Musicothérapie: quand la musique combat stress, anxiété, dépression et mal-être

La musicothérapie consiste à utiliser les réactions et les connexions d’une personne à la musique pour encourager des changements positifs d’humeur et de bien-être général. La musicothérapie peut consister à créer de la musique avec des instruments de tous types, à chanter, à se déplacer sur la musique ou simplement à l’écouter. La musique a des effets puissants sur l’esprit. Différents styles de musique peuvent avoir un effet significatif sur l’humeur d’une personne très rapidement. Elle peut l’aider à ressentir, à entrer ou sortir d’un large éventail d’émotions: du bonheur à l’excitation, en passant par la tristesse, le calme et la réflexion. Faire de la musique est aussi bénéfique qu’en écouter. La musicothérapie encourage les gens à créer activement la musique qu’ils aiment et trouvent utile.

Qu’est-ce que la musicothérapie ?

La musicothérapie utilise les puissantes capacités de la musique pour améliorer le bien-être d’une personne. Elle constitue une alternative à d’autres types de thérapie, comme la thérapie cognitivo-comportementale (TCC). Elle peut aider à améliorer la confiance en soi, les compétences de communication, l’indépendance, la conscience de soi et des autres, ainsi que les capacités de concentration et d’attention.

L’interaction musicale en direct entre une personne et son thérapeute est importante au cours de la musicothérapie. L’improvisation peut également être un élément clé de la musicothérapie. Il s’agit de créer de la musique sur place en réponse à une humeur ou à un thème, par exemple en faisant le bruit d’un orage à l’aide de tambours et d’un bâton de pluie.

Comment fonctionne la musicothérapie ?

La façon dont la musique affecte le cerveau est très complexe. Tous les aspects de la musique, y compris la hauteur, le tempo et la mélodie, sont traités par différentes zones du cerveau.
Par exemple, le cervelet traite le rythme, les lobes frontaux décodent les signaux émotionnels créés par la musique, et une petite partie du lobe temporal droit aide à comprendre la hauteur des sons. Le centre de récompense du cerveau, appelé le noyau accumbens, peut même produire des signes physiques de plaisir intense, comme la chair de poule, lorsqu’il entend de la musique puissante. La musicothérapie peut utiliser ces réactions physiques profondes du corps à la musique pour aider les personnes souffrant de problèmes de santé mentale.

Histoire et origines de la musicothérapie

La musique fait partie de la vie humaine depuis des milliers d’années. Plus précisément, les experts ont trouvé des instruments datant de plus de 40 000 ans. Ce qui laisse penser que le désir des humains de s’exprimer ou de communiquer par le biais de la musique est profondément enraciné. L’utilisation de la musique à des fins thérapeutiques et de guérison remonte à la Grèce antique. Mais son utilisation thérapeutique actuelle a commencé au XXe siècle, après la fin de la Seconde Guerre mondiale. La plus ancienne référence à la musicothérapie provient d’un article de 1789 intitulé « La musique considérée physiquement ».

Dans les années 1800, la recherche médicale sur la nature thérapeutique de la musique s’est développée. Plus tard, dans les années 1940, les universités proposaient des programmes de musicothérapie. E. Thayer Gaston, l’un des trois hommes qui ont été les premiers à utiliser la musique comme outil thérapeutique, avait organisé et promu cette pratique afin qu’elle devienne un type de thérapie accepté. Aujourd’hui, il existe de nombreuses associations de musicothérapie dans le monde entier. Les musicothérapeutes travaillent dans le secteur privé, l’éducation et l’aide sociale.

La musicothérapie par rapport aux autres formes de thérapie

La musicothérapie ne repose pas sur la communication verbale. Elle peut donc être meilleure pour les personnes qui ont du mal à communiquer verbalement. Cela peut être dû à un handicap, à une affection neurodégénérative telle que la démence, à une lésion cérébrale acquise ou à un problème de santé mentale. Comme la TCC et le coaching sont tous deux des thérapies par la parole, ils peuvent ne pas convenir aux personnes qui ont des difficultés à communiquer verbalement. C’est là entre autre que la musicothérapie peut être bénéfique.

En outre, les professionnels de la santé mentale peuvent apporter la thérapie musicale directement à une personne. Par exemple si elle ne peut pas sortir de son lit ou si elle est incapable de se rendre au cabinet d’un thérapeute. La thérapie musicale à domicile peut également être bénéfique pour les enfants qui souhaitent se retrouver dans un environnement familier pendant leurs séances.

Les compétences acquises dans le cadre d’une thérapie musicale peuvent également être utiles dans la vie de tous les jours. On peut considérer l’apprentissage d’un instrument comme un nouveau passe-temps, ou l’utiliser comme un outil pour améliorer sa santé mentale et faire face à des situations difficiles tout au long de sa vie.

Avantages de la musicothérapie au quotidien : bien-être, mieux être, être soi

Il y a des avantages supplémentaires à écouter ou à créer de la musique que les thérapies par la parole ne peuvent pas offrir. Par exemple, apprendre et pratiquer un morceau de musique peut améliorer la mémoire, la coordination, la lecture, la compréhension et les compétences en mathématiques. Cela peut également donner des leçons de responsabilité et de persévérance.
La création d’un morceau de musique peut également donner un grand sentiment d’accomplissement aux gens. Ce qui peut les aider à améliorer leur humeur et leur estime de soi.

