé à l’Empereur de Chine et à sa cour. Une étude réalisée en 2004 sur des souris mâles ont montré que ce champignon permettait d’augmenter significativement le taux de testostérone, ce qui favorise en particulier l’érection.

Depuis, de nombreuses études ont montré que ce champignon permettait aussi de réguler l’immunité, ce qui le rend utile aussi bien en cas de réaction allergique (asthme, rhume des foins, par exemple), que de chute immunitaire.

Un protecteur hépatique puissant

Dans ce champignon, on a isolé une substance, la cordycépine, qui permet d’augmenter l’activité de deux enzymes hépatiques, la super oxyde dismutase et la glutathion peroxydase, qui luttent contre les toxiques et surtout contre les radicaux libres. Cela en fait du cordyceps un anti oxydant remarquable.

Une étude faite en 2003 sur des rats a démontré aussi que ce champignon protégeait les cellules du foie de susbtances toxiques comme l’éthanol.  On a donné à deux populations de rats une nourriture additionnée d’éthanol, afin de créer les conditions d’apparition d’une cirrhose.

On donna à la première population de rat un placebo, et à la seconde, du cordyceps. On a ainsi constaté que le cordyceps permet de retarder l’apparition de la cirrhose, voire de l’éviter, et donc de jouer un rôle de protecteur hépatique.

Comment et pourquoi prendre le cordyceps

Ce champignon peut tout d’abord être pris en cure par toute personne ayant besoin de renforcer ses défenses immunitaires ou de les réguler, ainsi que pour celles et ceux qui veulent améliorer leurs performances physiques, en particulier les sportifs.

Ensuite, ce champignon est utile en complémentation chez des personnes qui sont atteints d’une faiblesse immunitaire, comme stimulant immunitaire et protecteur du foie. On peut aussi conseiller ce champignon en cure d’un mois par trimestre ou par semestre, pour simplement entretenir le terrain de santé.

Enfin, les personnes souffrant d’allergies respiratoires peuvent en prendre à titre préventif. Par exemple, les personnes sujettes au rhume des foins peuvent faire une cure de cordyceps pendant un à deux mois de temps de mars à avril ou d’avril à mai, selon les périodes de déclenchement habituelles de l’allergie au pollens.

Alain Tardif

Naturopathe, président de l’Académie Européenne des Médecines Naturelles

créateur de produits à base de plantes et de champignons et auteur de nombreux livres

Vous pouvez trouver du cordyceps ici :  boutique en ligne

cordyceps

 

Marie Desange est journaliste santé, passionnée tant par les dernières recherches en scientifiques en nutrition, neurosciences et bien être que par les nouvelles approches de santé qui ne sont pas encore passées par le filtre des études scientifiques, mais qui marchent.Ostéopathie, chiropractie, acupuncture, neuro-feedback, méditation, aromathérapie, homéopathie, médecine chinoise ou Indienne (Ayurveda), shiastu, soins énergétiques, techniques corporelles ou thérapies psychologiques, toutes ces disciplines méritent d’être mises en avant pour que les lecteurs puissent être bien informés et faire leur choix sur ce qui peut les aider.De plus, la pratique journalistique lui permet de rencontrer toujours plus d’acteurs de ces nouvelles approches et de sélectionner ceux qui ont une particularité et une réelle maîtrise de ce qu’ils proposent. Les soins complémentaires et les nouvelles approches de santé doivent être rigoureux et sans danger pour les personnes qui se tournent vers elles. Avec le temps et l’expérience, Marie sait sélectionner ce qui peut apporter, selon les cas, de vrais bénéfices pour le mieux être des personnes qui le recherchent. `Journaliste pour le journal on-line pressesante.com, Marie a encore plein de supers sujets sous le coude à vous proposer, que vous ne lirez pas ailleurs.