La Vitamine A : une vitamine essentielle et pas que pour la vue

À ne pas rater !
Abonnez-vous à la newsletter Presse santé

Recevez chaque semaine et en avant première notre actualité santé : actualités médicales, conseils santé, innovations scientifiques, dossiers complets directement dans votre boite mail !

Adresse e-mail non valide
Essayez c est gratuit. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Les bienfaits de la Vitamine A

Aussi appelée rétinol, la vitamine A est un élément essentiel pour garantir votre santé visuelle. Il est possible de la retrouver sous diverses formes, telles que la provitamine A ou encore le bêta-carotène. Quel est son rôle? Quels sont ses apports nutritionnels? Comment agir en cas de carence ? Voilà quelques interrogations auxquelles nous essayerons d’apporter plus de précision.

Qu’est-ce que la Vitamine A ?

Cette dernière fait partie des vitamines liposolubles. Elle se retrouve dans les aliments d’origine animale. Elle s’y trouve sous la forme de rétinol. Il est aussi possible de la prendre sous forme de caroténoïdes. Dans ce cas, on parlera majoritairement de bêta-carotène ou de provitamine A. Ce sont les formes précurseures de la vitamine A et que l’on peut retrouver dans les végétaux. Cependant, il faut savoir que tout le bêta-carotène ingéré ne se transforme pas forcément en rétinol. Pour obtenir une activité vitaminique normale, il est d’usage de considérer que le rétinol est 6 fois plus concentré que le bêta-carotène.

Quelles sont les fonctions de la vitamine A et du bêta-carotène ?

La première est indispensable pour la vision. Elle joue un rôle dans l’activation de l’influx nerveux en direction des nerfs optiques. Celle-ci est également utile à la croissance puisqu’elle agit sur la différenciation cellulaire. Par ailleurs, elle favorise le renouvellement cellulaire. D’où son importance au niveau de la peau et des muqueuses. Enfin, cette vitamine participe au fonctionnement du système immunitaire.

Le second est surtout connu pour son action antioxydante. Il travaille en synergie avec d’autres micros-nutriments, tels que les vitamines C et E ou encore le sélénium. Ces derniers offrent une protection à l’organisme contre le vieillissement prématuré.

Les apports nutritionnels de la vitamine A

Il a été fixé, pour des raisons de sécurité, qu’une dose supérieure à 1000µg par jour pourrait être toxique, si cette dose est ajoutée à la dose journalière conseillée. Le surdosage est particulièrement dangereux pour les sujets suivants : la femme enceinte et l’enfant de moins de 3 ans. À cet effet, ces personnes devront à tout prix éviter de consommer du foie, car on y retrouve la vitamine en abondance. Voici quelques chiffres références :

  • L’enfant de 1 à 3 ans ne devra pas consommer plus de 400µg/jour
  • Arrivé à l’âge de 10 à 12 ans, la dose limite sera de 550µg/jour
  • La femme allaitante ne devra pas dépasser les 950µg/j

Où peut-on trouver cette vitamine ?

Le rétinol se retrouve essentiellement dans les aliments suivants : l’huile de foie de morue (30000µg/100g) ou encore les foies d’animaux (1430-10500µg/100g). Certains produits que l’on consomme régulièrement en contiennent également en quantité : le beurre (800µg/100g), l’œuf (235µg/100g) ou encore la crème (390µg/100g) et le fromage (265-345µg/100g).

Le bêta-carotène est essentiellement présent dans les végétaux de couleur orange ou verte, tels que la carotte, la patate douce (10500µg/100g), le melon (1060µg/100g) ou encore l’épinard (4010µg/100g).

Que faire en cas de carence en Vitamine A

En cas de carence en vitamine A, il faut se faire prescrire du rétinol. Le but est de guérir les symptômes et de limiter les complications (cas de la rougeole).