Bien êtreMédecine douceTechniques physique

Les 15 bienfaits physiques et mentaux de la natation

La natation est un exercice pour les personnes de tout âge. Elle peut être facile et peu coûteuse, et chacun peut y aller à son propre rythme. La natation aide une personne à se mettre ou à se maintenir en forme, mais les bénéfices s’étendent également à la santé mentale. Les personnes âgées de 19 à 64 ans doivent pratiquer 150 minutes d’activité aérobie modérée chaque semaine. Les enfants plus jeunes doivent également être physiquement actifs.

Il est important d’intégrer des exercices de musculation dans toute routine, afin de maintenir la force et la souplesse des muscles. Si la santé le permet, il convient de poursuivre ces exercices aussi longtemps que possible tout au long de la vie. Une personne peut choisir la natation plutôt qu’une autre forme d’exercice pour toute une série de raisons. Elle donne au corps un entraînement complet et présente de nombreux avantages pour les personnes de tout âge et de tout niveau de forme physique.

15 avantages de la natation

La natation offre de nombreux avantages pour la santé mentale et physique. Quinze d’entre eux sont énumérés ci-dessous.

1. Un entraînement de tout le corps

La natation peut augmenter le rythme cardiaque, tonifier les muscles et gérer le poids. Elle sollicite presque tous les principaux groupes de muscles, ce qui nécessite l’utilisation des bras, des jambes, du torse et du ventre.
La natation :
– augmente le rythme cardiaque sans imposer de stress au corps
– améliore la solidité
– tonifie les muscles
– améliore la condition physique
– aide à la gestion du poids

2. Renforcer la force cardiovasculaire

L’exercice cardiovasculaire, souvent appelé cardio, implique le cœur, les poumons et le système circulatoire. Un programme d’entraînement complet, tel que la natation, comprend ce type d’exercice.
Les recherches indiquent que le taux de mortalité des nageurs est deux fois moins élevé que celui des personnes inactives. Une étude de 2016 indique que la natation peut aider à faire baisser la tension artérielle et à contrôler le taux de sucre dans le sang.

3. Convient à tous les âges et à tous les niveaux de forme physique

Certains types d’exercices peuvent être difficiles pour les personnes qui sont nouvelles ou qui se sentent très inaptes. Cependant, la natation permet à une personne d’aller à son propre rythme, et elle peut être accueillante pour les nouveaux arrivants. une personne peut apprendre à nager très jeune, et la plupart des piscines ont un espace réservé aux débutants et aux personnes qui préfèrent nager lentement.

4. Une grande compétence à avoir

Les avantages d’apprendre à nager en toute sécurité et en toute confiance peuvent aller au-delà de la condition physique et mentale. Dans certains cas, il peut même s’agir de sauver des vies.

5. Bon pour les personnes blessées

Une blessure ou une affection, comme l’arthrite, peut rendre difficile la pratique d’exercices à fort impact. Comme l’eau soutient doucement les muscles, la natation est préférée par de nombreuses personnes qui ne peuvent pas participer à des exercices à fort impact et à haute résistance.

6. Bon pour les personnes handicapées

Un handicap physique, tel que la paraplégie, peut limiter les possibilités d’entraînement. Comme l’eau offre une résistance et un soutien, de nombreuses personnes trouvent que la natation est une option idéale. Comme la natation peut renforcer la confiance en soi et améliorer les aptitudes sociales, elle peut être bénéfique aux personnes souffrant d’un handicap mental.

7. Aider à lutter contre l’asthme

En plus de renforcer la force cardiovasculaire, la natation peut augmenter la capacité pulmonaire et améliorer le contrôle de la respiration. Si l’air humide des piscines intérieures peut également contribuer à améliorer les symptômes de l’asthme, certaines études indiquent que les produits chimiques désinfectants utilisés dans les piscines peuvent aggraver les symptômes.
Ils peuvent également augmenter la probabilité qu’un nageur développe la maladie.

8. Améliorer les symptômes de la sclérose en plaques (SEP)

L’eau maintient les membres à flot, de sorte que les personnes atteintes de SEP peuvent bénéficier du soutien et de la résistance douce que l’eau leur apporte. Une étude a noté une réduction significative de la douleur lorsque les personnes atteintes de SEP participaient à un programme de natation de 20 semaines. Les participants ont également fait état d’une amélioration de la fatigue et de la dépression liées à la SEP.

