Vous rêvez d’une soupe parfaite ? Voici les erreurs à ne pas commettre !

Il n’y a rien de tel qu’un bol de soupe fumante en une journée froide pour se sentir bien au chaud. Qu’il pleuve à verse dehors ou que quelques centimètres de neige fassent que le pyjama et la couverture semblent être la meilleure option, la soupe est définitivement le repas hivernal gagnant pour le déjeuner ou le dîner.

S’il est facile de se jeter sur une boîte de soupe dans les rayons du supermarché, il n’y a rien de tel que de préparer une soupe fraîche et pleine de saveur. Non seulement cela vous permet d’utiliser tous les restes de viande et de légumes dans votre cuisine plutôt que de les mettre à la poubelle, mais vous pouvez également en faire suffisamment pour les congeler, de sorte que réchauffer une soupe maison est aussi simple que d’ouvrir une boîte de conserve.

La soupe n’est pas non plus très difficile à préparer, et pourtant nous sommes nombreux à faire les mêmes erreurs. Si la soupe n’est pas préparée correctement, elle risque de manquer de goût, d’être un peu liquide et de ne pas faire l’affaire lors d’une journée d’hiver froide et humide.

Pour réussir à faire une soupe parfaite, il faut éviter quelques erreurs courantes :

  1. Utiliser un bouillon liquide :

Personne ne veut d’une sauce liquide avec un rôti et il en va de même pour le bouillon lorsqu’il s’agit d’une soupe. Le bouillon est la préparation d’où provient une grande partie de la saveur, vous devez donc vous assurer que le vôtre est plein de goût pour fournir la base parfaite. Laissez tomber les cubes de bouillon et essayez de le préparer vous-même avec de la viande, des légumes, du poisson ou des os. Vous pouvez l’adapter en fonction de la soupe que vous préparez et des restes que vous avez, ou achetez une version préfabriquée de haute qualité. Lorsque vous disposez d’un bon bouillon, la soupe est garantie d’être délicieuse.

  1. Ne transpirez pas vos légumes :

La soupe consiste à superposer les saveurs. Vous devez ainsi garder cela à l’esprit, même si vous disposez d’un bon bouillon. Une bonne façon d’introduire plus de goût dans votre soupe est de commencer par faire suer les légumes aromatiques comme l’ail, les oignons, les carottes, le céleri et les poivrons. Il ne s’agit pas de les faire dorer ou de les caraméliser, mais plutôt de les ramollir et de permettre à leur saveur de se libérer. Cela fonctionne beaucoup mieux que de mettre vos légumes dans la casserole avec le reste des ingrédients de votre soupe, car cela crée une saveur plus complexe que vous n’obtiendrez pas avec une soupe en boîte.

  1. Utiliser des herbes séchées :

Il y a de fortes chances que vous ayez une sélection d’herbes séchées dans votre placard, ce qui facilite grandement la cuisine. Cependant, les herbes fraîches ont tendance à avoir beaucoup plus de goût et sont le choix idéal pour préparer une soupe. Les herbes fraîches sentent et goûtent très bon, ce qui vous met l’eau à la bouche lorsque vous cuisinez et servez votre soupe. Plutôt que de mettre les herbes fraîches en paquet dans la casserole, hachez-les aussi finement et rapidement que possible, afin de libérer toutes leurs huiles et leur saveur. Certaines herbes fraîches commencent à libérer leur arôme tout de suite, alors soyez prêt à les couper et à les mettre avec le reste des ingrédients directement, en les remuant bien. Vous serez étonné de la différence que ce simple changement peut faire.

  1. Sur-assaisonner :

La plupart du temps, vous devez assaisonner ce que vous cuisinez en cours de route afin d’en faire ressortir les meilleures saveurs. Cependant, si vous faites cela avec une soupe, vous pouvez vous retrouver avec un bol super salé qui est loin d’être appétissant. La combinaison du bouillon, des légumes, des herbes et de la viande peut à elle seule ajouter suffisamment de sel à votre soupe. Si vous continuez à assaisonner tout au long du processus de cuisson, vous risquez de gâcher totalement la saveur. Il est donc souhaitable d’ajouter le sel et le poivre uniquement lorsque la cuisson est presque terminée.

Si vous préférez que votre soupe soit bien épaisse, ajoutez l’assaisonnement – une petite quantité à la fois – quelques minutes avant de servir pour terminer la soupe. Toutefois, si vous préférez une soupe lisse et que vous passez votre soupe au mixeur, n’assaisonnez pas avant de l’avoir fait, car le mixage libère davantage de saveurs. Goûtez toujours votre soupe pour voir ce dont elle a besoin. Ainsi, vous serez peut-être surpris de constater qu’elle est pleine de saveur, sans sel ni poivre.

  1. Faire trop cuire les légumes :

Beaucoup de gens pensent que la clé pour faire une délicieuse soupe est de cuire les légumes jusqu’à ce qu’ils soient mous. Mais c’est en fait une erreur. Si les légumes sont trop cuits, ils perdent leur saveur. De même, ils rendent la soupe encore plus liquide, ce qui en fait deux erreurs à la fois. La meilleure façon de s’assurer que votre soupe est savoureuse et consistante est de cuire les légumes jusqu’à ce qu’ils soient tout juste tendres. Vous préserverez ainsi leur saveur et leur texture, ce qui rendra votre soupe plus agréable à déguster.

Il ne faut pas oublier que chaque légume a un temps de cuisson différent. Une meilleure approche consiste à ajouter les légumes par étapes. Commencez par ajouter les légumes les plus durs, comme les pommes de terre et les carottes. Après quelques minutes, ajoutez les légumes moins durs comme les oignons et le céleri. Enfin, ajoutez les légumes verts délicats ou les herbes aromatiques. De cette manière, chaque légume sera cuit à la perfection, ce qui donnera une soupe plus savoureuse.

* Presse Santé s' efforce de transmettre la connaissance santé dans un langage accessible à tous. En AUCUN CAS, les informations données ne peuvent remplacer l' avis d'un profesionel de santé.