10 solutions naturelles contre les maux de tête

Les statistiques de l’OMS ou Organisation Mondiale de la Santé sont parlantes : la moitié de la population adulte souffre de maux de tête au moins une fois par an. Et d’ajouter que ce trouble très répandu est mal connu et mal traité dans le monde. Que peut faire la phytothérapie pour soulager ce problème ? Ces 10 plantes apportent des remèdes.

La grande camomille

La grande camomille renferme un composant actif nommé parthénolide qui aide à la réduire l’intensité et des fréquences des migraines.

La posologie recommandée est de mâcher jusqu’à 250 mg de feuilles séchées par jour ou prendre sous forme de gélules.

La menthe poivrée

Le menthol, majoritaire dans la menthe poivrée, a des propriétés antalgiques, anesthésiantes et anti-inflammatoires. Il a également des effets vasoconstricteurs qui atténuent la dilatation des vaisseaux sanguins. Enfin, il inhibe la transmission des signaux de la douleur.
Cette plante est adaptée aux maux de tension car elle stimule la circulation sanguine et aux migraines.
Diluer 3 gouttes d’huile essentielle de menthe poivrée dans de l’huile d’amande douce et masser les tempes, le front et la nuque.

Le saule blanc

La saliciline produite par l’écorce de saule blanc aide à soulager des maux de tête. En effet, après ingestion, l’organisme transforme ce composé en acide salicylique, le principe actif de l’aspirine, anti-inflammatoire et antalgique.

Le dosage usuel est de 60 mg d’extrait normalisé, à prendre en 1 à 4 fois par jour.

La reine-des-prés

Les fleurs de la reine-des-prés renferment des dérivés salicylés, précurseurs de l’acide acétylsalicylique. En plus de soulager les maux de tête, ces composés protègent les muqueuses gastriques d’effets indésirables sur l’estomac.

La posologie usuelle est de 3 tasses d’infusion de fleurs séchées par jour (1 cuillère à café de fleurs pour une tasse).

La pétasite

Les rhizomes de pétasite sont riches en terpènes, efficaces contre la migraine.

La pétasite est souvent utilisée en teinture-mère (dosage recommandé jusqu’à 75 mg d’extrait en 2 fois par jour pour une cure de 4 à 6 mois) ou en gélule/comprimé.

Il est très déconseillé de fabriquer soi-même ses remèdes à base de pétasite car, à dose élevée, elle pourrait devenir dangereuse pour le foie.

Le romarin

Les composés actifs du romarin comme le camphre et les flavonoïdes, possèdent un pouvoir analgésique et anti-inflammatoire efficace contre les maux de tension.

En infusion, 2 g de romarin séché dans 150 ml d’eau bouillante pendant 10 minutes, filtrer. il est possible d’inhaler les feuilles séchées humidifiées ou d’utiliser de l’huile essentielle.

La lavande vraie

La lavande vraie ou officinale est la plante nommée lavandula angustifolia. Elle se distingue par son mode culture par bouturage et clonage qui la rend plus fine.
L’acétate de lynlyle et le linalol, actifs de la plante, inhibent l’inflammation et calment la douleur. La lavande est aussi apaisante et relaxante. Toutes ces qualités sont efficaces contre les maux de tête dus aux tensions nerveuses et musculaires.
Masser les tempes, le front ou le bas de la nuque avec 1 à 2 gouttes d’huile essentielle diluée dans de l’huile d’amande douce. Celle-ci peut aussi être diffusée dans l’air ou inhalée.
 

Le ginkgo biloba

Les flavonoïdes du ginkgo biloba protègent les cellules du cerveau des dommages oxydatifs. Les terpénoïdes améliorent la circulation sanguine. Ces 2 actifs combinés agissent bien contre les céphalées d’origine vasculaire.
La posologie recommandée est de 120 à 240 mg d’extrait normalisé, 2 à 3 fois par jour.

L’eucalyptus

L’eucalyptol, actif majeur de la plante, a des propriétés anti-inflammatoires et décongestionnantes. Il est précieux pour soulager des maux de tête liés aux sinus encombrés.
Il ouvre les voies respiratoires et aide aussi à réduire l’inflammation des sinus, ce qui soulage indirectement les maux de tête associés.

Un massage à l’huile essentielle d’eucalyptus diluée dans de l’huile végétale est approprié. Il peut aussi être inhalé en huile essentielle dans un bol d’eau chaude ou diffusé dans l’air.

La mélisse

Les polyphénols, les flavonoïdes et les terpènes de la mélisse ont des propriétés médicinales qui calment le système nerveux et les tensions.
La mélisse soulage les maux de tête liés à des infections virales et, grâce à ses vertus anxiolytiques, ceux qui accompagnent l’anxiété et le stress.
Boire 3 tasses d’infusion d’extrait sec de mélisse par jour ou prendre en gélules.

Toujours prendre l’avis d’un professionnel de santé car l’automédication peut entraîner des risques, propres à chacun.

Avez-vous trouvé cet article utile?
À lire aussi
Aline Legrand