Les meilleurs aliments pour lutter contre l’inflammation de l’intestin et la dépression

Il apparaît déplus en plus clairement que la dépression a une composante inflammatoire. Et plus précisément, une source très probable provenant d’une inflammation de l’intestin. Il existe une profusion de preuves démontrant le rôle des intestins dans de nombreuses maladies neurologiques. Sachant cela, il semble évident que nourrir votre flore intestinale tout au long de votre vie est extrêmement important, car vous possédez véritablement deux cerveaux, l’un dans le crâne, l’autre dans les intestins, et chacun des deux doit être nourri.

Pour renverser la situation, veillez tout d’abord à « réensemencer » régulièrement vos intestins avec de bonnes bactéries, ou de probiotiques, qui sont la base d’un système gastro-intestinal sain.

Voici quelques recommandations pour optimiser vos bactéries intestinales :

Les aliments fermentés

Les aliments fermentés sont toujours le meilleur moyen d’optimiser votre santé digestive, à condition de consommer uniquement des aliments fermentés de façon traditionnelle et non pasteurisés. Le lait fermenté cru (non pasteurisé), bio, de pâturage, comme le kéfir, les légumes fermentés au vinaigre tels que le chou, les navets, les aubergines, les concombres, les oignons, les potirons et les carottes, et le natto (soja fermenté), sont de bons choix d’aliments fermentés.

Si vous consommez régulièrement ce type d’aliments non pasteurisés (la pasteurisation tue les probiotiques naturels), vos bonnes bactéries intestinales vont se développer.

Les suppléments de probiotiques.

Si vous ne mangez pas d’aliments fermentés, il est judicieux de prendre un supplément de probiotiques, sachant à quel point ils sont importants pour optimiser votre santé mentale. Les probiotiques ont un effet direct sur la chimie du cerveau, transmettant les signaux qui régulent l’humeur – et le comportement – à votre cerveau, via le nerf vague, et c’est l’une des autres raisons pour lesquelles votre santé intestinale peut avoir une telle influence sur votre santé mentale, et vice-versa.

Voici deux autres facteurs importants pour traiter l’inflammation gastro-intestinale et aider à soulager la dépression :

Les acides gras oméga-3 d’origine animale : ils régulent non seulement les processus et les réponses inflammatoires, mais ils ont également une influence positive sur l’évolution des troubles dépressifs. Si vous souffrez de dépression, prendre un supplément quotidien d’acides-gras oméga-3 d’origine animale de bonne qualité, comme de l’huile de poisson, est donc une mesure simple et judicieuse.

La vitamine D : la plupart des gens ignorent que les carences en vitamine D sont liées à l’inflammation et à la dépression. Une précédente étude a montré que les personnes présentant les plus faibles taux de vitamine D étaient 11 fois plus sujettes à la dépression que celles qui présentaient des taux normaux, vous devez donc veiller à maintenir votre taux dans une fourchette saine, en vous exposant suffisamment au soleil. Vous pouvez également prendre un supplément de vitamine D3 de bonne qualité.

Enfin, veillez à limiter la consommation de sucre et de fructose, c’est l’une des principales façons de cesser d’entretenir l’inflammation gastro-intestinale.