La méditation et la respiration réduisent les douleurs chroniques

méditation
50% des participants ont déclaré mois souffrir avec la méditation

La méditation et la respiration consciente aidaient les patients à gérer la douleur chronique et, dans certains cas, réduisaient le besoin de médicaments tels que les opioïdes, selon une étude menée à l’Hospital for Special Surgery (HSS) de New York.respirat

La recherche intitulée « Pratiques complémentaires comme alternatives à la douleur: efficacité d’un programme de traitement de la douleur pour les patients en clinique orthopédique » a été présentée lors de la réunion annuelle du 24 octobre à Chicago du Collège américain de rhumatologie et de l’Association des professionnels de la santé en rhumatologie.

La toxicomanie et la dépendance aux opioïdes sont un problème de santé publique majeur aux États-Unis, et environ 70% des personnes qui en consomment à long terme ont des troubles musculo-squelettiques, tels que des douleurs au dos ou de l’arthrite », a déclaré Maggie Wimmer, coordinatrice des programmes et des résultats.

Pour faire face à cette épidémie, l’Hôpital for Special Surgery de New York a mis en place un programme de gestion de la douleur et du stress dans sa clinique orthopédique afin d’améliorer les connaissances des patients et d’encourager les pratiques complémentaires comme alternatives aux médicaments.

L’HSS a lancé le programme pilote en mars 2017 pour les patients du centre de soins ambulatoires de l’hôpital, vivant avec des troubles musculo-squelettiques chroniques. Les 122 participants du programme ont suivi un atelier mensuel animé par un instructeur de méditation ainsi qu’une téléconférence hebdomadaire sur la méditation. Les participants ont utilisé des techniques de respiration consciente et de méditation pour gérer la douleur chronique et le stress.

50% des participants ont déclaré mois souffrir avec la méditation

Pour évaluer le programme, les chercheurs ont interrogé les participants après chaque réunion mensuelle. Les données ont été collectées pour évaluer l’efficacité du programme.

Les chercheurs ont rapporté ce qui suit:

  • 98% étaient tout à fait d’accord / d’accord pour dire qu’ils étaient satisfaits du programme.
  • 95% ont déclaré que le programme leur permettait de mieux comprendre les traitements complémentaires et leur capacité à appliquer les techniques de gestion de la douleur et du stress.
  • 93% ont indiqué qu’ils recommanderaient le programme à d’autres.
  • Un participant sur trois a déclaré avoir utilisé les techniques alternatives cinq fois ou plus au cours de la semaine précédente au lieu de médicaments, et 11% ont utilisé les techniques trois à quatre fois au lieu de médicaments.
  • Plus de la moitié des participants ont indiqué que la respiration consciente les avait aidés à gérer leur douleur chronique et leur stress.

La méditation et la respiration consciente réduisent la douleur et le stress

Les comptes rendus ont également révélé qu’en plus d’une réduction de la douleur et du stress, de nombreux participants présentaient une amélioration de leurs fonctions quotidiennes, leur calme et leur état d’esprit après l’utilisation des techniques.

« Les résultats indiquent que les approches alternatives sont efficaces pour réduire la douleur et le stress, ainsi que pour améliorer l’autogestion et le bien-être général », a déclaré Robyn Wiesel, directrice de l’HSS.

Marie Desange est journaliste santé, passionnée tant par les dernières recherches en scientifiques en nutrition, neurosciences et bien être que par les nouvelles approches de santé qui ne sont pas encore passées par le filtre des études scientifiques, mais qui marchent.Ostéopathie, chiropractie, acupuncture, neuro-feedback, méditation, aromathérapie, homéopathie, médecine chinoise ou Indienne (Ayurveda), shiastu, soins énergétiques, techniques corporelles ou thérapies psychologiques, toutes ces disciplines méritent d’être mises en avant pour que les lecteurs puissent être bien informés et faire leur choix sur ce qui peut les aider.De plus, la pratique journalistique lui permet de rencontrer toujours plus d’acteurs de ces nouvelles approches et de sélectionner ceux qui ont une particularité et une réelle maîtrise de ce qu’ils proposent. Les soins complémentaires et les nouvelles approches de santé doivent être rigoureux et sans danger pour les personnes qui se tournent vers elles. Avec le temps et l’expérience, Marie sait sélectionner ce qui peut apporter, selon les cas, de vrais bénéfices pour le mieux être des personnes qui le recherchent. `Journaliste pour le journal on-line pressesante.com, Marie a encore plein de supers sujets sous le coude à vous proposer, que vous ne lirez pas ailleurs.