Ecothérapie : Les étonnants bienfaits de la nature

L'écothérapie est une approche de la santé mentale qui utilise les effets positifs de la nature pour améliorer le bien-être d'une personne

Selon une étude de 2018 publiée dans la revue Frontiers in Psychology, lorsque nous perdons notre lien avec la nature, cela « peut entraîner un coût pour les humains se traduisant par un temps de récupération plus lent, une plus grande détresse et un bien-être réduit. » L’antidote à cela est désigné par les psychologues sous le nom d' »écothérapie », qui implique des interactions avec la nature pour améliorer la guérison et le bien-être.

Quel est l’intérêt de l’écothérapie, alias thérapie par la nature ?

S’il existe de nombreuses raisons de passer plus de temps à l’extérieur, cette nouvelle thérapie est surtout utilisée pour améliorer naturellement l’humeur et le niveau d’énergie des gens. De nombreuses études ont montré que le fait d’être en plein air dans la nature a un effet calmant naturel et peut aider à gérer des problèmes tels que la dépression, l’anxiété, le syndrome de stress post-traumatique, la fatigue, les troubles liés à la toxicomanie et l’insomnie.

C’est exactement la raison pour laquelle l’écothérapie a été recommandée pendant la crise du coronavirus 2019 (COVID-19), afin d’aider les gens à faire face à l’isolement social et aux « séquelles psychosociales qui en découlent. »

Qu’est-ce que l’écothérapie ?

L’écothérapie, également appelée écopsychologie, est une approche de la santé mentale qui utilise les effets positifs de la nature pour améliorer le bien-être d’une personne. Elle consiste à passer du temps à l’extérieur de diverses manières, par exemple en jardinant, en faisant de l’exercice à l’extérieur ou simplement en s’allongeant sur la plage ou dans un parc.

Les chercheurs qualifient souvent les interventions d’écothérapie de « thérapies environnementales » et de « thérapies assistées par l’animal », bien qu’il en existe d’autres types. Par exemple, l’horticulture sociale et thérapeutique, l’agriculture raisonnée, la conservation de l’environnement et la thérapie en milieu sauvage sont des approches utilisées pour promouvoir la santé mentale. Ces interventions sont recommandées pour à peu près tout le monde, y compris les enfants et les personnes âgées, et ont donné des résultats prometteurs dans de nombreuses études, notamment pour les personnes souffrant de troubles mentaux.

Types d’écothérapie

Il existe de nombreuses façons différentes de pratiquer l’écothérapie, en fonction de votre lieu de résidence, de vos capacités physiques et de vos préférences. Voici quelques activités populaires de thérapie par la nature/écothérapie :

– La marche en plein air, par exemple dans les parcs, sur les sentiers, etc.
– La randonnée, notamment dans les bois, en montagne ou dans tout autre endroit accessible.
– le jardinage (également appelé thérapie horticole)
– S’allonger ou marcher sur la plage ou nager dans l’océan.
– Le « bain de forêt », également appelé shinrin-yoku, qui consiste à se relaxer dans un environnement forestier en s’imprégnant de son environnement
– Faire du vélo ou courir en plein air
– Observation des oiseaux
– la mise à la terre (marcher pieds nus sur la surface de la terre)
– Passer du temps en plein air avec des animaux, comme des chevaux ou votre chien
– Observer les étoiles (s’allonger dehors la nuit et regarder le ciel)
– Faire un pique-nique dans l’herbe
– Redonner à la nature en ramassant les déchets et les détritus, en plantant des arbres, en nettoyant les plages ou les parcs, etc.

Quels sont les bienfait de l’écothérapie sur le bien-être et la santé

1. Peut aider à gérer la dépression

Un examen systématique des essais contrôlés randomisés portant sur l’exposition aux interventions d’écothérapie, réalisé en 2020, a mis en évidence l’efficacité de certaines interventions auprès de personnes souffrant de dépression, d’anxiété, de SPT, de troubles liés à la toxicomanie et à la dépendance, et de schizophrénie.
De nombreuses recherches suggèrent que les enfants et les adultes peuvent voir leur humeur s’améliorer et acquérir une plus grande résistance au stress lorsqu’ils passent régulièrement du temps à l’extérieur (ce qui correspond à environ 120 minutes de plein air par semaine). Par exemple, une étude publiée dans la revue Mind a révélé que 95 % des participants interrogés ont déclaré que leur humeur s’était améliorée après avoir passé du temps à l’extérieur, passant de la dépression, du stress et de l’anxiété à un état plus calme et équilibré. En outre, les personnes qui pratiquent l’écothérapie semblent bénéficier d’une meilleure estime d’elles-mêmes et d’une motivation accrue, ce qui leur permet de mieux se concentrer.

2. Effets relaxants et calmants naturels

Lorsque vous profitez du plein air, il est facile de se perdre dans le moment présent et de « rester présent », ce qui signifie que l’écothérapie est un moyen d’établir et de maintenir une habitude de pleine conscience. L’écothérapie est donc un moyen d’établir et de maintenir une habitude de pleine conscience. Il a été démontré que cette habitude est bénéfique pour les personnes présentant des symptômes d’anxiété et de Stress Post Traumatique, car elle entraîne une réduction des « hormones du stress » telles que le cortisol. Les activités extérieures, comme la marche, la méditation, la randonnée, etc., peuvent être naturellement relaxantes car elles nous aident à nous absorber dans notre environnement et à nous distraire de la douleur et des pensées désagréables. Cette « absorption » peut être due aux sons de la nature et au paysage vert/coloré, qui ont un effet positif sur votre système nerveux et aident à réduire les symptômes tels que les pensées rapides, les battements de cœur rapides, la tension musculaire et les difficultés de concentration.

