Gelsemium, le remède homéopathique en cas de troubles émotionnels

bienfaits du Gelsemium en homéopathie

Gelsemium provient d’une plante du même nom, aussi connue sous la dénomination jasmin de Virginie. Il s’agit d’une plante qui croît spontanément dans les bois et les sous-bois humides des régions sud-est des Etats-Unis.

Dans son milieu naturel, cette plante est facile à reconnaître grâce à ses fleurs jaunes imitant la couleur du soleil. Face à sa présence, il faut néanmoins faire preuve de vigilance, car le jasmin de Virginie s’avère toxique tant pour les animaux que pour les êtres humains. Cette toxicité est principalement due à la présence d’alcaloïdes comme la gelsémine, le gelsémicine, le sempervirine, le gelsévirine et le gelsédine.

Par ailleurs, il convient de noter que du fait de sa toxicité, il s’utilise uniquement en homéopathie et jamais dans la médecine moderne. Néanmoins, plusieurs recherches sont actuellement en cours pour exploiter sa propriété antidouleur.

Le jasmin de Virginie appartient à la famille botanique des Gelsemiaceae.

Propriétés et utilisations reconnues en homéopathie

La principale indication du remède homéopathique Gelsemium est les troubles nerveux. Il convient de préciser que les personnes cibles sont celles qui sont hyperémotives et hypersensibles. En effet, Gelsemium s’avère utile en cas de trac ; les principaux symptômes étant :

  • Des tremblements incontrôlables
  • Des diarrhées
  • Des envies fréquentes d’uriner accompagnées d’une émission d’urine en petite quantité
  • Une accélération du rythme cardiaque
  • Des céphalées et des vertiges
  • Des trous de mémoire et une difficulté à se concentrer
  • Des insomnies ainsi qu’une mauvaise qualité du sommeil

Dans de rares cas, le patient peut être pris d’une nausée passagère. Aussi, ces signes précèdent souvent un événement important comme un examen, un entretien professionnel ou encore une compétition sportive. Dans le cas où ces symptômes se manifesteraient quotidiennement sans raison identifiée, on parle alors d’anxiété.

Ce médicament est également utile dans les cas suivants :

  • Choc émotionnel ou affectif intense
  • Travail difficile et douloureux lors de l’accouchement
  • Grippe avec tremblement, fièvre, maux de tête et migraines intenses, faiblesse musculaire et courbatures, rougeur au niveau du visage, une grande prostration

Dans le cas des états grippaux, les symptômes s’aggravent par le climat humide, le froid, l’orage et le brouillard.

Modalités d’administration

Le dosage recommandé varie en fonction des troubles à traiter :

  • Trac : 1 dose à 30 CH le soir avant l’événement redouté et 1 autre dose 1h avant le début de l’événement
  • Choc émotionnel et anxiété : pendant 3 mois, prendre 5 granules en 9 ou 15 CH tous les matins, à renouveler si nécessaire
  • Insomnie : 5 granules en 9 CH avant le coucher jusqu’à l’événement redouté
  • Grippe : 5 granules en 9 CH toutes les 6 heures, prises à espacer s’il y a une amélioration constatée
  • Migraine : 5 granules 7 CH au début de la crise, à renouveler si nécessaire
  • Accouchement : 5 granules 7 CH toutes les 15 minutes jusqu’à la reprise du travail

Fautes de données suffisantes, la prise de Gelsemium est à proscrire aux femmes enceintes et allaitantes.

À NE PAS RATER !
Abonnez-vous à la newsletter Presse santé
Avec nous, pas d’indésirable. Vous pouvez vous désinscrire quand vous le souhaitez.
Adresse e-mail non valide