Avez-vous besoin de contacter la rédaction ? Envoyez vos e-mails à [email protected] ou sur notre formulaire.
Bien être

8 astuces pour rendre votre voyage plus confortable ‍

Ne laissez pas certains facteurs vous empêcher de voyager ou de gâcher votre voyage. Suivez ces conseils pour rendre votre voyage plus intelligent et plus sain.

Marie Desange

Le voyage peut ouvrir nos yeux sur des expériences uniques et mémorables. Voyager et prendre du temps libre sont souvent bénéfiques pour notre bien-être, tant sur le plan mental que physique et émotionnel. Une étude récente a révélé que les personnes qui voyagent fréquemment ont une meilleure santé mentale, physique et émotionnelle que celles qui restent près de chez elles.

Cependant, soyons réalistes. Du retard des vols et des trains aux problèmes de digestion en passant par les décalages horaires, voyager n’est pas toujours glamour et émerveillement. Le voyage peut être éprouvant pour notre corps physique. La position assise prolongée peut entraîner des douleurs et augmenter le risque de caillots sanguins. Les changements de fuseaux horaires peuvent perturber notre rythme circadien et causer des problèmes de sommeil, tandis que la déshydratation est un risque, surtout en voyageant en avion.

Cependant, ne laissez pas tous ces facteurs vous empêcher de voyager ou de gâcher votre voyage. Suivez ces conseils pour rendre votre voyage plus intelligent et plus sain.

1. Bougez dès que vous en avez l’occasion

Lorsque vous voyagez en voiture, en avion ou en bus, il y a peu d’options pour bouger. Profitez donc au maximum de votre temps et de l’espace entre les arrêts. Profiter de chaque occasion pour bouger et être actif pendant un voyage est très utile lorsque j’essaie de m’adapter aux changements horaires, d’éviter de devenir fou d’ennui en attendant à la porte et de maintenir un mode de vie sain.

Une fois arrivée à destination, gardez vos baskets à portée de main. Il est bien sûr possible de faire une pause dans votre routine habituelle d’exercice pendant les vacances (et cela peut même être une bonne chose pour changer votre routine si vous suivez généralement un programme d’exercice rigoureux). Cependant, trouvez du temps pour bouger. Cela ne signifie pas que vous devez passer des heures dans une salle de sport d’hôtel pendant vos vacances (à moins que cela ne vous procure de la joie ; faites ce qui vous plaît !).

2. Enfilez une paire de chaussettes de compression

Lors de ces heures passées sur la route, ces chaussettes assez serrées peuvent réduire l’enflure des jambes et diminuer le risque de caillots sanguins, qui peuvent se former si vous restez immobile pendant une longue période.

3. Évitez les collations salées et gazeuses pour prévenir les ballonnements

Les boissons gazeuses et les collations salées et stables sont pratiques et plus facilement disponibles lorsque vous voyagez que des fruits frais ou des bâtonnets de carottes, par exemple. Cependant, faîtes attention à ce que vous mangez. Les collations salées et les boissons gazeuses peuvent causer des ballonnements inconfortables, ce qui n’est pas la meilleure façon de commencer des vacances.

Au lieu de cela, emportez une bouteille réutilisable que vous pourrez remplir tout au long de vos vacances pour faciliter la consommation d’eau. En ce qui concerne les collations, recherchez celles riches en protéines. Les protéines me permettent de me sentir rassasiée, stabilisent ma glycémie et réduisent les fringales.

4. Emportez quelques collations riches en fibres

Et au cas où vous ne trouveriez pas ces options faciles à emporter, prévoyez quelques collations à portée de main. Les options de collations dans les aéroports et les stations-service peuvent être limitées, en particulier si vous voyagez tard le soir ou tôt le matin.

Emportez par exemple des pruneaux. Des recherches suggèrent que les pruneaux séchés riches en fibres peuvent être encore plus efficaces que les poudres de fibres pour soulager la constipation. Ils se conservent bien, ne prennent pas beaucoup de place dans les bagages et aident à maintenir des selles saines.

5. Emportez un oreiller de voyage et un masque pour les yeux

Vous ne savez jamais s’il y aura des stores ou des rideaux de haute qualité dans votre chambre d’hôtel ou votre location, c’est pourquoi un masque pour les yeux comme essentiel. L’exposition à la lumière fait partie de ce qui signale au rythme circadien naturel de rester sur la bonne voie, donc pouvoir bloquer la lumière lorsque vous le souhaitez (comme lorsque vous voulez dormir) peut aider votre corps à s’adapter aux différents fuseaux horaires.

Un oreiller de voyage s’enveloppe autour du coup, ce qui permet de dormir dans n’importe quelle position.

6. Cherchez le soleil du matin

S’exposer au soleil le matin pendant et après le voyage peut vous aider à mieux gérer le décalage horaire. L’exposition à la lumière du soleil (au contraire de son blocage) signale au cerveau et au corps qu’il est matin et qu’il est temps d’être éveillé. Dans l’heure qui suit le réveil, essayez de sortir dehors pour profiter de l’exposition au soleil. Cela a un effet très positif sur la réinitialisation du rythme circadien du corps. Cette exposition aide à déclencher les processus corporels qui vous aident à vous sentir énergisé pendant les heures de la journée et à augmenter la production de mélatonine (l’hormone qui indique à notre corps qu’il est temps de dormir) environ 12 heures plus tard.

7. Ajustez votre horaire de sommeil à votre arrivée

Il peut être très tentant de se glisser sous les couvertures dès que vous voyez enfin un lit confortable à destination. Cependant, recommandent de commencer à dormir selon votre horaire habituel (selon l’heure à votre destination) dès que possible. Maintenir des routines quotidiennes, comme lire ou méditer dès le réveil ou juste avant de dormir, peut aider. Manger aux mêmes heures que d’habitude peut également aider votre corps à s’adapter à un nouveau fuseau horaire.

8. Buvez de l’eau régulièrement

Même des cas légers de déshydratation peuvent causer toutes sortes de désagréments, ainsi que des complications potentiellement dangereuses. La déshydratation peut affecter la température corporelle, la pression artérielle, le rythme cardiaque, les niveaux d’énergie, les maux de tête, les crampes, etc.

Peu importe où et comment vous voyagez, commencez et terminez chaque journée avec un verre d’eau, et accompagnez chaque boisson alcoolisée d’un verre d’eau.

Avez-vous trouvé cet article utile?
À lire aussi