Les avantages surprenants de l’ennui et comment le gérer au mieux

Examinons les causes de l'ennui, les types et avantages qu'il peut entraîner, ainsi que les meilleures façons de le gérer.

Une vie ennuyeuse n’est peut-être pas le but recherché par beaucoup d’entre nous, mais la vérité est que l’ennui occasionnel peut avoir un certain nombre de bienfaits pour la santé. En effet, s’autoriser à s’ennuyer plus souvent peut s’avérer payant en termes de productivité, de créativité et de capacité à gérer le stress.

D’un autre côté, si vous vous obligez à être concentré et productif 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, vous risquez en fait de compromettre votre capacité à être calme et satisfait à long terme. Les psychologues pensent qu’il existe un juste milieu en matière d’ennui : Nous ne voulons pas en vivre trop ou trop peu. Examinons les causes de l’ennui, les types de problèmes et d’avantages qu’il peut entraîner, ainsi que les meilleures façons de le gérer lorsqu’il survient.

Qu’est-ce que l’ennui ?

L’ennui est défini comme l’état d’ennui, c’est-à-dire le manque d’enthousiasme ou d’intérêt. On peut considérer l’ennui comme un déficit de sens. Il survient lorsque vous n’êtes pas engagé dans quelque chose d’actif ou que vous faites quelque chose mais que cela ne vous intéresse pas.

Selon les experts qui ont étudié l’ennui, il en existe trois types différents :

– l’ennui banal, comme faire la queue dans une file d’attente
– le malaise profond, c’est-à-dire un sentiment de mécontentement à l’égard de l’expérience générale de la vie
– le déficit ineffable, ou le sentiment que quelque chose manque, généralement quelque chose qui nous est familier.

En d’autres termes, ce que l’on appelle « l’ennui simple » (ou banal) semble plus facile à gérer et même bénéfique, car il peut nous amener à remarquer davantage de choses autour de nous et à rechercher des tâches intéressantes. En revanche, l' »ennui existentiel » se décrit comme un sentiment de vide et d’aliénation, qui peut nuire à la santé mentale.

Quels sont les effets de l’ennui sur une personne ?
En fin de compte, cela dépend de chaque individu, car certains apprécient plus que d’autres les temps morts et les moments d’ennui.
L’ennui peut parfois entraîner des comportements et des symptômes tels que :

– Sentiments d’agitation et d’anxiété
– la fatigue
– Manger sous le coup de l’émotion
– brouillard cérébral
– Tristesse ou déception, en d’autres termes, la sensation que quelque chose nous manque ou que nous passons à côté d’une opportunité intéressante
– Symptômes de dépression: la dépression peut avoir un lien avec l’ennui, ce qui, selon les experts, pourrait être dû à la façon dont certaines personnes ennuyées perçoivent leur vie ; elles peuvent penser qu’elles manquent de relations significatives, de but, de passion, d’imagination ou d’initiative.
– Un risque plus élevé de toxicomanie (les chercheurs montrent que les adolescents qui déclarent s’ennuyer fréquemment ont 50 % plus de chances de commencer à fumer, à boire et à consommer des drogues illégales que leurs camarades non ennuyés).
– Risque plus élevé d’actes imprudents, comme conduire dangereusement, abandonner l’école, devenir chômeur ou jouer de façon irresponsable.

Quelles sont les causes de l’ennui ?

Quelles sont les raisons sous-jacentes de l’ennui ? Les experts pensent que les principales causes de l’ennui sont le manque de sens (nous ne nous intéressons pas à ce que nous faisons) et une baisse d’attention (nous n’arrivons pas à nous concentrer sur une tâche ou une activité). Lorsque nous nous trouvons dans une situation qui ne nous intéresse pas ou qui semble sans intérêt, c’est là que l’ennui frappe.

Il y a beaucoup de moments différents dans notre vie où nous pouvons ressentir de l’ennui, comme :

– En faisant des tâches monotones à la maison.
– En conduisant ou en se rendant au travail.
– Lorsque nous faisons de l’exercice, si nous ne trouvons pas l’activité amusante ou gratifiante.
– Lors de conversations avec des personnes que nous ne trouvons pas intéressantes.
– Lorsque nous regardons, écoutons ou lisons quelque chose que nous trouvons ennuyeux.

