Combattez la rétention d’eau naturellement grâce à ces plantes drainantes.

Combattez naturellement la rétention d’eau grâce à ces plantes drainantes.

La rétention d’eau se caractérise par le gonflement des tissus. En terme médical, on parle d’œdème. Elle peut être d’origine pathologique, mais ce n’est pas toujours le cas. Selon la cause, vous pouvez agir naturellement pour éviter que l’œdème prenne de l’ampleur. Les plantes drainantes sont notamment très efficaces et beaucoup de personnes sujettes à la rétention d’eau ont pu profiter de leurs vertus.

Pourquoi faut-il lutter contre la rétention d’eau ?

L’œdème se manifeste généralement par le gonflement temporaire de certaines parties du corps ou d’une zone localisée. Le plus souvent, on constate alors des gonflements au niveau des pieds, des jambes ou des chevilles. Les œdèmes situés sur la partie bas du corps doivent absolument faire l’objet d’une consultation médicale. Il n’est pas rare que la rétention d’eau touche également les mains, le ventre ou encore les paupières.

Les gonflements peuvent être accompagnés d’une sensation de raideur ou de lourdeur. Ils peuvent aussi être à l’origine d’une prise de poids importante et inexpliquée. Comme notre corps contient jusqu’à 60 % d’eau.

La rétention d’eau liée à une mauvaise circulation veineuse et lymphatique se traduit aussi par l’apparition de cellulite aqueuse, surtout chez les femmes.

Les causes de la rétention d’eau.

Les vaisseaux sanguins qui constituent notre corps atteignent environ 100 000 km de longueur s’ils étaient reliés bout à bout. Le sang traverse ses vaisseaux pour nourrir les cellules en eau, en nutriments et en oxygène par filtration. Ces cellules rejettent les déchets présents dans le sang et du dioxyde. C’est ce qu’on appelle la réabsorption. Les déchets sont redirigés dans les reins et dans les poumons pour être éliminés du corps. On parle alors de rétention d’eau quand l’eau libérée dans les tissus au moment de la filtration est supérieure à celle qui est rejetée dans le sang par réabsorption.

Ce phénomène qui est le plus souvent d’origine hormonale est plus fréquent durant la période prémenstruelle et durant la grossesse. Toutefois, il peut également être lié à une mauvaise circulation veineuse. Dans ce cas, la rétention d’eau peut être provoquée par une forte exposition à la chaleur ou à un cas d’immobilité prolongée. L’œdème peut aussi être dû à un déséquilibre alimentaire, un dysfonctionnement lymphatique ou bien à la prise de certains médicaments.

Les pathologies souvent à l’origine d’une rétention d’eau sont notamment la thyroïde, les maladies rénales, cardiaques ou pulmonaires. Une personne intolérante au gluten ou au lactose peut aussi être sujette à la rétention d’eau.

De nombreuses causes peuvent ainsi provoquer la rétention d’eau. Par conséquent, seul un médecin peut identifier l’origine grâce à un diagnostic mené à bien. Il pourra aussi faire la différence entre une rétention d’eau passagère et un œdème d’origine pathologique.

4 plantes drainantes qui combattent la rétention d’eau.

Certaines plantes de drainage sont souvent conseillées afin d’accompagner un régime amaigrissant. Elles éliminent l’excès d’eau et contribuent par conséquent à la perte de poids.

La vigne rouge :

Elle fait partie des plantes drainantes et amincissantes les plus connues par son efficacité à éliminer l’excès d’eau. Une source naturelle pleine de vitamine C, de sels minéraux et de phytonutriments. Dans la Grèce antique, la vigne rouge était reconnue pour sa capacité à lutter contre les sensations de jambes lourdes, les œdèmes ainsi que les insuffisances veineuses. Aujourd’hui, il en existe sous forme de comprimés ou encore de gummies. De ce fait, il est possible de les consommer comme complément alimentaire.

Le solidago :

Cette plante drainante est aussi efficace contre la rétention d’eau. Le solidago appelé également verge d’eau, élimine l’eau qui s’accumule dans les tissus. Grâce à son action drainante, il contribue au bon fonctionnement du système rénal et urinaire. Selon vos envies, vous pouvez en consommer sous forme d’infusion. Il existe aussi d’autres formes possibles comme les gouttes et les gélules.

La piloselle :

La piloselle aide à l’élimination des toxines et à l’évacuation de l’eau dans les tissus. Elle réduit de ce fait les œdèmes et ses effets disgracieux sur le corps. C’est une plante diurétique fortement recommandée contre la rétention d’eau. Vous pouvez en consommer sous forme de tisanes avec d’autres plantes ou de gélules.

L’orthosiphon :

On l’appelle par ailleurs « moustache de chat », faisant référence à son apparence. L’orthosiphon est riche en potassium et en polyphénols, d’où ses propriétés antioxydantes reconnues. Il est envisageable d’en consommer dans les cas de problèmes biliaires et rénaux. Il est accessible sous forme d’infusions ou de gélules pour lutter contre la rétention d’eau correctement et efficacement.

* Presse Santé s' efforce de transmettre la connaissance santé dans un langage accessible à tous. En AUCUN CAS, les informations données ne peuvent remplacer l' avis d'un proffesionel de santé.

Vous aimez nos contenus ?

Recevez chaque jour nos dernières publications gratuitement et directement dans votre boite mail

RECEVOIR LA NEWSLETTER
- Presse Santé -