Médecine douce

Anti-douleur, neuroprotecteur, antidépresseur: 7 supers nouveaux effets prouvés du CBD

On utilise fréquemment le CBD pour réduire la douleur, l'anxiété et les troubles du sommeil. Mais d'après la science, il sait faire bien d'autres choses.

L’huile de cannabidiol (CBD) provient de la plante de cannabis et est devenue, ces dernières années, une thérapie alternative populaire pour toute une série d’affections. Les gens utilisent surtout l’huile de CBD pour réduire la douleur, l’anxiété et les troubles du sommeil.

Le CBD n’est qu’une des nombreuses molécules différentes propres à la plante de cannabis. L’huile de CBD contient généralement de faibles niveaux de cannabinoïde tétrahydrocannabinol (THC), qui est le composé qui produit la sensation de planer. Les gens disent utiliser l’huile de CBD pour une variété de conditions médicales sans ressentir les effets intoxicants du THC. En général, la plupart des gens tolèrent bien le CBD et ne ressentent pas d’effets secondaires.

Contrairement au THC, le CBD ne se lie pas facilement aux récepteurs cannabinoïdes. Ces récepteurs sont des composants clés du système endocannabinoïde humain, qui joue un rôle crucial dans le système nerveux central. Les endocannabinoïdes sont des molécules de signalisation qui aident à réguler divers processus, comme la douleur, la mémoire, l’humeur, l’immunité et le stress.

Le CBD interagit toutefois avec d’autres récepteurs, comme ceux de la sérotonine et des opioïdes. Il pourrait également stimuler les niveaux d’endocannabinoïdes naturels, ce qui pourrait expliquer son éventail apparemment large d’utilisations.

7 bienfaits du CBD prouvés par la science

1. Épilepsie

Selon un article de Molecule, les scientifiques ne savent pas précisément comment le CBD aide à contrôler les crises. Une théorie suggère que le CBD influence un récepteur impliqué dans l’activité des crises, appelé vanilloïde à potentiel de réception transitoire. Un examen des essais cliniques terminés et en cours a indiqué que l’ajout de CBD aux médicaments antiépileptiques courants pourrait être approprié dans l’épilepsie résistante au traitement chez les nourrissons, les enfants et les adolescents.

2. Douleur et inflammation

Les chercheurs ont étudié les effets antidouleur du CBD. Un petit essai 2020 randomisé, contrôlé par placebo étudié l’utilisation de l’huile de CBD topique sur des personnes souffrant de neuropathie périphérique des jambes. Dans cette petite étude, les participants souffrant de douleurs neuropathiques périphériques non cancéreuses ont reçu soit 250 milligrammes (mg) de CBD, soit un placebo.

Après 4 semaines, les chercheurs ont noté une réduction statistiquement significative de la douleur intense, de la douleur aiguë, des sensations de froid et de démangeaison chez ceux qui utilisaient l’huile de CBD. Les participants n’ont pas signalé d’effets secondaires. Bien que les résultats de ce petit essai soient positifs, il n’a concerné que 29 participants, les chercheurs doivent donc mener d’autres enquêtes pour confirmer les résultats.

3. Dépression et anxiété

De nombreuses études animales sur les effets du CBD sur les troubles de l’humeur ont montré des résultats prometteurs. Un article paru dans Neuropsychopharmacology a décrit une étude sur des humains où les chercheurs ont démontré que le CBD pouvait réduire l’anxiété causée par la prise de parole en public. Les participants ont pris une préparation à base de CBD avant un événement de prise de parole en public. Ils ont déclaré ressentir moins d’anxiété et de gêne. Les chercheurs suggèrent que le CBD peut aider à soulager l’anxiété associée à l’anticipation d’un événement redouté.

Les participants ont également eu moins d’auto-évaluation négative pendant qu’ils parlaient en public. Les chercheurs suggèrent que les récepteurs de la sérotonine pourraient jouer un rôle dans les effets du CBD sur l’anxiété.

4. Gestion et traitement des dépendances

Certains experts suggèrent que l’huile de CBD peut aider les personnes souffrant de dépendance en réduisant l’activation de l’amygdale, une zone du cerveau impliquée dans la dépendance. L’envie de consommer des drogues se manifeste généralement par l’exposition à un indice particulier. Ainsi, la réduction de l’état de manque pendant les signaux peut aider les personnes à s’abstenir de consommer de la drogue.

