Tabagisme chez les adolescents : 10 conseils aux parents pour aider leur ado à décrocher

image cigarette cassée

Si vous constatez que votre adolescent fume, prenez-le au sérieux. Le meilleur moyen de promouvoir une vie en bonne santé est d’arrêter le tabagisme chez les adolescents. Le tabagisme chez les adolescents peut commencer innocemment, mais il peut devenir un problème à long terme. En fait, la plupart des fumeurs adultes ont commencé à fumer à l’adolescence.

1. Donner le bon exemple

Le tabagisme est plus fréquent chez les adolescents dont les parents fument. Si vous fumez, arrêtez. Demandez à votre médecin comment vous pouvez arrêter de fumer. En attendant, ne fumez pas devant votre adolescent et ne laissez pas de matériel de fumeur chez vous. Expliquez à votre adolescent que vous êtes malheureux de fumer, qu’il est difficile d’arrêter et que vous continuerez à essayer jusqu’à ce que vous arrêtiez de fumer pour de bon.

2. Comprendre l’attrait

Le tabagisme chez les adolescents peut être une forme de rébellion ou une façon de s’intégrer à un groupe d’amis particulier. Les adolescents peuvent fumer pour se sentir cool ou indépendants. Demandez à votre adolescent ce qu’il sait sur le tabagisme et l’utilisation des cigarettes électroniques (vapotage), et si l’un de ses amis fume ou vapote.

Discutez avec votre adolescent de la manière dont les compagnies de tabac tentent d’influencer les idées sur le tabagisme. Par exemple par le biais de publicités ou de placements de produits dans des films qui donnent l’impression que fumer est glamour, sexy et mature.

3. Parlez avec lui

Commencez par parler, abordez le sujet directement. Dites à votre adolescent à quel point vous souhaitez qu’il arrête de fumer. Mais n’oubliez pas que les ordres, les menaces et les ultimatums ont peu de chances de fonctionner. Au lieu de vous mettre en colère, demandez à votre adolescent ce qui l’a poussé à commencer à fumer. Peut-être que votre adolescent essaie de s’intégrer à l’école ou de se sentir adulte. Une fois que vous aurez compris pourquoi votre adolescent fume, vous serez mieux équipé pour résoudre le problème. Et pour l’aider à arrêter de fumer.

4. Pensez au-delà de la cigarette

Les adolescents pensent souvent que les cigarettes électroniques (e-cigarettes), ainsi que le tabac sans fumée et les pipes à eau (narguilés) sont moins nocives ou créent moins de dépendance que les cigarettes traditionnelles. Mais elles comportent toutes des risques pour la santé.

Les cigarettes électroniques sont des appareils à piles qui chauffent un liquide (contenant généralement mais pas toujours de la nicotine), le transformant en une vapeur qui peut être inhalée. Des recherches suggèrent que les e-cigarettes font que les utilisateurs inhalent des produits chimiques potentiellement dangereux. Les e-cigarettes peuvent également rendre les adolescents accros à la nicotine et faire en sorte que l’usage des produits du tabac semble normal.

5. Faites appel à la vanité de votre adolescent

Rappelez à votre adolescent que fumer vous donne mauvaise haleine. Il donne une odeur à vos vêtements et à vos cheveux, et il rend vos doigts et vos dents jaunes. Le tabagisme peut également provoquer une toux chronique.

À ne pas rater !
Abonnez-vous à la newsletter Presse santé

Recevez chaque semaine et en avant première notre actualité santé : actualités médicales, conseils santé, innovations scientifiques, dossiers complets directement dans votre boite mail !

Adresse e-mail non valide
Essayez c est gratuit. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

6. Faites le calcul

Fumer est cher. Aidez votre adolescent à calculer le coût hebdomadaire, mensuel ou annuel de la consommation quotidienne de tabac ou de vapeur. Vous pouvez comparer le coût du tabagisme avec celui des téléphones, des vêtements ou d’autres produits qui attirent les adolescents.

7. Attendez-vous à la pression des pairs

Donnez à votre adolescent les outils dont il a besoin pour refuser les cigarettes. Répétez-lui comment gérer des situations sociales difficiles. Cela peut être aussi simple que de dire « Non merci ». Je ne fume pas. »

8. Prenez la dépendance au sérieux

La plupart des adolescents pensent que le fait de fumer occasionnellement ne les rendra pas dépendants et que, s’ils deviennent des fumeurs réguliers, ils peuvent arrêter de fumer quand ils le souhaitent. Cependant, les adolescents peuvent devenir dépendants après avoir fumé seulement cinq paquets de cigarettes. Rappelez à votre adolescent que la plupart des fumeurs adultes commencent à l’adolescence. Une fois que vous êtes accro, il est difficile d’arrêter de fumer.

9. Envisagez l’avenir

Les adolescents ont tendance à penser que les mauvaises choses n’arrivent qu’aux autres. Prenez les proches, les amis, les voisins ou les célébrités qui ont eu des maladies liées au tabac comme exemples concrets des dommages que peut causer le tabagisme.

10. Participez

Prenez une position active contre le tabagisme chez les adolescents. Participer à de l’information scolaire de prévention du tabagisme. Soutenez les efforts visant à rendre les lieux publics extérieurs non-fumeurs et à augmenter les taxes sur les produits du tabac.

Parlez à votre adolescent, tôt et souvent, des dangers du tabagisme et de l’inhalation de vapeurs. Éviter de fumer est l’une des meilleures choses que votre adolescent puisse faire pour rester en bonne santé tout au long de sa vie.

Par-dessus tout, célébrez la réussite de votre adolescent. Vous pouvez lui offrir un repas préféré pour une journée sans tabac, une nouvelle chemise pour une semaine sans tabac ou une fête avec des amis non-fumeurs pour un mois sans tabac. Les récompenses et le renforcement positif peuvent aider votre adolescent à conserver la motivation d’arrêter de fumer pour de bon.