Certains traits de personnalité rendent les gens plus susceptibles de s’ennuyer, notamment le manque de maîtrise de soi, les symptômes d’anxiété, l’impulsivité, la dépression et la toxicomanie. Les personnes souffrant de certains troubles de la personnalité, comme le trouble de la personnalité limite, peuvent également avoir du mal à se sentir ennuyées, ce qui peut provoquer de l’anxiété.
Les personnes qui luttent contre la fatigue, en raison de problèmes de santé ou d’un manque de sommeil, peuvent également se retrouver plus souvent dans des situations ennuyeuses, car elles n’ont pas l’énergie nécessaire pour rechercher des expériences amusantes. Même les personnes qui ont souffert de certains troubles cérébraux ou de traumatismes crâniens ayant un impact sur le cortex orbitofrontal sont plus sujettes à l’ennui, car cette zone du lobe frontal affecte le sentiment de récompense.

Il est intéressant de noter que les chercheurs ont constaté que les gens ont tendance à ressentir le plus d’ennui lorsqu’ils sont adolescents et le moins lorsqu’ils ont la cinquantaine. Il est logique qu’il y ait moins de moments ennuyeux au milieu de la vie, car c’est à ce moment-là que la plupart des gens ont le plus de responsabilités, comme le travail, la famille, l’école, le bénévolat, les loisirs, etc. L’ennui a tendance à augmenter légèrement chez les personnes âgées, car c’est à ce moment-là que beaucoup de gens sont à la retraite, socialisent moins, ont moins d’énergie et peuvent avoir des troubles cognitifs.

Avantages potentiels de l’ennui

Voici la bonne nouvelle : Bien que l’ennui n’ait rien de très excitant, si vous vous y adonnez, il peut en fait améliorer votre vie. Comme le dit un article publié par Psychology Today : « L’ennui est un catalyseur de changement et une occasion de réflexion ».

Les avantages potentiels de l’ennui sont les suivants

– Augmenter la conscience de soi sur ce que vous aimez et n’aimez pas.

– Faire appel à son imagination et à sa créativité, notamment parce que l’on est plus enclin à rêvasser quand on s’ennuie. L’ennui peut être particulièrement utile aux enfants, car il les encourage à se divertir et à être autonomes.

– Il stimule les compétences relationnelles et la résolution des conflits, car il vous donne l’occasion de réfléchir aux disputes ou aux erreurs passées.

– vous encourager à repenser vos priorités et à vous orienter vers quelque chose de plus satisfaisant. (Par exemple, si vous vous ennuyez souvent beaucoup au travail, vous pourriez envisager une autre carrière).

– Vous inciter à rechercher des expériences nouvelles, ce qui peut ouvrir votre esprit et votre perspective.

– Réduire la procrastination. Si vous avez du temps libre, cela peut être le coup de pouce dont vous avez besoin pour commencer un projet ou terminer une tâche. Cela dit, certaines personnes utilisent la procrastination et l’ennui pour éviter d’affronter des pensées douloureuses.

Comment soulager/traiter l’ennui

Comment soulager l’ennui, et surtout, faut-il essayer de le faire ?

La clé pour utiliser l’ennui et les temps morts à votre avantage est de trouver des activités à la fois significatives et intéressantes. Voici quelques idées pour y parvenir :

1. Moins de temps d’écran, plus de soins personnels

Au lieu de faire défiler votre téléphone ou d’autres appareils lorsque vous avez du temps libre, profitez-en pour vous débrancher et prendre soin de vous, par exemple en méditant, en faisant des exercices de respiration, en vous promenant dehors ou en rangeant votre espace de vie. Les chercheurs pensent que l’utilisation intensive d’appareils électroniques pendant le temps libre, y compris l’utilisation des médias sociaux, peut accroître l’anxiété et la dépression. Si vous utilisez ce temps pour prendre soin de vous d’une autre manière, vous êtes beaucoup plus susceptible de vous sentir calme, satisfait et l’esprit clair, ce qui vous aide à gérer le stress.

