Les vertus thérapeutiques du patchouli en quelques mots

le patchouli

Très répandu en Inde, en Indonésie et aux Philippines, le patchouli est une plante aromatique faisant partie de la famille des Lamiacées. Il répond au nom scientifique de Pogostemon cablin. Très apprécié dans l’industrie de parfumerie et des produits cosmétiques, il occupe également une grande place en médecine naturelle. Ses vertus thérapeutiques inestimables en phytothérapie lui sont principalement attribuées par ses composants et principes actifs. On peut notamment distinguer une concentration élevée en sesquiterpène et en alcool. Il contient également des traces de tanin, d’alcaloïde et d’eugénol.

Indications

Grâce à son odeur à la fois agréable et puissante, le patchouli est l’un des composants le plus courant en parfumerie. Les professionnels en phytothérapie, quant à eux, continuent d’exploiter les vertus santés de cette plante. Les recherches qui ont été menées jusqu’à maintenant ont permis de démonter plusieurs propriétés médicinales du patchouli. Son utilisation est particulièrement indiquée pour traiter :

  • Les troubles digestifs en stimulant les voies digestives, ce qui permet d’éviter les digestions lente et difficile ainsi que les infections intestinales.
  • Les pathologies liées à la circulation sanguine et lymphatique : le patchouli a un effet décongestionnant, ce qui permet de fluidifier le sang. Il permet également d’atténuer la sensation de jambes lourdes ainsi que les varices et hémorroïdes.
  • Les problèmes de peaux comme l’acné, la cellulite, l’eczéma ou encore l’impétigo. Il convient également de noter que le patchouli est un excellent régénérateur de peau et de tissus.
  • Les troubles psychologiques telles les crises d’angoisse, le stress, l’insomnie et tout autre signe de tension nerveuse. En cas de fatigue, le patchouli permet également de tonifier le corps.
  • Les dysfonctionnements sexuels : le patchouli a des propriétés aphrodisiaques et aide à soigner les troubles érectiles et stimule également la libido.

Formes d’utilisation

En phytothérapie, la forme d’utilisation la plus populaire du patchouli est l’huile essentielle. Les modes d’utilisation varient, cependant, en fonction des maux à soigner.

Modes d’emploi

À cause de la forte concentration de l’huile essentielle de patchouli, il est conseillé de toujours la diluer dans de l’huile végétale avant utilisation. Cette préparation peut être directement appliquée par voie cutanée en massant délicatement la zone à traiter.

Pour profiter de la propriété calmante du patchouli, verser quelques gouttes d’huile essentielle à l’intérieur des poignets puis inhaler en cas de stress ou de trac.

Contre-indications

L’usage de l’huile essentielle de patchouli est interdit aux femmes enceintes et allaitantes ainsi qu’aux enfants de moins de 3 ans.

D’ailleurs, avant de prévoir une utilisation à grande quantité, une petite application dans le pli de coude est conseillée afin d’éviter toute réaction allergique. En cas d’inflammation de la peau, il faut alors arrêter son utilisation.

En usage interne, pour l’administration par voie orale, il est fortement recommandé de consulter au préalable l’avis d’un médecin ou d’un professionnel de la santé.

Il convient également de noter que le patchouli n’a un effet tonique que s’il est pris à faible dose. À forte dose, le patchouli devient sédatif.