Bradycardie : 6 symptômes d’un rythme cardiaque trop lent

La bradycardie est un trouble cardiaque caractérisé par un rythme cardiaque plus lent que la normale. Elle peut être causée par différentes conditions médicales,

La bradycardie est un trouble cardiaque caractérisé par un rythme cardiaque plus lent que la normale. Il existe deux principaux types de bradycardie : la bradycardie sinusale et le bloc cardiaque. La bradycardie sinusale est définie comme un rythme cardiaque au repos inférieur à 60 battements par minute, qui provient du nœud sinusal, le « pacemaker naturel » du cœur. La bradycardie sinusale peut être normale chez certaines personnes, mais elle peut nécessiter un traitement si elle provoque des symptômes. Le bloc cardiaque, un type anormal de bradycardie, peut entraîner des symptômes graves et des complications.

Symptômes de la bradycardie

La bradycardie peut provoquer divers symptômes qui résultent d’un rythme cardiaque anormalement lent. Ces symptômes peuvent inclure :

  • Fatigue ou faiblesse : Une diminution de la fréquence cardiaque peut entraîner une sensation de fatigue ou de faiblesse générale.
  • Étourdissements ou sensations d’évanouissement : Un rythme cardiaque lent peut entraîner une mauvaise circulation sanguine vers le cerveau, ce qui peut provoquer des étourdissements ou des évanouissements.
  • Confusion : Une diminution du flux sanguin vers le cerveau peut également entraîner une confusion mentale.
  • Essoufflement : Un rythme cardiaque lent peut rendre plus difficile la circulation du sang oxygéné dans tout le corps, ce qui peut entraîner un essoufflement.
  • Douleur thoracique : Dans certains cas, la bradycardie peut provoquer une douleur thoracique, similaire à celle d’une crise cardiaque.
  • Épuisement rapide lors de l’exercice : Un rythme cardiaque lent peut limiter la capacité du cœur à pomper suffisamment de sang pendant l’exercice, ce qui peut entraîner une fatigue précoce.

Causes de la bradycardie

La bradycardie peut être causée par différentes conditions médicales, notamment :

Dysfonctionnement du nœud sinusal : Dans certains cas, le nœud sinusal ne produit pas des impulsions électriques régulières, ce qui entraîne un rythme cardiaque plus lent.

Maladies cardiaques : Des affections telles que la maladie des artères coronaires ou une maladie cardiaque congénitale peuvent également causer une bradycardie.

Médicaments : Certains médicaments, tels que les bêta-bloquants ou les bloqueurs des canaux calciques, peuvent ralentir le rythme cardiaque.

Troubles thyroïdiens : Une fonction thyroïdienne réduite peut également entraîner une bradycardie.

Obstruction des voies respiratoires : Les personnes atteintes d’apnée du sommeil, qui présentent une obstruction des voies respiratoires pendant le sommeil, peuvent également développer une bradycardie.

Diagnostic de la bradycardie

Le diagnostic de la bradycardie peut être établi grâce à un électrocardiogramme (ECG) qui enregistre l’activité électrique du cœur. Un ECG permettra de déterminer si le rythme cardiaque lent est dû à une bradycardie sinusale ou à un bloc cardiaque. Dans certains cas, des tests supplémentaires peuvent être nécessaires, tels qu’un test d’effort ou une étude électrophysiologique.

Traitement de la bradycardie

Le traitement de la bradycardie dépendra de sa cause sous-jacente. Dans certains cas, la bradycardie peut être traitée en corrigeant simplement les facteurs contributifs, tels que l’arrêt de médicaments qui ralentissent le rythme cardiaque ou le traitement d’un trouble thyroïdien. Dans les cas plus graves, un stimulateur cardiaque (pacemaker) peut être implanté pour réguler le rythme cardiaque.

Prévention de la bradycardie

Il est important de prendre des mesures préventives pour réduire le risque de développer une bradycardie. Cela peut inclure :

  • Maintenir une alimentation équilibrée et faire de l’exercice régulièrement pour maintenir un cœur en bonne santé.
  • Éviter la consommation excessive d’alcool et de substances toxiques.
  • Suivre les instructions du médecin concernant la prise de médicaments.
  • Gérer le stress et adopter des techniques de relaxation.

 

La bradycardie est un trouble cardiaque caractérisé par un rythme cardiaque plus lent que la normale. Elle peut être causée par différentes conditions médicales, telles que des maladies cardiaques, des troubles thyroïdiens ou certains médicaments. Les symptômes de la bradycardie peuvent varier, notamment la fatigue, les étourdissements, la confusion et l’essoufflement. Le diagnostic de la bradycardie se fait généralement par un électrocardiogramme, et le traitement dépendra de la cause sous-jacente. Il est important de prendre des mesures préventives pour réduire le risque de développer une bradycardie et de consulter un médecin en cas de symptômes persistants.

3/5 - (5 votes) Avez-vous trouvé cet article utile?
À lire aussi
Francois Lehn