Une étude publiée dans l’American Journal of Psychiatry a examiné l’effet du CBD sur l’envie et l’anxiété induites par les repères chez les personnes souffrant de troubles de la consommation d’héroïne. Les chercheurs ont démontré que, par rapport au placebo, les personnes qui prenaient du CBD avaient des envies et une anxiété plus faibles. Ces résultats sont prometteurs et nécessitent une étude plus approfondie.

5. Affections cutanées inflammatoires

Dans certaines études, certains cannabinoïdes démontrent des propriétés anti-inflammatoires, anti-démangeaisons, anti-âge et anticancéreuses. Certains experts suggèrent que ces effets se produisent lorsque le médicament interagit avec le système endocannabinoïde présent sur la peau.

Parmi les affections cutanées qui peuvent s’améliorer avec un traitement au CBD, on peut citer

– l’acné
– la dermatite atopique
– psoriasis
– le cancer de la peau
– démangeaisons de la peau
– douleur
Les études cellulaires ont démontré que le CBD empêchait certaines des fonctions des glandes sébacées qui contribuent à l’acné. Les chercheurs doivent confirmer ces résultats dans des études humaines avant que les médecins puissent recommander leur utilisation.

6. Neuroprotection

Un article paru dans Molecules indique que des études animales ont montré que le CBD pourrait offrir une activité neuroprotectrice dans plusieurs maladies neurodégénératives, notamment :

– la sclérose latérale amyotrophique (SLA)
– la maladie de Parkinson
– la maladie de Huntington
– la maladie d’Alzheimer
– la sclérose en plaques (SEP)
Les chercheurs suggèrent que les effets neuroprotecteurs proviennent des propriétés anti-inflammatoires et antioxydantes du CBD.

 

7. Soulagement des effets secondaires de la chimiothérapie

Un article du British Journal of Pharmacology indique que l’effet du CBD sur les nausées et les vomissements chez les animaux pourrait être lié à son interaction avec les récepteurs de la sérotonine. Toutefois, l’article conclut que le THC semble avoir une plus grande capacité à réduire les nausées et les vomissements que le CBD.

Dans une étude sur l’homme, des personnes souffrant de nausées et de vomissements provoqués par une chimiothérapie ont été soulagées par la prise de CBD, mais on ne sait pas dans quelle mesure le CBD a contribué à cette réduction. D’autres études sont nécessaires pour comprendre le rôle du CBD dans le soulagement des nausées et des vomissements.

Biobloom CBD : un CBD de grande qualité, labellisé BIO

Si vous cherchez un moyen rapide et facile d’acheter du CBD, c’est par ici. Nous avons testé plusieurs CBD et sélectionné celui qui nous est apparu comme le mieux titré, le mieux fait, aux meilleures garanties de culture et de fabrication et surtout aux meilleurs effets. Le CBD contenu dans les huiles BioBloom est extrait des plantes de chanvre des champs appartenant à BioBloom certifiés biologiques. Grâce à une méthode de culture spécialement conçue, à un sol riche en nutriments et au climat approprié, les plantes de chanvre développent elles-mêmes tous les ingrédients précieux, tels que le CBD, à des concentrations élevées. Il n’est donc pas nécessaire d’ajouter de la CBD artificielle aux extraits. Ce qui est hélas une pratique courante.

Commander et recevoir le CBD chez vous facilement

Vous pouvez passer commande à travers en cliquant ICI. Optez pour l’Huile de CBD C10. Le payement est parfaitement sécurisé. Biobloom s’engage à vous expédier par la poste votre CBD avec un délai de livraison garanti de 4-5 jours (jours ouvrés).

Sources

Use of Cannabidiol in the Treatment of Epilepsy: Efficacy and Security in Clinical Trials

The Effectiveness of Topical Cannabidiol Oil in Symptomatic Relief of Peripheral Neuropathy of the Lower Extremities

Cannabinoid Buccal Spray for Chronic Non-Cancer or Neuropathic Pain: A Review of Clinical Effectiveness, Safety, and Guidelines

Cannabidiol Reduces the Anxiety Induced by Simulated Public Speaking in Treatment-Naïve Social Phobia Patients

Cannabidiol for the Reduction of Cue-Induced Craving and Anxiety in Drug-Abstinent Individuals With Heroin Use Disorder: A Double-Blind Randomized Placebo-Controlled Trial

The potential role of cannabinoids in dermatology

Cannabidiol exerts sebostatic and antiinflammatory effects on human sebocytes

Use of Cannabidiol in the Treatment of Epilepsy: Efficacy and Security in Clinical Trials

Regulation of nausea and vomiting by cannabinoids

Cannabinoid Regulation of Acute and Anticipatory Nausea

Articles similaires