La musicothérapie peut également faire découvrir de nombreuses cultures différentes. Il est en effet tout à fait possible d’explorer n’importe quel type et genre de musique pendant la thérapie. Comprendre l’histoire d’un morceau de musique peut aider les gens à se connecter avec la musique qu’ils écoutent ou jouent. La musicothérapie permet aux personnes de s’exprimer de manière créative, ce qui peut être une manière plus agréable d’explorer des émotions difficiles.

L’analyse des paroles est un autre moyen accessible pour les gens d’explorer et de traiter des émotions, des expériences ou des souvenirs difficiles par le biais de la musique.
Par exemple, une personne peut trouver des thèmes et des significations dans les paroles et proposer des paroles alternatives qui s’appliquent à sa vie et à ses expériences. Ce qui peut l’aider à trouver les mots qui représentent ce qu’elle ressent si elle a du mal à l’exprimer elle-même.

Parmi les avantages documentés de la musicothérapie, on peut citer:

amélioration de l’estime de soi
une diminution de l’anxiété
une motivation accrue
une libération émotionnelle réussie et sûre
une verbalisation accrue
des liens plus forts avec les autres personnes

Comment la musicothérapie aide à combattre l’anxiété

De nombreuses études suggèrent que la musicothérapie peut réduire le sentiment d’anxiété. Notamment chez les personnes atteintes de cancer, celles qui subissent une opération chirurgicale et celles qui se rendent dans des unités de soins intensifs. Certaines études suggèrent également que la musique peut réduire la pression artérielle et les battements du cœur. Ce qui peut avoir un impact direct sur le degré de stress d’une personne.

Il existe également des preuves que les personnes qui suivent une thérapie musicale voient leur anxiété diminuer immédiatement après la séance. Ce qui indique que la thérapie musicale pourrait être un moyen pratique de réduire rapidement les symptômes. La musique affecte la quantité d’hormones de stress, telles que l’adrénaline et le cortisol, que le corps libère. La réduction de ces hormones peut aider à soulager les symptômes d’anxiété.

Comment la musicothérapie aide à lutter contre la dépression

Des études suggèrent que la musicothérapie peut améliorer les symptômes de la dépression. Les personnes qui suivent une musicothérapie en même temps que les traitements standard de la dépression, comme la thérapie par la parole, s’améliorant davantage que les personnes qui n’ont reçu qu’une thérapie standard.

Écouter de la musique peut également libérer de la dopamine. Une hormone qui fait que les gens se sentent bien, et des endorphines, des hormones qui peuvent induire une humeur heureuse et soulager la douleur.

À ne pas rater !
Abonnez-vous à la newsletter Presse santé

Recevez chaque semaine et en avant première notre actualité santé : actualités médicales, conseils santé, innovations scientifiques, dossiers complets directement dans votre boite mail !

Adresse e-mail non valide
Essayez c est gratuit. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Bien que la thérapie musicale ne soit pas un remède contre la dépression, elle peut offrir des avantages à court terme en améliorant l’humeur et en encourageant la connexion et l’expression de soi.

La musique chez les enfants

Voici quelques-uns des avantages de la musicothérapie pour les enfants :

offrir des moyens amusants d’exprimer ses pensées et ses sentiments
la pratique de l’interaction sociale et des compétences de communication
encourager le jeu créatif
améliorer la concentration et la coordination
accroître la conscience de soi
la sensibilisation des autres, notamment lors de séances de musique de groupe
renforcer l’estime de soi et la résilience
le renforcement des compétences linguistiques et d’écoute
le renforcement des relations familiales

Sources scientifiques

Aalbers, S., et al. (2017). Music therapy for depression.
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC6486188/

Erkkilä, J., et al. (2011). Individual music therapy for depression: Randomised control trial [Abstract].
https://www.cambridge.org/core/journals/the-british-journal-of-psychiatry/article/individual-music-therapy-for-depression-randomised-controlled-trial/A1CD72904929CECCB956F4F3B09605AF

Higham, T., et al. (2012). Τesting models for the beginnings of the Aurignacian and the advent of figurative art and music: The radiocarbon chronology of Geißenklösterle [Abstract].
https://www.sciencedirect.com/science/article/abs/pii/S0047248412000425

Jasemi, M., et al. (2016). The effects of music therapy on anxiety and depression of cancer patients.
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC5072238/

Meymandi, A. (2009). Music, medicine, healing, and the Genome Project.
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC2766288/

Montgomery, E. (2016). 10 benefits of children learning a musical instrument.
https://petersonfamilyfoundation.org/music-therapy/10-benefits-children-learning-musical-instrument/

Music and health. (2011).
https://www.health.harvard.edu/staying-healthy/music-and-health

Music physically considered. (n.d.).
https://mountainscholar.org/handle/10217/184634

Music therapy and mental health. (n.d.).
https://www.musictherapy.org/assets/1/7/MT_Mental_Health_2006.pdf

Warren, M. (2016). The impact of music therapy on mental health.
https://www.nami.org/Blogs/NAMI-Blog/December-2016/The-Impact-of-Music-Therapy-on-Mental-Health

What is music therapy? (n.d.).
https://www.bamt.org/music-therapy/what-is-music-therapy.html

Working with children, young people and their families. (n.d.).
https://www.bamt.org/music-therapy/what-is-music-therapy/children-and-young-people.html

Wu, S. M. (2002). Effect of music therapy on anxiety, depression, and self-esteem of undergraduates [Abstract].
https://www.jstage.jst.go.jp/article/psysoc/45/2/45_2_104/_article/-char/ja/