Médecine douce

Rougeole: prévention et huiles essentielles qui aident à lutter

L’OMS a récemment émis une alerte relative à le recrudescence de rougeole en Europe. L’Europe fait en effet partie des régions où l’augmentation du nombre de cas est la plus importante, l’OMS fait état de 89 994 cas dans 48 Etats européens au premier semestre 2019, plus du double par rapport à la même période de l’an dernier.

La maladie est d’ailleurs considérée comme endémique en France et dans onze autres pays européens, dont l’Allemagne. Au 21 août, la France comptait pas moins de 2 381 cas depuis le début de l’année (contre 2 671 sur la même période de 2018).  L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a mis en garde,  en indiquant que la région Europe perd du terrain dans les efforts visant à éliminer cette maladie très contagieuse. Le nombre de pays ayant éliminé de manière durable la rougeole a en effet régressé.

La rougeole: une maladie virale grave

La rougeole est une infection infantile causée par un virus. La rougeole peut être grave, voire mortelle, pour les petits enfants. Alors que les taux de mortalité sont en baisse dans le monde entier, la maladie tue toujours plus de 100 000 personnes par an, la plupart des moins de cinq ans.

Les signes et les symptômes de la rougeole apparaissent environ 10 à 14 jours après l’exposition au virus. Les signes et symptômes de la rougeole incluent généralement:

  • Fièvre
  • Toux sèche
  • Nez qui coule
  • Gorge irritée
  • yeux enflammés (conjonctivite)
  • De minuscules taches blanches avec des centres blanc bleuâtre sur un fond rouge se trouvant à l’intérieur de la bouche sur la paroi interne de la joue
  • Une éruption cutanée constituée de taches rouges plates

Rougeole: Une progression de l’infection par étape

Avant que les symptômes les plus connus: éruption cutanée, démangeaisons, fièvre importante, le virus progresse silencieusement dans l’organisme.

  • Infection et incubation: Pendant les 10 à 14 premiers jours après votre infection, le virus de la rougeole incube. Vous n’avez aucun signe ou symptôme de rougeole pendant cette période.

 

  • Signes et symptômes non spécifiques: La rougeole commence généralement par une fièvre légère à modérée, souvent accompagnée d’une toux persistante, d’un nez qui coule, d’une inflammation des yeux (conjonctivite) et d’un mal de gorge. Ces symptômes peuvent durer deux ou trois jours.

 

  • Maladie aiguë et éruption cutanée: L’éruption consiste en de petites taches rouges, dont certaines sont légèrement surélevées. Les taches et les bosses en grappes serrées donnent à la peau une apparence tachée. L’éruption apparaît sur le visage en premier. Au cours des jours suivant, l’éruption se propage le long des bras et du tronc, puis sur les cuisses, le bas des jambes et les pieds. Dans le même temps, la fièvre monte en flèche, atteignant souvent les 40 à 41 C. L’éruption de rougeole se résorbe progressivement, disparaissant d’abord du visage et enfin des cuisses et des pieds.

 

  • Période contagieuse: Une personne atteinte de rougeole peut transmettre le virus à d’autres personnes pendant environ huit jours, quatre jours avant l’apparition de l’éruption cutanée et en se terminant lorsque celle-ci est présente depuis quatre jours.

Appelez votre médecin aussi vite que possible dès que vous ou votre enfant avez été exposés à la rougeole ou si vous ou votre enfant présentez une éruption cutanée ressemblant à la rougeole.

Rougeole : une maladie très contagieuse favorisée par certains facteurs

Environ 90% des personnes exposées à une personne infectée par le virus seront infectées à leur tour.  La rougeole est une maladie très contagieuse, quand une personne atteinte de rougeole tousse, éternue ou parle, des gouttelettes infectées se répandent dans l’air, où d’autres personnes peuvent les inhaler. Les gouttelettes infectées peuvent également atterrir sur une surface où elles restent actives et contagieuses pendant plusieurs heures. Vous pouvez contracter le virus en mettant vos doigts dans la bouche ou le nez ou en vous frottant les yeux après avoir touché la surface infectée.

Les facteurs de risque de rougeole incluent: être non vacciné. Si vous n’avez pas reçu le vaccin contre la rougeole, vous êtes beaucoup plus susceptible de développer la maladie, voyager à l’étranger. Si vous voyagez dans des pays en voie de développement, où la rougeole est plus répandue, vous courez un plus grand risque de contracter la maladie, avoir une carence en vitamine A. Si votre alimentation ne contient pas suffisamment de vitamine A, vous avez plus de risques de présenter des symptômes et des complications plus graves.

Rougeole: des complication qui peuvent-être graves

Les complications de la rougeole peuvent inclure:

  • Infection de l’oreille: L’une des complications les plus courantes de la rougeole est une infection de l’oreille bactérienne.
  • Bronchite, laryngite: La rougeole peut entraîner une inflammation de la sphère ORL ou une inflammation des parois internes qui bordent les voies respiratoires principales de vos poumons (bronches).
  • Pneumonie: La pneumonie est une complication fréquente de la rougeole. Les personnes dont le système immunitaire est fragile peuvent développer une variété de pneumonie particulièrement dangereuse et parfois mortelle.
  • Encéphalite: Environ 1 personne sur 1 000 avec la rougeole développe une complication appelée encéphalite. Une encéphalite peut survenir juste après la rougeole, voire plusieurs mois plus tard.
  • Problèmes de grossesse: Si vous êtes enceinte, vous devez prendre des précautions particulières pour éviter la rougeole car cette maladie peut entraîner un travail prématuré, un faible poids à la naissance et un décès maternel.

Prévenir la rougeole en cas d’épidémie ou d’infection connue:

Si un membre de votre foyer est atteint de rougeole, prenez les précautions suivantes pour protéger votre famille et vos amis vulnérables:

 

  • Isolement. Étant donné que la rougeole est extrêmement contagieuse de quatre à quatre jours après l’éruption de l’éruption cutanée, les personnes atteintes ne devraient pas reprendre les activités qui les font interagir avec d’autres personnes au cours de cette période. Il peut également être nécessaire de garder les personnes non immunisées – frères et soeurs, par exemple – à l’écart de la personne infectée.

 

  • Vacciner. Assurez-vous que les personnes à risque de contracter la rougeole reçoivent le vaccin contre la rougeole dès que possible. Cela inclut les nourrissons âgés de plus de 6 mois.

Rougeole: des huiles essentielles antivirales et calmantes

Pierre Franchomme, spécialiste international des huiles essentielles recommande quelques huiles essentielles pour lutter contre la rougeole. En prévention et même lors de l’infection, Il faut aider l’immunité anti-virale à faire face au virus de la rougeole, pour cela il recommande tout d’abord de:

– ne pas chercher à faire tomber la fière

– se supplémenter en magnésium par voie orale

– veiller au risque de dénutrition

– Mélanger dans une cuillère à café d’huile alimentaire  : HE de gingembre: 2 gouttes +1 goutte de baies rose + 2 gouttes de poivre noir,  à prendre deux fois par jour

Pour calmer rapidement les démangeaisons : mélanger 2 gouttes d’HE de géranium avec une matière grasse liquide (ex huile de coco) et appliquer sur les boutons.

Liens vers le site de l’OMS traitent de la rougeole: https://www.who.int/topics/measles/fr/

Articles similaires