Avez-vous besoin de contacter la rédaction ? Envoyez vos e-mails à [email protected] ou sur notre formulaire.
Le saviez vous ?

4 conseils pour abaisser son cholestérol naturellement

Voici les 4 principales approches diététiques et de style de vie pour abaisser son cholestérol de manière saine et durable.

Le cholestérol est une substance grasse indispensable au bon fonctionnement de l’organisme, mais des taux élevés peuvent entraîner des problèmes de santé graves. Heureusement, il existe de nombreuses solutions naturelles pour réduire le cholestérol sans avoir recours aux médicaments. Voici les 4 principales approches diététiques et de style de vie pour abaisser son cholestérol de manière saine et durable.

Comprendre le cholestérol

Le cholestérol est une molécule essentielle produite naturellement par le foie. Il joue un rôle crucial dans la formation des membranes cellulaires, la production d’hormones et la synthèse de vitamine D. Cependant, un excès de cholestérol, en particulier de la forme LDL (low-density lipoprotein), peut s’accumuler dans les artères et augmenter les risques de maladies cardiovasculaires comme l’infarctus ou l’accident vasculaire cérébral. Il existe deux types de cholestérol : le « mauvais » cholestérol LDL et le « bon » cholestérol HDL (high-density lipoprotein). Le cholestérol LDL peut se déposer sur les parois des artères, tandis que le cholestérol HDL aide à éliminer l’excès de LDL du sang. Un équilibre sain entre ces deux formes de cholestérol est donc primordial pour la santé.

Modifier son alimentation

L’un des moyens les plus efficaces pour abaisser naturellement son cholestérol est d’ajuster son régime alimentaire. Voici quelques recommandations clés :

Réduire les graisses saturées

Les graisses saturées, souvent présentes dans les produits d’origine animale comme la viande rouge, le beurre ou les produits laitiers, peuvent augmenter le taux de cholestérol LDL. Il est donc recommandé de les limiter à environ 7% de l’apport calorique total.

Privilégier les graisses insaturées

À l’inverse, les graisses insaturées, comme celles présentes dans l’huile d’olive, les avocats ou les noix, peuvent aider à réduire le cholestérol LDL et à augmenter le cholestérol HDL. Elles sont donc à favoriser dans l’alimentation.

Consommer plus de fibres solubles

Les fibres solubles, présentes dans les fruits, les légumes, les légumineuses et les céréales complètes, ont la capacité de piéger le cholestérol dans l’intestin et de l’éliminer. Elles contribuent ainsi à abaisser le taux de cholestérol LDL.

Limiter les acides gras trans

Les acides gras trans, souvent utilisés dans la fabrication industrielle des aliments transformés, peuvent augmenter le cholestérol LDL et diminuer le cholestérol HDL. Leur consommation doit donc être réduite au maximum.

Pratiquer une activité physique régulière

En plus d’une alimentation saine, la pratique régulière d’une activité physique est essentielle pour réduire le cholestérol. L’exercice aide à :

  • Augmenter le taux de cholestérol HDL, qui élimine l’excès de cholestérol LDL
  • Diminuer le taux de cholestérol LDL
  • Améliorer la circulation sanguine et la santé cardiovasculaire

Les experts recommandent au moins 150 minutes d’activité physique modérée (comme la marche rapide) ou 75 minutes d’activité physique intense (comme la course à pied) par semaine. Il est important de trouver une activité que l’on aime et de la pratiquer de manière régulière.

Arrêter de fumer

Fumer a un impact négatif sur le profil lipidique en augmentant le taux de cholestérol LDL et en diminuant le taux de cholestérol HDL. Arrêter de fumer peut donc aider à abaisser naturellement le cholestérol et réduire les risques de maladies cardiovasculaires.

Boire suffisamment d’eau

L’hydratation est également un élément clé pour la santé du foie, qui est responsable de la production et de la régulation du cholestérol dans l’organisme. Boire régulièrement de l’eau peut donc contribuer à maintenir des taux de cholestérol équilibrés.

Gérer le stress

Le stress chronique peut avoir un impact négatif sur le profil lipidique en augmentant la production de cholestérol LDL. Il est donc important de mettre en place des techniques de gestion du stress, comme la méditation, le yoga ou des activités relaxantes.

Compléments alimentaires et suppléments

Certains compléments alimentaires et suppléments peuvent également aider à réduire naturellement le cholestérol, comme :

  • Les phytostérols, qui bloquent l’absorption du cholestérol
  • Les oméga-3, qui améliorent le ratio cholestérol HDL/LDL
  • Le psyllium, une fibre soluble qui piège le cholestérol

Cependant, il est important de consulter un professionnel de santé avant de prendre ce type de compléments, afin de s’assurer de leur sécurité et de leur efficacité.

Suivi médical régulier

Enfin, il est essentiel de se faire suivre régulièrement par un médecin pour surveiller son taux de cholestérol et s’assurer que les mesures mises en place sont efficaces. Des analyses sanguines périodiques permettront d’ajuster au besoin les recommandations.

En adoptant des modifications alimentaires, en pratiquant une activité physique régulière, en arrêtant de fumer et en gérant son stress, il est possible de réduire naturellement son cholestérol et de préserver sa santé cardiovasculaire à long terme. Un suivi médical régulier est également recommandé pour s’assurer de l’efficacité des changements de mode de vie. Prenez soin de votre cœur en agissant dès maintenant sur votre cholestérol !

 

4.9/5 - (17 votes) Avez-vous trouvé cet article utile?
À lire aussi