Le basilic : son agréable parfum et tous ses bienfaits médicinaux

le basilic

Depuis l’antiquité jusqu’à aujourd’hui, le basilic a su montrer toutes ses performances culinaires et thérapeutiques. C’est une plante herbacée odoriférante disposant de différents atouts. Elle est mondialement connue pour ses variantes utilités. En effet, elle est également utilisée en cosmétique, en parfumerie et pharmaceutique. Le basilic appartient à la  famille des lamiacées ou labiées ou labiacées. Ses différents noms sont ocimum basilicum (non scientifique), herbe royale, basilic aux sauces, grand basilic et oranger des savetiers. Elle a une quantité abondante en linalol, en eucalyptol, en estragole et en composés phénoliques. C’est une plante originaire d’Inde, d’Afrique Centrale et d’Asie du Sud-Est qui pousse très facilement.

Des merveilleux gains thérapeutiques à son usage

Le basilic est une plante très riche en phosphore, en magnésium, en calcium, en fer, en calcium, en potassium, en vitamines A et C. Elle renforce d’autant plus la défense immunitaire tout en permettant une lutte efficace contre les maladies. Elle assure le développement des tissus osseux. Cette plante est essentiellement utilisée pour soigner les crampes de l’estomac, les nausées, les angines, l’hypertension, les diarrhées, le dysfonctionnement du rein, la constipation, les flatulences et la toux. Elle est aussi qualifiée pour traiter les rhumatismes, les maux (de tête et de gorge) et d’autres maladies chroniques.

Elle a comme action stomachique, antispasmodique, tonique, anti-infectieuse, stimulante, emménagogue, tranquillisante, anti-vomitive, analgésique…

Le basilic et ses vertus en médication naturelle

Ses feuilles fraîches ou séchées sont surtout employées pour donner naissance à des infusions aromatiques, des extraits d’huile essentielle, des tisanes, de la vaporisation, des poudres et de l’essence.

Ce végétal combat les infections buccales en gargarisme et apaise les irritations cutanées en cataplasme.

En quoi il se différencie des autres herbes aromatiques ?

Depuis des années, elle montre toute son importance et n’arrête pas de s’imposer non seulement dans le domaine de la médecine traditionnelle (naturelle) mais aussi dans le monde gastronomique. Ses adorables feuilles sont amplement parfumées et se présentent sous ses possibilités d’utilisations variées. Bien sûr, cette herbe est très convoitée en gastronomie asiatique, indienne, méditerranéenne et presque partout dans le monde. Il est préférable de la manger crue en assaisonnement des sauces, des salades, des mélanges de fruits, des vinaigrettes, toutes sortes de soupes, des pâtes, des volailles, des viandes et des fruits de mer.

Est-ce qu’on peut l’utiliser sans contrainte ?

Avec le basilic, il n’existe pas de risques majeurs ou de contre-indications à souligner. Sa consommation et son utilisation ne sont que bénéfiques pour tout le métabolisme. Toutefois, il est toujours important de bien respecter une certaine dose (pas plus de 30 g par jour). Avec cette proportion, vous pouvez non seulement bien profiter de tous ces avantages mais également pour éviter les éventuelles gênes (vomissements ou autres inconforts). L’usage de certains produits (compléments nutritionnels) à base de cette plante est strictement réservé aux phytothérapeutes.