9. Sécurité pendant la grossesse

La natation est une forme d’exercice recommandée pour les personnes enceintes. Le surpoids peut provoquer des douleurs articulaires et musculaires pendant la grossesse. La natation est particulièrement populaire auprès des femmes enceintes, car l’eau peut supporter ce poids. Cela permet de se sentir plus à l’aise tout en restant en forme. Il est toujours bon de consulter un médecin lorsqu’on entreprend une nouvelle forme d’activité pendant la grossesse.

10. Brûler des calories

La natation est un excellent moyen de brûler des calories. La quantité de calories brûlées dépend du poids de la personne et de la vigueur avec laquelle elle nage. Utilisez ce calculateur de calories pour déterminer combien de calories sont brûlées pendant l’entraînement.

11. Variété et plaisir

Les gens ont tendance à s’ennuyer avec les exercices répétitifs, mais il existe de nombreuses façons de rendre la natation intéressante. Il y a plusieurs coups à maîtriser et des aides à la flottaison à essayer. De plus, les cours d’aérobic aquatique et de polo, ainsi que les courses et la plongée, peuvent contribuer à ajouter de la variété.

12. Aider à améliorer le sommeil

Un essai impliquant des adultes âgés souffrant d’insomnie a révélé une amélioration du sommeil chez ceux qui faisaient de l’exercice régulièrement. Une étude de 2010 a déterminé qu’environ la moitié de la population des personnes âgées déclare avoir des difficultés à dormir. Si elle est accessible, la natation peut être bénéfique pour ceux qui cherchent à mieux dormir.

13. Stimuler l’humeur

L’exercice libère des endorphines, qui améliorent l’humeur. La natation peut également renforcer la confiance en soi et les compétences sociales, ce qui peut avoir un impact sur l’estime de soi d’une personne. Une étude pilote menée en 2014 auprès de personnes atteintes de démence a montré que les personnes qui nageaient régulièrement sur une période de 12 semaines présentaient une amélioration de leur humeur.

14. Gérer le stress

L’exercice est un excellent moyen de soulager le stress et l’anxiété. Il peut également détourner l’esprit des pensées troublantes. Bien que des recherches supplémentaires soient nécessaires, même 20 minutes d’activité physique par semaine peuvent aider une personne à se sentir plus détendue.

15. Accessible et abordable

De nombreuses villes proposent des piscines publiques à des tarifs réduits. La baignade dans un lac ou dans l’océan peut être une option intéressante. Prenez toujours des mesures de sécurité, par exemple en assurant une surveillance, lorsque vous nagez en eau libre.

 

La natation brûle des calories et peut aider une personne à perdre du poids, ainsi qu’à tonifier les muscles et à améliorer la santé et la forme physique en général. En sollicitant plusieurs groupes musculaires et le système cardiovasculaire, la natation peut constituer un excellent entraînement pour une grande variété de personnes.

Sources

Alkatan, M., Baker, J. R., Machin, D. R., Park, W., Akkari, A. S., Pasha, E. P., & Tanaka, H. (2016, March). Improved function and reduced pain after swimming and cycling training in patients with osteoarthritis [Abstract]. The Journal of Rheumatology, 43(3), 666–672


Castro-Sánchez, A. M., Matarán-Peñarrocha, G. A., Lara-Palomo, I., Saavedra-Hernández, M., Arroyo-Morales, M., & Moreno-Lorenzo, C. (2012). Hydrotherapy for the treatment of pain in people with multiple sclerosis: a randomized controlled trial [Abstract]. Evidence-Based Complementary and Alternative Medicine, 2012. Retrieved from


Connolly, L. J., Nordsborg, N. B., Nyberg, M., Weihe, P., Krustrup, P., & Mohr, M. (2016, October). Low-volume high-intensity swim training is superior to high-volume low-intensity training in relation to insulin sensitivity and glucose control in inactive middle-aged women [Abstract]. European Journal of Applied Physiology, 116(10), 1889–1897


Ensari, I., Sandroff, B. M., & Motl, R. W. (2016, January–February). Effects of single bouts of walking exercise and yoga on acute mood symptoms in people with multiple sclerosis [Abstract]. International Journal of MS Care, 18(1), 1–8


Exercise in pregnancy. (2017, January 14)


 

Articles similaires