2. Installez-vous dans un état de fluidité

Un « état de fluidité » décrit le fait d’être pleinement engagé dans une tâche. Il se produit lorsqu’une tâche n’est ni trop difficile ni trop facile, mais juste assez difficile pour exiger tout notre effort et notre concentration. Il est naturellement gratifiant d’être dans un état de flux et c’est le contraire de l’ennui.

Quelles sont les façons de se mettre en mouvement ? Choisissez une activité qui vous met au défi, et faites-la sans vous laisser distraire. Essayez :

– un type d’exercice ou de sport différent
– un nouveau jeu de société ou d’ordinateur
– une activité créative, comme la création artistique ou musicale
– faire du vélo dans un endroit pittoresque
– se concentrer sur un projet professionnel pendant 30 minutes d’affilée
– construire quelque chose de ses mains.

3. Combinez quelque chose de stimulant avec quelque chose d’ennuyeux

Lorsque vous faites quelque chose de banal, comme des tâches ménagères ou des trajets quotidiens, essayez de faire quelque chose d’agréable en même temps. Par exemple, redirigez votre attention vers une activité différente, comme écouter de la musique ou un podcast ou gribouiller lorsque vous étudiez, nettoyez ou faites de l’exercice.

4. Affinez vos capacités mentales

Pour garder votre cerveau en pleine forme en vieillissant, faites des activités qui stimulent votre esprit, comme des mots croisés, des puzzles, l’apprentissage d’une nouvelle langue ou de nouvelles recettes, un cours de dessin, etc. Bonus : beaucoup de ces activités sont excellentes pour améliorer votre concentration et votre mémoire. Quel que soit votre âge, lorsque vous êtes assis à rêvasser ou à vous détendre, vous pouvez également essayer de planifier ou de préparer la journée ou la semaine à venir.

Faites des listes mentales dans votre esprit ou essayez de pratiquer la visualisation, qui consiste à imaginer en détail comment un scénario va se dérouler. Vous pouvez également dresser une liste mentale des choses dont vous êtes reconnaissant pour ce qui s’est passé ce jour-là, ce qui est excellent pour réduire le stress.

5. Utilisez vos compétences et vos talents pour quelque chose de significatif

Trouvez des activités qui vous donnent le sentiment d’agir et qui contribuent au bien commun. Vous pouvez donner de votre temps ou de vos ressources à une organisation locale, ou rédiger des articles de blog utiles pour donner des conseils aux autres. Lorsque vous utilisez votre temps libre pour améliorer la vie des autres, tout le monde y gagne, puisque cela augmente en même temps votre bonheur et votre sens de la vie.

Conclusion

Lorsque nous nous ennuyons, nous manquons d’enthousiasme ou d’intérêt. Il se peut que nous ne fassions rien du tout ou que nous fassions quelque chose qui ne retient pas notre attention ou qui ne semble pas avoir de but réel.

Quels sont les symptômes et les signes de l’ennui ? L’ennui présente à la fois des avantages et des inconvénients. Un excès d’ennui peut provoquer de l’anxiété, de l’agitation et une dépression, tandis qu’un manque d’ennui ne nous laisse pas assez de temps pour nous reposer, réfléchir et faire preuve d’imagination.

Les psychologues pensent qu’un peu d’ennui est une bonne chose car il a le pouvoir de nous motiver à poursuivre de nouveaux objectifs et à vivre de nouvelles expériences. Il peut contribuer à améliorer la conscience de soi, la résolution des conflits et la planification. Si vous vous retrouvez dans des situations ennuyeuses plus souvent que vous ne le souhaiteriez, recherchez des activités simulantes, nouvelles et significatives. Vous pouvez faire du bénévolat, lire, faire de l’exercice, faire de l’art, écouter de la musique, cuisiner ou nettoyer.

 

* Presse Santé s' efforce de transmettre la connaissance santé dans un langage accessible à tous. En AUCUN CAS, les informations données ne peuvent remplacer l' avis d'un profesionel de santé.