Boire du café à jeun: bon ou mauvais pour la santé?

Certaines personnes affirment que  boire du café à jeun peut nuire à la santé. Vrai ou pas? On vous dit tout.

Le café est une boisson si populaire que, dans certains pays, il est plus consommé que l’eau. En plus de vous aider à vous sentir moins fatigué et plus alerte, la caféine contenue dans le café peut améliorer votre humeur, vos fonctions cérébrales et vos performances physiques. Elle peut également favoriser la perte de poids et protéger contre des maladies comme le diabète de type 2, la maladie d’Alzheimer et les maladies cardiaques. De nombreuses personnes aiment boire du café dès le matin. Pourtant, certaines personnes affirment que  boire du café à jeun peut nuire à la santé. Cet article examine si vous devez boire du café à jeun ou non.

Voir du café à jeun provoque-t-il des problèmes digestifs ?

La recherche montre que l’amertume du café peut stimuler la production d’acide gastrique. En tant que tel, de nombreuses personnes pensent que le café irrite votre estomac, aggrave les symptômes des troubles intestinaux comme le syndrome du côlon irritable (SCI) et provoque des brûlures d’estomac, des ulcères, des nausées, des reflux acides et des indigestions.

Certains suggèrent que boire une tasse de café à jeun est particulièrement dangereux, car aucun autre aliment n’est présent pour empêcher l’acide d’endommager la paroi de l’estomac. Pourtant, les recherches n’ont pas permis d’établir un lien fort entre le café et les troubles digestifs, que vous le buviez à jeun ou non. Si une petite proportion de personnes sont extrêmement sensibles au café et souffrent régulièrement de brûlures d’estomac, de vomissements ou d’indigestions, la fréquence et la gravité de ces symptômes restent constantes, que le café soit bu à jeun ou avec de la nourriture. Il est néanmoins important de prêter attention à la façon dont votre corps réagit. Si vous rencontrez des problèmes digestifs après avoir bu du café à jeun, mais pas lorsque vous le buvez avec un repas, envisagez d’ajuster votre consommation en conséquence.

 

Le café à jeun augmente-t-il les niveaux d’hormones de stress ?

Un autre argument courant est que la consommation de café à jeun peut augmenter le taux de cortisol, l’hormone du stress. Le cortisol est produit par les glandes surrénales et contribue à réguler le métabolisme, la pression sanguine et la glycémie. Pourtant, des niveaux chroniquement excessifs peuvent déclencher des problèmes de santé, notamment la perte osseuse, l’hypertension artérielle, le diabète de type 2 et les maladies cardiaques. Le taux de cortisol atteint naturellement son maximum au moment du réveil, diminue au cours de la journée et atteint à nouveau son maximum pendant les premières phases du sommeil. Il est intéressant de noter que le café stimule la production de cortisol.

Ainsi, certaines personnes prétendent que le boire dès le matin, lorsque le taux de cortisol est déjà élevé, peut être dangereux. Cependant, la production de cortisol en réponse au café semble beaucoup plus faible chez les personnes qui en boivent régulièrement, et certaines études ne montrent aucune augmentation du cortisol. De plus, il existe peu de preuves suggérant que le fait de boire du café l’estomac plein réduit cette réponse.

Qui plus est, même si vous n’en buvez pas souvent, toute augmentation du taux de cortisol semble être temporaire. Il y a peu de raisons de croire qu’un pic aussi bref entraîne des complications de santé à long terme. En bref, les effets négatifs de niveaux chroniquement élevés de cette hormone sont plus susceptibles de résulter d’un trouble de la santé que de votre consommation de café.

 

Autres effets secondaires potentiels de la prise de café à jeun

Le café peut également avoir quelques effets secondaires négatifs, que vous le buviez à jeun ou non. Par exemple, la caféine peut créer une dépendance et la génétique de certaines personnes peut les rendre particulièrement sensibles à cette substance. En effet, la consommation régulière de café peut altérer la chimie du cerveau, nécessitant des quantités de caféine de plus en plus importantes pour produire les mêmes effets. Boire des quantités excessives peut entraîner de l’anxiété, de l’agitation, des palpitations cardiaques et une aggravation des crises de panique. Elle peut même provoquer des maux de tête, des migraines et de l’hypertension chez certaines personnes. Pour cette raison, la plupart des experts s’accordent à dire que vous devriez limiter votre consommation de caféine à environ 400 mg par jour, soit l’équivalent de 4 à 5 tasses (0,95 à 1,12 litre) de café.

Comme ses effets peuvent durer jusqu’à 7 heures chez les adultes, le café peut également perturber votre sommeil, en particulier si vous le buvez en fin de journée. Enfin, la caféine peut facilement traverser le placenta, et ses effets peuvent durer jusqu’à 16 heures de plus que d’habitude chez les femmes enceintes et leurs bébés. Par conséquent, les femmes enceintes sont encouragées à limiter leur consommation de café à 1 ou 2 tasses (240-480 ml) par jour.
N’oubliez pas que le fait de boire du café à jeun ne semble pas affecter la force ou la fréquence de ces effets.

Malgré les mythes persistants, peu de preuves scientifiques suggèrent que la consommation de café à jeun est nocive. Au contraire, le café a probablement les mêmes effets sur votre corps, quelle que soit la façon dont vous le consommez. Néanmoins, si vous rencontrez des problèmes digestifs en buvant du café à jeun, essayez plutôt de le consommer avec de la nourriture. Si vous remarquez une amélioration, il est peut-être préférable d’adapter votre routine en conséquence.

* Presse Santé s' efforce de transmettre la connaissance santé dans un langage accessible à tous. En AUCUN CAS, les informations données ne peuvent remplacer l' avis d'un profesionel de santé.