Votre enfant suce-t-il son pouce ? Voici ce que vous devez savoir sur ce phénomène

Nous avons tous vu un enfant sucer son pouce, que ce soit au moment du coucher, sur le chemin du retour de l’école ou pendant qu’il est perdu dans ses pensées. Mais pourquoi ce comportement est-il si répandu chez les enfants ? Dans la plupart des cas, ce qui semble être une habitude de succion du pouce peut en fait être lié à un phénomène appelé attachement transitoire à un objet (ATO). Dans cet article de blog, nous allons explorer l’ATO et la manière dont les parents peuvent mieux comprendre ce phénomène lorsqu’il s’agit de leurs enfants et des raisons pour lesquelles ils se sucent le pouce. Si vous cherchez une réponse à la question de savoir pourquoi votre enfant suce son pouce depuis des années, venez avec nous pour le découvrir !

Comment expliquer le phénomène des enfants qui se sucent le pouce ?

L’attachement transitoire à un objet (ATO) est un phénomène par lequel un enfant s’attache à un objet ou à une activité pendant toute sa durée. Un exemple de ATO est celui des enfants qui sucent leur pouce. Ce comportement est le plus fréquent au cours des deux premières années de la vie et peut être observé chez des enfants âgés de quatre semaines seulement. On pense que la succion du pouce a plusieurs fonctions, notamment celle de réconforter et de stimuler la croissance et le développement.

La succion du pouce peut s’expliquer par le concept psychodynamique de la fixation du stade oral, qui stipule que lorsque les besoins d’un nourrisson ne sont pas satisfaits de manière adéquate au cours du stade oral du développement (0-18 mois), il peut faire une fixation sur certaines activités, dont la succion du pouce, et ainsi satisfaire ces besoins de manière malsaine.

Plusieurs recherches ont approuvé la réalité derrière ce comportement.

En fait, des études ont montré que les enfants qui changent fréquemment de soignants, comme ceux qui vivent dans des orphelinats ou des familles d’accueil, sont plus susceptibles de développer des habitudes de succion du pouce que ceux qui ont un soignant plus constant.

Des recherches ont également suggéré que la succion du pouce présente des avantages psychologiques pour les bébés et les jeunes enfants à ce stade critique de leur développement. Par exemple, elle peut les aider à gérer le stress et leur apporter un réconfort émotionnel en diminuant leur niveau d’excitation et en leur permettant de se détendre. En outre, elle favorise la conscience de soi et encourage l’exploration grâce aux sensations tactiles associées au toucher de leur bouche et de leurs lèvres.

Il est aussi important de noter que, bien que la succion du pouce soit fréquente chez les jeunes enfants, elle cesse généralement d’elle-même entre deux et cinq ans. Toutefois, si les parents s’inquiètent d’un comportement de succion prolongée ou excessive du pouce après cette période, l’intervention d’un professionnel peut être nécessaire.  En fin de compte, il semble que l’attachement transitoire à un objet par la succion du pouce puisse être expliqué comme un moyen pour les bébés de s’assurer que leurs besoins psychologiques sont satisfaits pendant cette étape clé de la croissance et du développement.

Que pourraient être les causes de la succion prolongée chez les enfants de plus de 5 ans ?

La succion prolongée chez les enfants de plus de 5 ans peut avoir des causes diverses, et il est important d’identifier les causes sous-jacentes pour s’assurer que des interventions appropriées peuvent être mises en place. Les causes psychologiques et physiques doivent toutes deux être prises en compte lors de l’exploration des origines potentielles de la succion prolongée.

Sur le plan psychologique :

La succion prolongée peut découler de problèmes liés à l’insécurité émotionnelle ou au stress. Si un enfant a subi une perturbation ou un traumatisme dans sa vie, il peut s’attacher à des activités telles que la succion du pouce comme forme de réconfort et de sécurité. De plus, certaines recherches suggèrent que la succion du pouce peut donner un sentiment de contrôle et d’autonomie aux jeunes enfants dans un environnement où ils se sentent impuissants.

D’un point de vue physique :

La succion prolongée chez les enfants plus âgés peut également être attribuée à des anomalies anatomiques ou même à des allergies. Par exemple, si les dents du haut de l’enfant sont rapprochées et légèrement désalignées, la langue peut naturellement s’appuyer contre elles au repos, ce qui entraîne un comportement de succion inconscient et permanent s’il n’est pas traité. Les allergies peuvent aussi affecter la façon dont un enfant respire par le nez, le poussant à respirer par la bouche, ce qui pourrait contribuer à des habitudes de succion prolongées si rien n’est fait.

Au-delà des sources psychologiques et physiologiques de la succion prolongée, les mauvaises habitudes sont un autre facteur à ne pas négliger. Un enfant peut simplement trouver du plaisir dans l’activité elle-même et continuer à la pratiquer même après qu’elle n’est plus nécessaire pour des raisons de confort ou de sécurité. Il est donc important que les parents jouent un rôle actif pour aider leurs enfants à se défaire des mauvaises habitudes qu’ils ont prises au fil du temps et qui pourraient contribuer à prolonger la tendance à sucer son pouce au-delà de l’âge de 5 ans.

Que faire pour aider votre enfant à cesser de sucer son pouce ?

Soyez respectueux.

Lorsque vous parlez à votre enfant de la succion de son pouce, accroupissez-vous en dessous du niveau de ses yeux. Cette position aide les enfants à se sentir respectés. Et employez uniquement des paroles positives et sympathiques, en vous focalisant sur le comportement de votre enfant, et non sur sa personne.

Trouvez un substitut réconfortant.

De nombreux enfants se sucent le pouce lorsqu’ils se sentent un peu mal à l’aise ou ont besoin de réconfort. Si cela vous semble familier, aidez votre enfant à trouver une nouvelle habitude apaisante pour combler ce besoin. Un doudou fait généralement des merveilles dans ce cas. En plus d’offrir un doudou aux moments habituels de succion du pouce, gardez un œil sur votre enfant. Si vous l’apercevez en train de sucer son pouce sans réfléchir, allez-y et donnez-lui son doudou.

Parlez des conséquences.

Non, pas de punition ! Si votre tout-petit est plus âgé, expliquez-lui que sucer son pouce peut avoir des conséquences négatives sur ses dents, sa parole et sa peau. Après tout, votre petit n’a probablement aucune idée que sucer son pouce pourrait être une mauvaise idée. Vous pouvez toujours demander au pédiatre de votre enfant de vous épauler lors d’un contrôle pour mieux dissuader votre enfant à laisser tomber son habitude.

Commencez petit à petit.

Si votre enfant suce son pouce à différents moments de la journée, essayez de restreindre ce comportement créneau par créneau. Par exemple, si votre enfant a tendance à sucer son pouce à l’heure de la sieste et à l’heure du conte, permettez-lui de conserver cette habitude (pour un peu plus longtemps !) uniquement à l’heure du conte. Ce changement progressif peut rendre l’objectif global plus facile à atteindre.

Bavarder pour de bon.

Lorsque vous savez que votre enfant est à portée de voix, chuchotez à voix haute à une autre personne (ou même à un animal en peluche) à quel point vous êtes fier que votre enfant essaie de se défaire de son habitude de sucer son pouce (les enfants sont plus susceptibles de croire les compliments entendus que ceux qui leur sont adressés directement). Répétez le même compliment à quelqu’un d’autre plus tard pour continuer à motiver votre enfant.

* Presse Santé s' efforce de transmettre la connaissance santé dans un langage accessible à tous. En AUCUN CAS, les informations données ne peuvent remplacer l' avis d'un profesionel de santé.