Tout savoir sur la vitamine B4

Nous savons tous que les vitamines sont importantes pour notre santé, mais savez-vous lesquelles sont les plus primordiales ? Si vous êtes comme la plupart des gens, vous ne savez probablement même pas ce qu’est la vitamine B4. Ne vous inquiétez pas, nous sommes là pour vous aider. La vitamine B4 est une vitamine hydrosoluble qui joue un rôle essentiel dans de nombreux processus de notre organisme. Continuez à lire pour en savoir plus sur ce nutriment méconnu et sur les raisons pour lesquelles vous devez l’intégrer à votre alimentation.

Vitamine B4 ou choline : Quèsaco ?

La vitamine B4, également connue sous le nom de choline, est un nutriment essentiel qui joue divers rôles importants dans l’organisme. Elle est un précurseur du neurotransmetteur acétylcholine, qui est impliqué dans la mémoire et la cognition. La choline est nécessaire à la structure et au fonctionnement des membranes cellulaires. Comme elle a pour mission de gérer le métabolisme des lipides et joue un rôle dans le développement du système nerveux.

Si la choline peut être obtenue à partir de sources alimentaires, elle est aussi synthétisée dans le foie. Cependant, avec l’avancée en âge, la capacité du foie à synthétiser la choline diminue, d’où l’importance pour les personnes âgées d’inclure des aliments riches en choline dans leur alimentation ou de prendre un supplément. En raison de ses nombreuses fonctions, la vitamine B4 est mise aujourd’hui sous les projecteurs pour ses diverses fonctions importantes dans le but de maintenir une santé de fer.

Pourquoi la vitamine B4 n’est pas aussi connue que ses consœurs des vitamines du groupe B ?

Si toutes les vitamines du complexe B sont importantes pour la santé humaine, certaines sont plus connues que d’autres. Par exemple, la vitamine B12 est essentielle au métabolisme et à la production d’énergie. Tandis que la vitamine B6 aide à réguler les niveaux d’hormones. Cependant, la vitamine B4, est souvent négligée malgré ses nombreux avantages. La choline est impliquée dans un large éventail de processus corporels, notamment la fonction hépatique, le développement du système nerveux et le métabolisme des graisses. Elle peut également contribuer à prévenir le déclin de la mémoire et la faiblesse musculaire.

Découvrons l’apport journalier recommandé de la choline (vitamine B4).

  • L’apport journalier recommandé (AJR) en choline est de :

425 mg/jour pour les adultes et l’AJR passe à 550 mg/jour pendant la grossesse et l’allaitement.

  • Pour les enfants, l’AJR en choline dépend de l’âge :

– 125 mg/jour pour les enfants de 1 à 3 ans,

– 150 mg/jour pour les enfants de 4 à 8 ans,

– 200 mg/jour pour les enfants de 9 à 13 ans

– 250 mg/jour pour les enfants de 14 à 18 ans.

  • Les adultes âgés de plus de 70 ans ont un AJR de 550 mg/jour.

Où trouve-t-on la vitamine B4 ?

  • Le jaune d’œuf.
  • Le blanc de poulet.
  • Le saumon.
  • Les légumineuses et les noix.
  • Le lait entier.
  • Légumes : brocoli, choux de Bruxelles.
  • Le foie de bœuf.
  • Les cacahuètes

La plupart des gens consomment des quantités adéquates de choline par le biais de leur alimentation ; toutefois, certains groupes de personnes peuvent être exposés à un risque de carence. Il s’agit notamment des femmes enceintes, des végétariens et des personnes atteintes de certains troubles génétiques.

Que se passe-t-il en cas de carence en vitamine B4 ?

L’un des symptômes les plus courants d’une carence en choline est la fatigue. En effet, la choline est impliquée dans le métabolisme énergétique. Sans choline suffisante, les cellules ne peuvent pas produire l’ATP nécessaire à leur bon fonctionnement. La carence en choline peut également entraîner une faiblesse et des crampes musculaires, ainsi que des problèmes de mémoire et des difficultés cognitives.

Dans les cas graves, la carence en choline peut même entraîner des lésions organiques. Heureusement, les carences en choline sont relativement rares dans les pays développés où les régimes alimentaires sont généralement adéquats sur le plan nutritionnel. Cependant, certaines populations, comme les femmes enceintes et les personnes âgées, peuvent être plus exposées à une carence en choline en raison de leurs besoins accrus. Un complément alimentaire riche en choline ou la prise quotidienne d’une multivitamine peuvent aider à prévenir ce risque.

Les suppléments de choline sont souvent sans danger ; toutefois, une surconsommation peut entraîner des troubles gastro-intestinaux et une odeur corporelle de poisson. La meilleure façon de garantir un apport adéquat en choline est de suivre un régime alimentaire varié comprenant des aliments riches en ce nutriment.

* Presse Santé s' efforce de transmettre la connaissance santé dans un langage accessible à tous. En AUCUN CAS, les informations données ne peuvent remplacer l' avis d'un profesionel de santé.