Ecothérapie : Dépression, anxiété, troubles bipolaires, c’est la nature qui soigne

Il est estimé qu’un adulte sur six souffre de problèmes de santé mentale comme la dépression ou l’anxiété. Et non seulement la maladie mentale est l’une des causes les plus courantes de maladie dans le monde, mais elle est également en hausse. Il est donc essentiel de trouver des moyens d’améliorer la santé mentale.

Recevez gratuitement chaque jour et en avant première notre actualité santé 

Adresse e-mail non valide

Un type de thérapie qui commence à devenir très populaire est « l’écothérapie » dont les défenseurs prétendent qu’elle peut améliorer le bien-être mental et physique. Parfois appelé thérapie verte ou soins verts, ce type de traitement thérapeutique formel implique d’être actif dans les espaces naturels. Elle est également considérée comme l’une des plus grandes tendances de 2020 de bien-être, bien que la pratique soit loin d’être nouvelle.

Bien que les définitions de l’écothérapie varient, la plupart s’accordent pour dire  que c’est une activité régulière et structurée qui est:

– dirigée par un thérapeute

– se concentre sur une activité (comme le jardinage), plutôt que sur un résultat sur le plan de la santé

– se déroule dans un environnement naturel

– implique d’interagir avec et d’explorer le monde naturel et encourage l’interaction sociale.

La principale différence entre l’écothérapie et les loisirs est la présence d’un praticien ou d’un thérapeute qualifié. Le rôle du thérapeute est souvent négligé, mais ils sont essentiels pour faciliter les interactions des patients avec l’environnement naturel et social et l’établissement d’objectifs cliniques pour la session.

Des exemples d’activités d’écothérapie peuvent inclure le jardinage, l’agriculture, les promenades en forêt, et l’art et l’artisanat de la nature. Comme le patient, le thérapeute participe activement à la séance d’écothérapie.

Pourquoi l’écothérapie est si bénéfique pour la santé mentale?

La base scientifique de l’écothérapie provient de recherches antérieures qui ont montré que les milieux naturels sont bons pour la santé mentale et physique. Un examen systématique d’études a analysé les avantages des milieux naturels pour la santé et a constaté que l’interaction avec les milieux naturels, comme la marche ou la course à pied dans un parc public, peut fournir une gamme d’avantages pour la santé, y compris une réduction du stress et une amélioration de l’humeur, du bien-être et de l’estime de soi.

La recherche a également montré que les milieux naturels encouragent également l’activité physique. Par exemple, une séance de jardinage d’écothérapie implique non seulement l’interaction avec la nature mais également l’activité physique modérée-vigoureuse liée au jardinage.

Des études montrent que l’activité physique en milieu naturel présente de plus grands avantages pour la santé que l’activité physique dans d’autres environnements. Certains de ces avantages comprennent une baisse du stress et une amélioration de l’humeur.

L’écothérapie pourrait également offrir des occasions de se socialiser, ce qui donne une autre raison à son utilisation comme traitement de santé mentale. La recherche montre que la solitude et l’isolement social sont deux fois plus nocifs pour la santé que l’obésité.

Ils sont également plus nocifs que l’inactivité physique et sont aussi dommageables pour notre santé que de fumer 15 cigarettes par jour. La socialisation est également associée à une espérance de vie plus élevée, la recherche indiquant une probabilité accrue de survie de 50 % chez les personnes âgées qui ont de solides relations sociales.

L’écothérapie peut aussi donner aux gens un sentiment d’accomplissement et de but. Il peut fournir une structure et une routine aux personnes qui pourraient ne pas en avoir dans leur vie, peut-être en raison de leur mauvaise santé mentale. Avoir une structure et une routine est un aspect de l’utilisation que la recherche montre être bénéfique pour la santé mentale.

La science s’empare de l’écothérapie

Actuellement, une grande partie des preuves montrant les avantages de l’écothérapie provient de données qualitatives. Par exemple, une étude a interrogé des personnes  pour comprendre les effets de l’écothérapie.

Un programme d’écothérapie aurait amélioré la santé physique et mentale et fourni une structure et une routine quotidiennes. Il a également permis aux participants d’acquérir de nouvelles compétences et de se socialiser. Mais, il n’y avait aucune donnée statistique à l’appui de ces résultats.

Cela signifie que les résultats de l’étude étaient basés uniquement sur les expériences rapportées des participants, ce qui pourrait ne pas fournir une image précise de l’effet que l’écothérapie aurait sur l’ensemble de la population.

Malgré cela, la recherche sur les avantages de l’écothérapie est croissante. Une analyse approfondie a porté sur neuf programmes d’écothérapie différents. Il a constaté que les personnes qui avaient participé à n’importe quel type de programme d’écothérapie avaient des améliorations significatives de l’estime de soi, un bien-être renforcé et une inclusion sociale, ils se sentaient également plus connectés à la nature.

Les participants ont également eu des améliorations significatives de l’humeur, avec des sentiments de colère, de tension, de dépression et de confusion réduits après une seule séance d’écothérapie.

D’autres études ont suggéré une réduction du stress physiologique et des améliorations de l’anxiété, de la dépression, de l’humeur et de l’estime de soi chez les personnes atteintes d’une gamme de maladies psychiatriques, y compris le trouble bipolaire, la dépression majeure et la démence légère après avoir participé à un programme de jardinage.

Recevez gratuitement chaque jour et en avant première notre actualité santé 

Adresse e-mail non valide

Recevez gratuitement chaque jour et en avant première notre actualité santé 

Adresse e-mail non valide