La capucine : une plante aux nombreuses vertus

la capucine

La capucine est une plante alimentaire originaire du Pérou. Son goût semblable à celui du cresson lui confère, d’ailleurs, le surnom de cresson du Pérou. Son nom scientifique est Tropaeolum majus et elle appartient à la famille des Tropaéolacées. En plus d’être comestible, elle renferme également des vertus médicinales intéressantes. Elle est particulièrement riche en vitamine C et contient des dérivés de glucose, des acides organiques, des sels minéraux, de la myrosine et de l’essence sulfurée.

Ses principales indications en médecine naturelle

En plus d’être riche en vitamines C (300 mg de vitamine C pour 100 g de feuilles fraîches), la capucine est un puissant antibiotique. Elle participe donc au renforcement des défenses immunitaires et permet de guérir la grippe. Par la même occasion, elle aide à rétablir la vitalité et l’énergie du corps. Par ailleurs, grâce à son effet expectorant, elle est efficace en cas de rhume, de toux et de bronchite.

Cette plante permet également de traiter les maladies affectant les reins, les voies respiratoires et digestives. Elle aide à soigner la cystite et toutes autres infections urinaires. Elle contribue également à la régularisation du cycle menstruel.

En outre, le cresson du Pérou joue un rôle majeur dans les soins cosmétiques. Il accélère le processus de cicatrisation en cas de blessures légères. Il permet également de lutter contre les pellicules et prévient les chutes de cheveux.

Parties utilisées et formes de préparation disponibles

À l’exception des racines, toutes les autres parties de la plante sont utilisables. Dans un cadre thérapeutique, on utilise la capucine sous forme de tisane, de décoction, de teinture mère, de poudre, d’extraits secs, de gélule, de comprimé, d’élixir et d’hydrolat.

Recommandations d’utilisation et dosage usuel

On consomme généralement la capucine sous forme de salade. Les fleurs et les feuilles sont, en effet, comestibles. Pour les autres préparations, le dosage varie en fonction de l’effet recherché.

  • Tisane : Infuser 1 cuillère à soupe de plante séchée dans 1 tasse d’eau bouillante. Boire la tisane 3 fois par jour en dehors des repas.
  • Décoction ou lotion : Dans ½ litre d’eau bouillante, ajouter 30 à 35 g de fleurs séchées. Laisser infuser jusqu’à refroidissement puis filtrer. Cette préparation peut s’utiliser en lotion pour les soins capillaires et cutanés.
  • Teinture mère : Diluer 25 gouttes de teinture dans un verre d’eau. En prendre 3 fois par jour.
  • Comprimé : Prendre 3 comprimés, 3 fois par jour. À avaler avec une boisson.
  • Élixir : Prendre 3 gouttes d’élixir en 3 fois par jour le matin, le midi et le soir en dehors des repas. En usage externe, il est possible de le mélanger avec un gel ou une crème cosmétique.

Précautions d’utilisation et contre-indications

La capucine est une plante qui attire les pucerons. Avant chaque utilisation, il est donc préférable de bien la nettoyer. Ingérée à forte dose, elle peut entraîner des irritations gastriques et buccales. En outre, son usage chez les femmes enceintes et allaitantes doivent toujours se faire sous la recommandation d’un médecin.