Avez-vous besoin de contacter la rédaction ? Envoyez vos e-mails à [email protected] ou sur notre formulaire.
Le saviez vous ?

La déchirure musculaire intercostale : symptômes, causes et traitement

La déchirure musculaire intercostale est une blessure qui peut causer des douleurs aiguës et des difficultés de mobilité.

La déchirure musculaire intercostale est une blessure qui affecte les muscles entre deux ou plusieurs côtes. Elle peut entraîner des douleurs vives et directes, une raideur et des difficultés de mobilité. Les muscles intercostaux ont différentes couches qui se fixent aux côtes pour aider à construire la paroi thoracique et faciliter la respiration. Lorsqu’un muscle intercostal se tord, se tend ou s’étire trop, il peut se déchirer, provoquant ainsi une déchirure musculaire intercostale.

Symptômes d’une déchirure musculaire intercostale

Les symptômes d’une déchirure musculaire intercostale peuvent varier légèrement en fonction de leur cause. Cependant, étant donné que les muscles intercostaux se trouvent dans le tronc du corps et sont essentiels à la respiration, les symptômes sont localisés dans cette zone et sont souvent liés à la respiration.

Les symptômes peuvent inclure :

  • Douleurs aiguës dans le haut du dos et les côtes
  • Douleurs soudaines et intenses, en particulier si elles sont causées par un coup porté à la poitrine ou au dos
  • Aggravation progressive de la douleur après des mouvements répétitifs, tels que l’aviron, la natation ou d’autres exercices physiques
  • Raideur et tension musculaire, provoquant des douleurs dans le haut du dos
  • Rigidité musculaire lors de la flexion ou de la torsion du haut du corps
  • Aggravation de la douleur lors de la toux, des éternuements ou d’une respiration profonde
  • Spasmes du muscle intercostal
  • Sensibilité dans la région entre les côtes

Différencier la déchirure musculaire intercostale des autres douleurs du haut du corps

Les blessures dans le haut du dos sont généralement rares car cette zone est relativement immobile. Si cette zone est à l’origine de la douleur, cela est souvent dû à une mauvaise posture à long terme. Cela peut également être dû à une blessure grave ayant affaibli la solidité de la colonne vertébrale supérieure, comme un accident de voiture.

Les douleurs dues à des blessures dans le haut du dos sont généralement ressenties comme une douleur vive et brûlante en un point précis. La douleur peut se propager à l’épaule, au cou ou ailleurs dans le haut du corps, et elle peut apparaître et disparaître.

Il est important de pouvoir localiser la zone spécifique de l’inconfort, notamment entre les côtes, pour distinguer la douleur provenant des poumons ou du haut du dos. Les personnes décrivent souvent la douleur pulmonaire comme étant vive et se propageant vers l’extérieur.

La douleur causée par une fracture des côtes est généralement beaucoup plus intense que celle d’une déchirure musculaire intercostale. Les symptômes suivants peuvent indiquer une fracture des côtes :

  • Essoufflement
  • Protrusion ou sensation de piqûre aiguë dans la région des côtes
  • Sensibilité extrême au toucher autour des côtes

Une fracture des côtes est une urgence médicale nécessitant une attention immédiate.

Causes d’une déchirure musculaire intercostale

Les activités courantes ne sont généralement pas la cause d’une déchirure musculaire intercostale. Ces déchirures surviennent le plus souvent à la suite d’une blessure ou d’une surutilisation des muscles.

Les causes courantes peuvent inclure :

  • Un coup direct à la cage thoracique, par exemple lors d’une chute ou d’un accident de voiture
  • Un impact lors de sports de contact, tels que le hockey ou le football
  • La torsion du torse au-delà de sa gamme normale de mouvement
  • La torsion tout en soulevant des poids
  • La torsion violente, par exemple lors du golf ou du tennis
  • La torsion due à des postures spécifiques de yoga ou de danse
  • L’extension des bras au-dessus de la tête, par exemple lors de la peinture d’un plafond
  • Le soulèvement d’un objet lourd au-dessus de la hauteur des épaules
  • Une extension prolongée des bras au-dessus de la tête
  • Des mouvements répétitifs et violents, tels que frapper une balle de tennis

Une augmentation soudaine de l’activité physique peut également entraîner une déchirure musculaire intercostale. Cela est particulièrement le cas lorsque le manque d’exercice ou une mauvaise posture peuvent entraîner une faiblesse des muscles.