3. Peut augmenter votre énergie et prévenir l’épuisement professionnel

De nombreuses personnes trouvent que faire des pauses tout au long de la journée et sortir en plein air peut les aider à améliorer leur humeur et à retrouver leur énergie, en partie parce que cela les empêche de travailler sans cesse sur des écrans et de faire plusieurs choses à la fois, ce qui peut être épuisant. Il a été démontré qu’à partir de 10 minutes passées dans des espaces naturels, l’humeur, la concentration et les marqueurs physiologiques comme la pression artérielle et le rythme cardiaque s’améliorent. Selon les activités pratiquées, certains types d’écothérapie peuvent également servir de formes modérées d’exercice, comme le jardinage, le vélo, la marche ou la natation.

Faire régulièrement de l’exercice en plein air présente de nombreux avantages pour le corps et l’esprit, notamment un impact positif sur le sommeil, l’estime de soi et la fonction immunitaire. Il est encore plus bénéfique s’il implique une exposition à la lumière du soleil, qui peut vous aider à maintenir des niveaux normaux de vitamine D et qui est importante pour la santé cérébrale, immunitaire et cognitive.

4. Améliorer les relations sociales et le sentiment d’appartenance à la communauté

La nature a une façon de nous faire sentir connectés les uns aux autres, au monde entier et à nous-mêmes. Une étude de 2019 a révélé que le temps passé dans la nature, par exemple à jardiner avec une communauté, peut conduire à un plus grand bien-être émotionnel, car il peut conduire à une meilleure compréhension de sa propre maladie et contribuer à un sentiment accru de calme et d’appartenance, toutes choses que l’on ne voit généralement pas chez les personnes souffrant de dépression et d’anxiété.

Dans cette étude particulière, les participants ont fait état d’une amélioration de leur humeur et d’un comportement plus prosocial, d’un plus grand sentiment de communauté, d’appartenance, d’objectif partagé et de réduction de l’isolement, ainsi que d’un sentiment bienvenu de distraction des pensées désagréables.
Outre le jardinage communautaire, d’autres activités de thérapie par la nature peuvent contribuer à réduire la solitude, notamment l’exercice en plein air, la méditation ou les cours d’art. Faire du camping avec d’autres personnes, faire des randonnées en groupe et marcher avec un compagnon d’entraînement sont également des moyens de créer des liens sociaux tout en bénéficiant des effets positifs du plein air.

Comment s’y prendre pour bénéficier des bienfaits de la nature

Que vous viviez près d’une plage, d’un plan d’eau, d’une forêt, d’une montagne ou d’aucun de ces endroits, il existe plusieurs façons de pratiquer l’écothérapie. Voici quelques idées de thérapie par la nature, en fonction de votre lieu de résidence et des types d’activités que vous appréciez le plus :

– Créez un jardin dans votre jardin, ou rejoignez un jardin communautaire. Jardiner seul peut être très tranquille et servir de forme de méditation à bien des égards, tandis que jardiner avec d’autres personnes est un bon moyen de socialiser et de faire connaissance avec de nouveaux voisins. Si le temps n’est pas propice à l’extérieur, essayez des projets d’écothérapie d’intérieur comme la culture d’un jardin d’herbes aromatiques d’intérieur.

– Passez du temps avec les animaux, y compris vos animaux de compagnie. Visitez une écurie, un sanctuaire d’oiseaux ou une ferme locale, ou promenez votre chien.

– Faites vos courses dans les marchés de producteurs en plein air plutôt que dans les grands supermarchés.

– Allez camper.

– Allumez un feu de camp sur une plage dans un endroit sûr.

– Faites de l’exercice en plein air, par exemple en courant ou en marchant sur un sentier, en faisant des exercices de musculation dans un parc ou en faisant du jogging le long d’une plage.

– Essayez un cours de peinture ou d’art en plein air. Ou apportez simplement vos propres objets d’art ou d’artisanat ou un livre à l’extérieur.

– Suivez un cours de yoga, de tai-chi ou de méditation en plein air. Ces cours sont souvent proposés dans des parcs, sur certaines plages ou en plein air dans des centres de loisirs.

– Essayez les bains de forêt. Trouvez une forêt locale ou même un parc, asseyez-vous ou allongez-vous dans un endroit confortable, puis exercez tous vos sens en prêtant attention à votre environnement et en profitant du moment présent.

– Inscrivez-vous à un programme de thérapie en milieu sauvage ou d’aventure. Ces programmes sont disponibles pour les adultes et les enfants et impliquent généralement des randonnées en groupe, du camping, de l’escalade et d’autres activités de plein air.

– Trouvez des moyens de rendre à la nature ce qu’elle vous a donné. Cela peut passer par le recyclage, le compostage et la réduction de votre empreinte carbone en vous rendant au travail à vélo ou en limitant vos déplacements en voiture.

 

Vous aimez nos contenus ?

Recevez chaque jour nos dernières publications gratuitement et directement dans votre boite mail

RECEVOIR LA NEWSLETTER
- Presse Santé -