InsoliteScience

Comment les bébés respirent-ils dans le ventre de leur mère?

Mais comment le bébé fait-il pour respirer dans le ventre de sa mère alors qu'il baigne dans le liquide amniotique? Explications

Les bébés en développement ont besoin d’oxygène dès le début de la grossesse. Mais le bébé ne prendra sa première respiration qu’après la naissance. Cela signifie que les bébés ne respirent pas vraiment dans le ventre de leur mère. Au lieu de cela, le cordon ombilical fournit au bébé de l’oxygène jusqu’à sa première respiration.

Le développement des poumons commence au début de la grossesse, mais n’est pas terminé avant le troisième trimestre. Entre la 24e et la 36e semaine de grossesse, les poumons commencent à développer les alvéoles, les minuscules sacs pulmonaires qui se remplissent d’oxygène. Tant que ces sacs ne sont pas complètement développés, le bébé peut avoir des difficultés à respirer seul en dehors de l’utérus. Les femmes qui accouchent s’inquiètent parfois de la façon dont leur bébé va respirer, en particulier lorsqu’il traverse l’étroitesse de la filière pelvienne. Le cordon ombilical continue à fournir de l’oxygène au bébé jusqu’à sa naissance.

La façon dont les bébés respirent dans l’utérus

– Au cours des premières semaines de la grossesse, le bébé en développement ressemble plus à une boule de cellules qu’à une personne. Au cours de ces premières semaines, il n’a pas besoin de respirer.
– Le cordon ombilical est la principale source d’oxygène pour le fœtus.
– Tant que le cordon ombilical reste intact, il ne devrait y avoir aucun risque de noyade dans ou hors de l’utérus.

Comment les bébés respirent-ils dans l’utérus ?

Plusieurs systèmes et processus biologiques jouent un rôle. Il s’agit notamment de :

Le cordon ombilical

Le cordon ombilical fournit au bébé un sang riche en oxygène dans l’utérus. Après 5-6 semaines de grossesse, le cordon ombilical se développe pour fournir de l’oxygène directement au corps du fœtus en développement. Le cordon ombilical est relié au placenta, qui est lui-même relié à l’utérus. Ces deux structures abritent de nombreux vaisseaux sanguins et continuent de se développer tout au long de la grossesse. Ensemble, le cordon ombilical et le placenta transmettent les nutriments de la mère au bébé. Ils fournissent également au bébé le sang riche en oxygène nécessaire à sa croissance.

Cela signifie que la mère inspire pour le bébé et que l’oxygène contenu dans son sang est ensuite transféré dans le sang du bébé. La mère expire également pour le bébé, car le dioxyde de carbone du bébé est évacué par le placenta vers le sang de la mère, qui l’élimine avec l’expiration. Les substances qui entrent dans le bébé en développement, comme l’oxygène, n’interagissent jamais avec les substances qui en sortent, comme les déchets. Elles voyagent dans le cordon ombilical par deux vaisseaux sanguins distincts.

Développement des poumons dans l’utérus

Le développement des poumons est normalement terminé après 35-36 semaines de grossesse. Cependant, le développement varie et il est possible de se tromper sur la date de conception d’un bébé. C’est pourquoi même les bébés prématurés tardifs ont souvent des difficultés à respirer. Les stéroïdes peuvent aider à accélérer le développement des poumons du bébé. Lorsqu’une femme doit accoucher prématurément ou lorsqu’elle risque d’accoucher avant terme, les médecins peuvent recommander l’administration de stéroïdes à la mère pour améliorer les chances de survie du bébé hors de l’utérus.

Même lorsque les poumons d’un fœtus sont complètement développés, il est impossible pour le fœtus de respirer avant la naissance. Les bébés en développement sont entourés de liquide amniotique, et leurs poumons sont remplis de ce liquide. Vers 10-12 semaines de gestation, les bébés en développement commencent à prendre des respirations « d’entraînement ». Mais ces respirations ne leur apportent pas d’oxygène et ne font que remplir leurs poumons de liquide amniotique. Comme il est normal que les poumons du fœtus soient remplis de liquide, le fœtus ne peut pas se noyer dans l’utérus.

En cas de problème avec le placenta ou le cordon ombilical, le bébé en développement n’a aucun autre moyen de respirer. Par conséquent, les problèmes liés à ces structures peuvent entraîner des malformations congénitales, des lésions cérébrales, voire la mort du fœtus.

Respiration pendant et après la naissance

Certains bébés naissent avec le cordon ombilical enroulé autour du cou. Ce problème relativement courant, appelé cordon nucal, se produit dans 12 à 37 % des naissances. Dans la plupart des cas, il ne cause aucun problème. En effet, le cordon ombilical est toujours capable d’apporter de l’oxygène au bébé.

Cependant, si le cordon est enroulé très serré autour du cou du bébé, l’apport en oxygène dans le cordon peut être limité. Pendant la naissance, le gynécologue vérifiera la présence d’un cordon nucal et, si possible, le débouclera. Une fois que le bébé est né, le nouvel environnement qui comprend: les changements de température, l’absence de liquide amniotique et l’exposition à l’air déclenche la première respiration du bébé.

Certains bébés ont leurs premières selles pendant la naissance, avant de sortir de l’utérus. Ces selles sont appelées méconium. Lors d’un exercice de respiration pendant ou peu avant la naissance, un bébé peut inhaler du méconium. L’inhalation de méconium peut être grave et peut nuire à la capacité du bébé à respirer en dehors de l’utérus. Les bébés qui ont inhalé du méconium peuvent donc avoir besoin d’un traitement par aspiration et oxygène après la naissance.

Articles similaires