Le Cactus grandiflorus, le remède homéopathique en cas de crise d’angine de poitrine

Cactus grandiflorus, le remède homéopathique en cas de crise d’angine de poitrine

Pour la fabrication de ce médicament homéopathique, on a recours à une jeune tige fraîche du cactus à grandes fleurs. Cette plante provient majoritairement des Antilles, de l’Inde et de la partie Est de l’Amérique centrale. Elle appartient à la famille botanique des Cactaceae.

D’un point de vue botanique, il est facile de reconnaître ce cactus grâce à son caractère rampant et à ses grandes fleurs éphémères. Ces dernières sont souvent de couleur rouge et peuvent atteindre un diamètre de 18 à 20 cm.

Propriétés et indications en médecine naturelle

Le Cactus grandiflorus entre principalement dans le cadre du traitement des pathologies cardiaques et gynécologiques.

Troubles du cœur :

Sur le plan cardiaque, ce médicament homéopathique développe une activité antispasmodique. De ce fait, il permet de rétablir le rythme cardiaque en cas de palpitations, notamment celles qui s’aggravent :

  • Suite à un moment d’effort : marche ou montée d’escalier
  • La nuit
  • Suite à une émotion forte : peur ou angoisse
  • Une fois couché sur le côté gauche

En outre, de par sa propriété tonique, il est également efficace en cas de ralentissement du rythme cardiaque ou bradycardie.

Enfin, ce remède est également un parfait traitement contre les crises d’angine de poitrine ou angor. Il améliore notamment la situation en cas de forte sensation de compression ou en cas de douleurs aiguës et constrictives au niveau de la poitrine.

Troubles gynécologiques :

Auprès de la gente féminine, le Cactus grandiflorus tend à annihiler les douleurs et les crampes se manifestant durant la période menstruelle.

Il est également efficace en cas de d’hémorragies utérines ou de vaginisme. Ce dernier se manifeste souvent par une contraction spasmodique et douloureuse des parois vaginales. Une douleur au moment des rapports sexuels fait aussi partie des symptômes.

Autres indications en homéopathie :

Ce médicament a le pouvoir d’arrêter tout type d’hémorragie. Outre l’hémorragie au niveau utérin, il y a aussi celle des voies respiratoires et celle survenant pendant les règles. Aussi, il s’avère utile en cas de saignement abondant avec caillots.

Pour finir, il exerce un effet relaxant en cas de contraction au niveau des muscles, de la vessie, du rectum ou encore de l’anus.

Modes d’administration et dosage usuel

Le Cactus grandiflorus s’administre par voie orale. Les granules sont à déposer sous la langue lors de chaque prise. Pour les enfants, il est possible de les diluer dans une petite quantité d’eau.

Il convient de noter que le dosage prescrit varie en fonction des pathologies à traiter et de la gravité des symptômes. Cependant, de manière générale, la prescription médicale se fait comme suit : 3 granules de 4 à 5 CH, à consommer en 3 fois par jour.

Par ailleurs, ce médicament homéopathique possède une action limitée. Ainsi, il doit être utilisé en complément d’un traitement médical conventionnel. Une prescription médicale chez un homéopathe est également nécessaire avant chaque cure ou quand les symptômes ne s’améliorent pas.