Mangez ce fruit pour protéger votre cerveau des risques potentiels !

Voulez-vous garder votre cerveau en bonne santé et en bon état de fonctionnement pendant des années ? Si oui, vous devriez commencer à manger plus de fruits ! Des études ont montré que des fruits comme les myrtilles peuvent protéger votre cerveau des dommages liés à l’âge. Alors, mangez-en et profitez de leurs bienfaits !

Les fruits rouges protègent votre cerveau des maladies neurodégénératives.

Les dernières recherches indiquent que la consommation des fruits rouges est en plein boom en France. Heureusement, les Français ont commencé à apprécier ces baies riches en vitamines, en minéraux et en fibres. Dans cet article, nous allons vous dire pourquoi la consommation des fruits rouges devrait être abondante dans votre vie quotidienne.

Les fruits rouges sont une véritable source de flavonoïdes, un groupe diversifié de phytonutriments (substances chimiques végétales) que l’on trouve dans presque tous les fruits et légumes. Avec les caroténoïdes, ils contribuent à rendre les couleurs des fruits et des légumes plus vives.

Les flavanols, un type de flavonoïde, sont présents dans les baies. Ce qui leur confère des effets antioxydants et anti-inflammatoires qui réduisent et réparent les lésions cellulaires. Les anthocyanines que l’on trouve dans les baies rouges, bleues et violettes peuvent traverser la barrière hémato-encéphalique pour protéger les cellules cérébrales du vieillissement et de maladies telles que le cancer. Certaines études récentes menées sur des humains montrent des résultats prometteurs. Cependant, d’autres recherches doivent être menées.

Les fruits rouges améliorent la mémoire.

Selon une étude réalisée auprès de participants adultes jeunes et âgés qui ont consommé des myrtilles, la circulation sanguine a augmenté dans les zones clés du cerveau, améliorant ainsi la mémoire et l’attention accordée aux tâches requises.

D’autres tests réalisés avec des personnes âgées mangeant des fraises et des myrtilles durant quelques mois ont révélé une meilleure mémoire comparativement aux participants d’un groupe placebo. D’autres études menées sur des enfants buvant des smoothies à base de baies ont montré une amélioration des tests de mémoire par rapport aux enfants buvant des smoothies sans baies.

Le processus de vieillissement diminue avec la consommation de baies.

L’amélioration de la fonction cérébrale peut aider à lutter contre le déclin naturel qui se produit au cours du processus de vieillissement. L’augmentation du nombre de nouveaux neurones dans le cerveau, conséquence de la consommation de baies, pourrait être l’une des raisons du ralentissement du processus de vieillissement.

Des recherches cliniques récentes ont démontré que les baies peuvent prévenir les maladies neurodégénératives liées à l’âge et améliorer les mouvements et les fonctions cérébrales. Les baies peuvent également modifier les voies impliquées dans l’inflammation, la survie cellulaire, la transmission des cellules nerveuses et la capacité de la cellule nerveuse à être flexible.

Les effets neuroprotecteurs des baies sur les maladies neurodégénératives sont liés à des substances phytochimiques telles que l’anthocyanine, la catéchine et la quercétine. D’autres études sur des humains sont nécessaires pour reproduire les résultats qui ont été publiés.

Les fruits rouges peuvent prévenir la démence.

La démence vasculaire est causée par l’obstruction des artères et des veines, qui ralentit la circulation du sang vers le cerveau. Consommer davantage de fruits et de légumes, notamment des baies, semble protéger le cerveau. Les composés présents dans les baies protègent non seulement le cerveau du stress oxydatif, mais s’opposent de plus aux produits finaux de glycation avancée.

Appelés AGE, ces produits finaux ont été associés à d’autres changements liés à l’âge, comme la maladie d’Alzheimer. La maladie d’Alzheimer est un type de maladie neurodégénérative. Une expression générale pour désigner une série d’affections qui impacte en premier lieu les neurones du cerveau humain. Ces derniers constituent la base du système nerveux, qui englobe le cerveau et la moelle épinière.

En principe, ils ne peuvent ni se reproduire ni se remplacer. Si bien que leur destruction ou leur mort est impossible pour l’organisme. Des exemples de pathologies neurodégénératives incluent la maladie de Parkinson, la maladie d’Alzheimer et la maladie de Huntington.

Les fruits rouges participent à la régulation de votre humeur.

De multiples études démontrent les bienfaits des baies. Notamment, la protection contre les effets négatifs d’un régime riche en graisses, la capacité à améliorer l’humeur d’une personne et à réduire le risque de dépression. La plupart des essais contrôlés sur l’homme ont porté sur les myrtilles. Mais d’autres baies, comme les framboises, les mûres et les fraises, contiennent également de nombreux composés bioactifs qui améliorent la fonction cérébrale.

En mangeant régulièrement des baies avec d’autres fruits et légumes, vous vous assurez que les composés protecteurs des baies se retrouvent dans votre circulation sanguine. Ce qui contribue à booster l’anatomie du cerveau à tout âge. Prenez de petites mesures pour ajouter des baies à vos céréales au petit-déjeuner. Inclure des baies dans un smoothie au déjeuner. Ou ajouter des baies à une salade, un plat principal ou un dessert au dîner. Les baies constituent un ajout sain à un régime alimentaire régulier.

* Presse Santé s' efforce de transmettre la connaissance santé dans un langage accessible à tous. En AUCUN CAS, les informations données ne peuvent remplacer l' avis d'un proffesionel de santé.

Vous aimez nos contenus ?

Recevez chaque jour nos dernières publications gratuitement et directement dans votre boite mail

RECEVOIR LA NEWSLETTER
- Presse Santé -