Hémorroïdes: grave? pas grave? Quand faut-il consulter un médecin?

Publicité

Les hémorroïdes peuvent être très inconfortables, mais elles ne devraient pas être angoissantes, la plupart du temps. Les hémorroïdes sont assez fréquentes, surtout chez les personnes âgées de 45 à 75 ans. Et la plupart des symptômes des hémorroïdes, tels que les démangeaisons ou les douleurs légères, peuvent généralement être traités à domicile avec des remèdes en vente libre.

Les différents types d’hémorroïdes

Il existe deux types d’hémorroïdes : externes et internes. Les hémorroïdes externes proviennent du canal anal, tandis que les hémorroïdes internes proviennent du rectum, immédiatement au-dessus du canal anal. Un type n’est pas pire que l’autre, mais les deux peuvent causer des problèmes. Tout dépend de la taille et du degré des hémorroïdes. Des hémorroïdes internes non traitées peuvent provoquer des hémorragies. Les hémorroïdes externes peuvent provoquer une thrombose [coagulation du sang], qui donne lieu à de fortes douleurs dues à l’étranglement hémorroïdal. Si vous savez que vous avez des hémorroïdes et que vous souffrez de douleurs anales aiguës et sévères, cela pourrait être un signe d’hémorroïdes thrombosées.

Quand consulter votre médecin

Mais il arrive qu’une visite chez le médecin soit justifiée que ce soit pour des médicaments plus spécifiques ou, dans certains cas, pour une simple chirurgie des hémorroïdes. Reste que chaque fois que vous saignez, que vous sentez une grosseur dans l’anus ou que vous avez des douleurs rectales, vous devriez consulter un médecin pour vous assurer que vous n’avez pas un problème plus grave. Même une situation moins grave peut inciter à appeler votre médecin. Si vous avez essayé de traiter vous-même vos hémorroïdes, par exemple, mais que les symptômes persistent, une visite chez le médecin s’impose. Si vous avez déjà été diagnostiqué avec des hémorroïdes et que vos symptômes ne s’améliorent pas avec des suppléments de fibres, une augmentation de l’apport en eau, des analgésiques en vente libre ou un bain chaud, alors prenez rendez-vous.

Les 5 signes qui doivent vous faire consulter votre médecin

Bien que le désagrément des hémorroïdes puisse être une raison suffisante pour appeler votre médecin, utilisez cette liste de contrôle pour savoir quand une visite est indispensable si :

Vous avez un saignement rectal, quel qu’il soit
Les hémorroïdes vous causent des douleurs ou une gêne
Les problèmes persistent malgré l’essai de crèmes contre les hémorroïdes en vente libre
Vous passez devant des selles de couleur marron ou goudronneuse, signe de saignement
Vous présentez un saignement rectal important accompagné de vertiges ou de malaises, veillez à consulter immédiatement un médecin.

Bien que les hémorroïdes soient considérées comme un problème de santé mineur, vous ne devez pas vous empêcher de les faire examiner. Le but ultime est de soulager les hémorroïdes. Mais surtout, de s’assurer qu’il n’y a pas un problème de santé plus grave en amont. Les saignement peuvent venir aussi de polypes ou de lésions pré-cancéreuses.