Combattez la perte musculaire et améliorez votre santé grâce à ces exercices physiques

Gardez votre corps fort, sain et sans blessures grâce à l’exercice physique. En vieillissant, il est assez fréquent de subir une perte musculaire. Elle peut entraîner une diminution de la force. Et cela rend plus difficile la participation à de nombreuses activités quotidiennes, même simples, comme marcher ou monter des escaliers. L’entraînement de résistance progressive aide à contrecarrer la perte musculaire que beaucoup de gens acceptent tout simplement comme une partie naturelle du vieillissement.

Améliorez plusieurs aspects important de votre santé avec l’exercice

Avec l’entraînement de résistance progressive, vous exercez vos muscles contre un certain type de résistance. Comme la levée de poids dont vous augmentez progressivement la charge ou le nombre de répétitions à mesure que vous devenez plus fort. La résistance peut provenir de poids, d’appareils de musculation, d’élastiques ou de votre propre poids, comme les pompes. Ce type d’entraînement musculaire peut également réduire le risque:  d’obésité, de maladie cardiaque, de cancer du côlon, de diabète, d’ostéoporose, d’arthrose, de lombalgie et de dépression.

Programme simple d’entrainement pour débutants de tous âges

Si vous souffrez d’hypertension, d’une maladie cardiaque ou des vaisseaux sanguins, d’arthrite ou d’une autre maladie grave, consultez votre médecin avant de commencer un programme d’entraînement musculaire. Sinon, essayez ces conseils.

Renseignez-vous sur la technique appropriée pour utiliser les poids libres ou les appareils de musculation. Travaillez avec un entraîneur au début
Faites de la musculation deux à trois fois par semaine, mais pas deux jours de suite.
Faites travailler tous vos principaux muscles. Utilisez suffisamment de résistance pour que vos muscles soient fatigués après huit à douze répétitions. Lorsque cela devient facile, vous pouvez varier le type d’exercice de résistance que vous faites, soulever des poids plus lourds, ajouter une deuxième série de répétitions ou ajouter un troisième jour d’entraînement chaque semaine.
Arrêtez de faire de l’exercice si vous avez des vertiges ou si vous êtes excessivement essoufflé, ou si vous ressentez une gêne thoracique ou une douleur aiguë dans vos muscles ou vos articulations.