Porter un masque pour se protéger de la grippe, est-ce efficace ?

Le port d’un masque peut vous aider à vous protéger contre les virus humains de la grippe responsables de la plupart des épidémies saisonnières de grippe. Certaines études ont effectivement montré que l’utilisation d’un masque chirurgical peut contribuer à prévenir la propagation de la grippe.

Les virus de la grippe se propagent dans l’air sous forme de gouttelettes lorsqu’une personne infectée tousse, éternue ou parle. Les masques de type chirurgical peuvent aider à bloquer les germes de la grippe transmis par l’air, et ils peuvent également empêcher la transmission des germes de vos mains à votre bouche ou à votre nez.

Le masque seul ne suffit à se protéger au mieux de la grippe

Mais voilà, la contamination directement liée à une personne proche n’est pas la seule voie de contamination. Vous pouvez en effet inhaler les gouttelettes directement, mais vous pouvez aussi capter les germes d’un objet tel qu’un téléphone ou un clavier d’ordinateur et les transférer ensuite à vos yeux, votre nez ou votre bouche.

À ne pas rater !
Abonnez-vous à la newsletter Presse santé

Recevez chaque semaine et en avant première notre actualité santé : actualités médicales, conseils santé, innovations scientifiques, dossiers complets directement dans votre boite mail !

Adresse e-mail non valide
Essayez c est gratuit. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

C’est pourquoi un masque seul ne suffit pas. L’utilisation d’un masque chirurgical et d’un désinfectant pour les mains à base d’alcool permet de réduire drastiquement le nombre de maladies de type grippal encore plus que l’utilisation d’un masque chirurgical seul.

Attention aux habitats communs et aux transports publics

Les personnes qui vivent dans des logements communautaires tels que les dortoirs universitaires, les maisons de retraite, les casernes militaires ou qui utilisent fréquemment les transports en commun sont plus exposées au risque de grippe car elles sont en contact avec un plus grand nombre de personnes potentiellement infectées.