Les propriétés médicinales du cacao et les meilleures manières de le consommer

cacao

Le cacao ou, de son nom scientifique, le Theobroma cacao, est une plante originaire de l’Amérique centrale. Il est particulièrement apprécié par les Mayas et les Aztèque. Les vertus thérapeutiques de cette plante sont nombreuses. Et pour cause, elle compte jusqu’à 800 molécules dans sa composition. Elle est essentiellement composée de substances antioxydantes comme les catéchines, les anthocyanes ou encore les flavonoïdes. Outre cela, il est aussi une excellente source de magnésium, de calcium, de phosphore, de potassium et de divers oligo-éléments comme le sélénium, le zinc, le fer et le cuivre.

Dans quels cas le cacao est –il indiqué ?

Sa richesse nutritionnelle fait du cacao un produit d’excellence en matière de phytothérapie. Faire une cure à base de cette plante est indiqué afin de :

  • Combattre le stress – sa richesse en magnésium donne à cette plante des propriétés anti-stress. En effet, pour 100 g de produits, vous avez 500 mg de magnésium. Ce minéral est essentiel à la relaxation des muscles et au bon fonctionnement du système nerveux. En prendre vous aide donc à prévenir le stress.
  • Piéger les radicaux libres – très riche en flavonoïdes, le cacao a une puissante capacité à lutter contre les actions des radicaux libres. Cette action antioxydante permet de ralentir le vieillissement, de réduire les risques d’atteintes cardiaques, de faire baisser le niveau de mauvais cholestérol et de prévenir certains cancers.
  • Stimuler le système nerveux – cette plante aux mille vertus renferme aussi de la théobromine. Cette dernière est une forme d’alcaloïdes ayant un rôle important dans la stimulation du système nerveux central.
  • Favoriser le bien-être et combattre la dépression – le cacao est un antidépresseur naturel. Grâce à ses molécules anxiolytiques, il aide l’organisme à produire de l’endorphine. Cette dernière est connue en tant qu’hormone du plaisir. A cet effet, la consommation de cette plante favorise la sensation de bien-être.
  • Stimuler le transit intestinal – sa richesse en fibres permet aussi au cacao d’agir efficacement sur le transit intestinal. 100 g de cette plante contiennent effectivement 33 g de fibres.

Sous quelles formes peut-on prendre cette plante ?

De par ses nombreuses vertus, le cacao est très prisé en phytothérapie. En fait, son utilisation peut se faire en guise de traitement ou bien de prévention. Il peut ainsi se prendre sous deux formes : en fève ou en poudre. Dans les deux cas, le cacao se consomme cru. Des gélules à base de cacao existent également en tant que complément alimentaire.

Comment utiliser le cacao pour maximiser ses bienfaits ?

En phytothérapie, il n’est jamais conseillé de mélanger le cacao avec des produits laitiers ou du sucre. Cela empêche l’absorption de nutriments par le corps. Pour profiter pleinement des pouvoirs de cette plante, vous pouvez consommer la poudre de cacao cru en la mélangeant à de l’eau chaude. Pour ce qui est des fèves, vous pouvez les ajouter à vos smoothies par exemple. Attention toutefois à ne pas dépasser les 40 g par jour.

Existe-t-il des contre-indications ?

Aucune contre-indication n’existe si vous respectez la dose recommandée. Toutefois, la théobromine contenue dans le cacao peut parfois provoquer des maux de tête.