Quand consulter un médecin

Le moment de consulter un médecin dépend de la gravité de la blessure. Une blessure légère peut entraîner une douleur légère et une raideur qui disparaissent en quelques jours.

Il est conseillé de consulter un médecin si la douleur due à une blessure aux côtes est intense, dure plus de quelques jours ou interfère avec le sommeil ou les activités quotidiennes.

Si une blessure traumatique, telle qu’une chute ou un accident de voiture, s’est produite, ou si la respiration est difficile, une attention médicale immédiate est nécessaire.

Diagnostic de la déchirure musculaire intercostale

Le diagnostic d’une déchirure musculaire intercostale consiste en un examen physique. L’objectif est de vérifier s’il existe des limitations de mouvement et d’évaluer les zones sensibles. Par exemple, cela peut inclure un examen pulmonaire, qui peut aider à diagnostiquer les problèmes dans le tronc du corps. Le médecin demandera également des informations sur les blessures récentes ou la pratique de sports.

Un professionnel de la santé peut prescrire des tests d’imagerie, tels qu’une échographie ou une IRM. Cela peut aider à exclure d’autres blessures, telles qu’une fracture des côtes.

Traitement d’une déchirure musculaire intercostale

Un traitement à domicile peut être suffisant si la blessure qui cause une déchirure musculaire intercostale n’est pas grave et si les symptômes sont légers. Les options de traitement à domicile peuvent comprendre les éléments suivants :

Application d’un sac de glace ou d’un pack froid, suivi d’une thérapie par la chaleur. Les options de thérapie par la chaleur comprennent un bain chaud, des coussins chauffants ou des enveloppements chauffants adhésifs.

Repos et limitation de toute activité physique pendant quelques jours pour permettre au muscle de se rétablir.

Immobilisation de la zone en cas de douleur respiratoire en maintenant un oreiller contre le muscle blessé. Cependant, en cas de difficulté à respirer, il est impératif de consulter immédiatement un médecin.

En plus des remèdes maison décrits ci-dessus, le médecin peut prescrire les éléments suivants :

  • Relaxants musculaires pour les douleurs intenses et les spasmes
  • Physiothérapie

Physiothérapie

La physiothérapie peut inclure divers étirements et exercices de respiration pour renforcer les muscles intercostaux. Par exemple, cela peut inclure des flexions latérales et des exercices de respiration profonde. En cas de difficulté ou de douleur respiratoire, des exercices de respiration profonde peuvent aider à améliorer une respiration superficielle. Une respiration superficielle prolongée peut entraîner des complications telles que la pneumonie.

Une personne atteinte d’une déchirure musculaire intercostale ne doit pas faire d’exercices d’étirement sans la supervision d’un physiothérapeute ou d’autres professionnels de la santé. Elle doit arrêter immédiatement les étirements si cela augmente la douleur ou aggrave les symptômes.

Durée de guérison et prévention des futures déchirures musculaires

La durée d’une déchirure musculaire intercostale dépend de la gravité de la blessure. Une déchirure musculaire intercostale légère guérit généralement en quelques jours. Les déchirures modérées peuvent prendre de 3 à 7 semaines pour guérir, tandis que les déchirures graves impliquant une déchirure complète des muscles peuvent prendre plus de temps.

En général, la plupart des entorses musculaires intercostales et autres blessures des côtes devraient guérir dans un délai de 6 semaines.

La prévention des futures déchirures musculaires implique de s’échauffer et de s’étirer avant de faire des exercices intenses. Il est important de ne pas en faire trop lorsqu’il s’agit de faire de l’exercice ou de pratiquer des sports. Le renforcement des muscles contribue également à prévenir les déchirures musculaires intercostales.

La déchirure musculaire intercostale est une blessure qui peut causer des douleurs aiguës et des difficultés de mobilité. Il est important de distinguer cette blessure des autres douleurs du haut du corps, telles que les douleurs dorsales ou les fractures des côtes. Le traitement peut inclure des remèdes maison, tels que l’application de glace et de chaleur, ainsi que la prise de médicaments contre la douleur. La physiothérapie peut également être recommandée pour renforcer les muscles intercostaux. Avec le temps, la plupart des déchirures musculaires intercostales guérissent, mais il est essentiel de prévenir les futures blessures en s’échauffant, en s’étirant et en renforçant les muscles.

5/5 - (2 votes) Avez-vous trouvé cet article utile?
À lire aussi