Médecine conventionnelle/médecine alternative: choisir le meilleur des deux

Plus de 30 % des adultes Européens déclarent utiliser des approches de soins de santé qui ne sont généralement pas associées à la médecine conventionnelle. Les médecins adoptent également des thérapies alternatives fondées sur des preuves, les combinant souvent avec les thérapies classiques pour traiter les maladies et maintenir la santé. Cette façon de combiner les approches s’appelle la médecine intégrative.

Quels sont les exemples d’approches intégratives ?

Ce qui est considéré comme une médecine intégrative change constamment au fur et à mesure que les traitements sont étudiés et mis en pratique au quotidien. Plusieurs thérapies non conventionnelles commencent à être étudiées ou déjà reconnues par l’OMS, comme l’acupuncture dans certains cas :

  • Produits naturels
  • Pratiques de l’esprit et du corps
  • Autres approches intégratives

1) Produits naturels

Les compléments alimentaires et les remèdes à base de plantes sont considérés comme des produits naturels car ils contiennent des ingrédients trouvés dans la nature. Le ginseng, le ginkgo et l’échinacée sont des exemples de remèdes à base de plantes, le sulfate de glucosamine, la chondroïtine et la SAMe sont des exemples de compléments alimentaires. Les produits et compléments à base de plantes se présentent sous de nombreuses formes, telles que des thés, des huiles, des sirops, des poudres, des comprimés et des capsules.

2) Pratiques de l’esprit et du corps

Les techniques corps-esprit renforcent la façon dont votre esprit et votre corps travaillent ensemble. Les praticiens estiment que ces deux éléments doivent être en harmonie pour que vous restiez en bonne santé. Parmi les exemples de techniques corps-esprit figurent la méditation, la prière, la relaxation, le yoga, la musique et la thérapie assistée par les animaux.

3) Techniques de toucher, massage, manipulation du corps

La manipulation et les pratiques basées sur le corps utilisent le toucher humain pour déplacer ou manipuler une partie spécifique de votre corps. Elles comprennent la manipulation, le massage chiropratique ou ostéopathique.

4) Médecine énergétique

Selon certaines traditions, une force énergétique invisible circule dans votre corps, et lorsque ce flux d’énergie est bloqué ou déséquilibré, vous pouvez tomber malade. Cette énergie porte différents noms, tels que chi, prana et force vitale. L’objectif de ces thérapies est de débloquer ou de rééquilibrer votre force énergétique. Les thérapies énergétiques comprennent l’acupuncture, le qi gong, le toucher thérapeutique ou le shiatsu.

Les approches « ancestrales »

D’autres approches de la santé intégrative se concentrent sur un système, plutôt que sur une pratique ou un remède unique. Ces systèmes sont centrés sur une philosophie ancestrale, telle que la puissance de la nature ou la présence d’énergie dans votre corps. En voici quelques exemples :

1) Anciens systèmes de guérison.

Ces systèmes de guérison existaient avant la médecine occidentale conventionnelle. Ils comprennent l’ayurvéda de l’Inde et la médecine traditionnelle chinoise.

2) La naturopathie.

Cette approche se concentre sur des traitements non invasifs pour aider votre corps à se guérir lui-même. Elle fait appel à plusieurs pratiques, telles que le massage, l’acupuncture, les remèdes à base de plantes, l’exercice et les conseils sur le mode de vie.

Que dit la recherche sur la médecine intégrative ?

La recherche sur les approches intégratives continue de se développer à mesure que l’utilisation de ces traitements devient plus courante. Les chercheurs cherchent à identifier les thérapies sûres et efficaces ainsi que celles qui n’offrent aucun avantage et peuvent même causer des dommages.

En général, la recherche est insuffisante car les études médicales de grande envergure et soigneusement contrôlées sont coûteuses. Les essais de thérapies conventionnelles sont souvent financés par de grandes entreprises qui développent et vendent des médicaments. Les ressources disponibles pour soutenir les essais d’approches intégratives sont moins importantes.

Travaillez avec votre médecin et votre thérapeute

Travaillez avec votre médecin conventionnel pour prendre des décisions éclairées en matière de médecine intégrative et de choix de thérapie complémentaire. Même si votre médecin ne peut pas vous recommander un praticien en particulier, il peut vous aider à comprendre les risques et les avantages possibles avant que vous n’essayiez un traitement  non conventionnel  avec votre thérapeute.