Régime spécial stéatose hépatique : Ce que vous devriez savoir ?

Avec comme objectif principal l’amélioration de la santé du foie, le régime spécial stéatose hépatique réduit également la résistance à l’insuline et permet une meilleure régulation du taux de lipides dans le sang.

Appelée aussi maladie du foie gras, la stéatose hépatique est une maladie qui, sans aucune précaution peut migrer vers la fibrose ou plus loin vers la cirrhose.

Régime alimentaire spécial stéatose hépatique : les points fondamentaux !

Afin de guérir complétement de cette maladie, il est impératif de perdre du poids, de pratiquer une activité sportive ou de suivre un régime alimentaire de qualité.

Nous allons dans les lignes suivantes mettre l’accent sur les informations pratiques à prendre en compte dans le cadre du régime spécial stéatose hépatique.

  • Privilégier les aliments avec un taux de glycémie faible.
  • Valoriser la consommation d’oméga-3.
  • Éviter les aliments gras saturés.
  • Réduire la consommation d’aliments sucrés.
  • Réduire la consommation d’alcool.
  • baisser la résistance à l’insuline.
  • Diminuer le risque cardiovasculaire.
  • Éviter un taux de lipides sanguin élevé.
  • Améliorer la stéatose hépatique avec un poids de santé idéal.

Donc avant toute autre considération, il est très important de privilégier l’aspect alimentaire dans le cadre du traitement stéatose hépatique.

Par conséquent, nous allons faire le point sur les aliments à bannir complètement dans le cadre du régime stéatose hépatique !

Stéatose hépatique ou maladie du foie gras, quels aliments éviter ?

À cause de leur caractère nocif pour le foie, certains aliments sont complètement à bannir dans le cadre du régime spécial stéatose hépatique. Nous pouvons noter entre autres les aliments à indice glycémique élevé, les aliments gras et l’alcool.

  • Aliments à indice glycémique élevé

Ce sont des aliments qui favorisent une augmentation du taux de sucre dans le sang, ce qui entraîne une sécrétion forte d’insuline, très dangereuse en cas de stéatose hépatique.

Voici une liste d’aliments à indice glycémique élevé à bannir pendant le régime stéatose hépatique.

  • Produits à base de farine blanche : baguettes, viennoiseries, pain à burger, etc. ;
  • Couscous ;
  • Pâtes alimentaires blanches ;
  • Vermicelles de riz, riz instantané ;
  • Biscuits secs ;
  • Céréales à petit-déjeuner
  • Sodas
  • Gâteaux, muffins, barres de céréales
  • Confitures
  • Sucre, miel, cassonade, dextrose, sirop de glucose-fructose
  • Les aliments gras

Ils sont très néfastes à la stéatose hépatique, car, participent à son développement. Les aliments gras ont toujours mauvaise presse du fait qu’ils favorisent l’obésité et sont à l’origine des maladies cardiovasculaires. Ces graisses sont généralement obtenues par l’hydrogénation des huiles végétales et participent à l’augmentation du cholestérol total et du mauvais cholestérol. En fait, ils diminuent le bon cholestérol.

Elles sont généralement présentes dans les plats industriels préparés avec des margarines avec de l’huile végétale hydrogénée.

Et pour accentuer le risque de maladies cardiovasculaire, rien de pire que les graisses saturées.

Quelques aliments gras à éviter :

  • Charcuteries et viande avec plus de 10 % de matières grasses.
  • Fromages avec plus de 20 % de matière grasse.
  • Huile de palme.
  • Beurre de coco.
  • Lait entier.
  • Yaourt aux fruits sucrés.
  • Yaourt entier.
  • Beurre.
  • Viennoiseries.
  • Pâtes à tarte.
  • Panures et fritures.
  • L’alcool

L’alcool constitue un facteur de risque très majeur pour les maladies chroniques du foie. De ce fait, il doit être évité pour les personnes atteintes de stéatose hépatique.

La dose recommandée est de 3 verres d’alcool par jour pour l’homme et de 2 verres pour la femme.

Voici une petite équivalence :

Une portion d’alcool égal à :

  • 12,5 cl de vin.
  • 25 cl d’alcool fort.
  • 25 cl de bière.

Conseils pratiques au quotidien.

Avoir un régime alimentaire qui prend en compte les bonnes graisses est indispensable en cas de stéatose hépatique. En réalité, les mauvaises graisses participent au syndrome métabolique.

Sur ce, au niveau alimentaire, voici quelques dispositions à prendre au quotidien :

  • Privilégier la cuisson maison et les pâtisseries maisons peu sucrées.
  • Manger du poisson 3 fois par semaine.
  • Valoriser les tagliatelles de légumes à la place des pâtes.
  • Préparer des collations à base de fruits, de yaourt et de noix.
  • Minimiser les produits industriels.
  • Réduire les féculents et privilégier les légumineuses.
* Presse Santé s' efforce de transmettre la connaissance santé dans un langage accessible à tous. En AUCUN CAS, les informations données ne peuvent remplacer l' avis d'un proffesionel de santé.

Vous aimez nos contenus ?

Recevez chaque jour nos dernières publications gratuitement et directement dans votre boite mail

RECEVOIR LA NEWSLETTER
- Presse Santé -