Les bases de la chiropratique

chiropratique

La chiropratique est une médecine douce et sans douleur. Elle se base sur la manipulation des vertèbres pour détecter un éventuel décalage. Ce décalage provoque un dysfonctionnement des signaux émis par le cerveau. Or, le corps a besoin de toutes ses parties pour fonctionner à 100 %. Cette discipline offre le diagnostic, la prévention ainsi que l’ajustement des articulations et des vertèbres. En les réalignant convenablement, elle permet de soulager les douleurs liées aux dos.

Cette méthode se base sur le fait que des troubles au niveau des flux nerveux provoquent les problèmes de santé. La pratique de la chiropratique permettra alors de rétablir la stabilité du corps. Elle l’aide à se soigner, à récupérer et à se cicatriser de lui-même sans avoir recours à des médicaments. En principe, la chiropratique soigne le mal de la nuque, les migraines, la fatigue injustifiée.

La chiropratique dans l’histoire

C’est en 1895 que Daniel David Palmer inculque les valeurs de la chiropratique. La première pratique d’ajustement cérébrale a été effectuée sur le concierge du lieu de travail de Palmer. La création de l’école « Palmer School of Chiropractic » officialise la pratique. En 1914, le fondateur de cette médecine publie un livre relatant toutes les pratiques liées à la chiropratique.

Au cours des années, la chiropratique n’a jamais reçu un statut officiel. Ce n’est que récemment que l’OMS la reconnaît en tant que médecine légale.

Les bienfaits de la chiropratique sur le corps

Dans son ensemble, la chiropratique ou chiropraxie remet en place la mécanique vertébrale. Au niveau de la nuque, elle permet de régler la bonne position de la colonne cervicale. Dans ce sens, elle permet de soigner les traumatismes et le stress physique ou psychique du corps. En pratique, elle remet en place une vertèbre désalignée et rétablit la bonne communication entre cerveau et le corps.

À ne pas rater !
Abonnez-vous à la newsletter Presse santé

Recevez chaque semaine et en avant première notre actualité santé : actualités médicales, conseils santé, innovations scientifiques, dossiers complets directement dans votre boite mail !

Adresse e-mail non valide
Essayez c est gratuit. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Le décalage d’une ou plusieurs vertèbres provoque des points de pressions sur la colonne vertébrale. Cette interférence perturbe relation entre le cerveau et les différentes parties du corps. En effectuant un déblocage de ces points de pressions, le corps peut à nouveau fonctionner normalement. L’ajustement chiropratique libère les canaux récepteurs et les nerfs afin de soulager la pression exercée sur le système nerveux.

Comment se déroule une séance de chiropratique ?

De manière générale, une séance de chiropratique dure environ une demi-heure. Le chiropracteur exerce manuellement différentes pressions sur différentes parties du corps. Il manipule les articulations et la colonne vertébrale pour redonner l’équilibre au système nerveux. Selon l’état du patient, le chiropracteur échelonne les séances sur quelques jours, voire quelques mois.

Certains traitements peuvent être plus courts que d’autres. La chiropratique ne se substitue à aucun traitement. Globalement, elle traite les maladies au niveau des articulations. Toutefois, elle peut se pratiquer pour le soin musculaire. Dans ce cas, il est recommandé d’effectuer des renforcements musculaires, beaucoup de travail de coordination et de mobilité.