Avez-vous besoin de contacter la rédaction ? Envoyez vos e-mails à [email protected] ou sur notre formulaire.
Nutrition

Consommez l’aubergine avant que ça soit trop tard !

Margot Fontenive

Lorsqu’on parle de légumes, l’aubergine est souvent négligée. Cette beauté violette est une excellente source de fibres et de potassium, et elle est faible en calories. Alors pourquoi ne pas essayer l’aubergine ? Vous pouvez la manger crue ou cuite, et il existe une infinité de recettes parmi lesquelles choisir. Veillez simplement à la manger avant qu’il ne soit trop tard ! La saison des aubergines touche à sa fin, alors profitez-en tant que vous le pouvez.

Voici quelques informations sur cette plante quelque peu mystérieuse, ainsi que des moyens faciles de l’intégrer dans votre alimentation quotidienne.

Découvrez les données nutritionnelles de l’aubergine.

Une tasse d’aubergines coupées en cubes ne fournit que 20 calories, mais apporte des nutriments importants. Les anthocyanines, les pigments qui donnent aux aubergines leur teinte violette, ont des propriétés antioxydantes liées à l’anti-inflammation et à la protection contre l’obésité. Une autre substance, appelée nasunine, est particulièrement efficace pour combattre les radicaux libres et protéger les cellules des dommages qui peuvent entraîner un vieillissement prématuré et des maladies. Cela peut être particulièrement avantageux pour le cerveau. Ce qui fait de l’aubergine un aliment important dans la protection contre les maladies neurodégénératives, comme la maladie d’Alzheimer.

L’acide chlorogénique de l’aubergine soutient l’immunité grâce à ses activités antimicrobiennes et antivirales. Une tasse d’aubergines fournit également environ 10 % de l’objectif quotidien en manganèse. C’est un minéral qui contribue à la production de collagène, fondamentale pour la santé de la peau et des os. Le légume fournit de plus petites quantités de folate et d’autres vitamines B, de potassium et de vitamines C et K.

Les vertus de l’aubergine ne s’arrêtent pas là !

En plus des antioxydants, des nutriments et des fibres qu’elles fournissent, les aubergines peuvent offrir une protection contre les maladies cardiaques. Il a été démontré que les anthocyanines des aubergines contribuent à réduire la rigidité des artères et la pression artérielle centrale chez les femmes. La pression artérielle centrale, c’est-à-dire la pression dans l’aorte, qui envoie le sang du cœur vers le corps. C’est une mesure prédictive des maladies cardiaques et des accidents vasculaires cérébraux. Les anthocyanes aident également à prévenir l’oxydation du « mauvais » cholestérol LDL. Un précurseur du durcissement des artères, qui peut entraîner une crise cardiaque ou un accident vasculaire cérébral.

Vous suivez un programme de perte de poids ? L’aubergine vous sera très utile !

L’aubergine est un légume non féculent ou à faible teneur en glucides. Une portion d’une tasse, de la taille d’une balle de tennis, ne contient que 5 g de glucides, et seulement 2,5 g de glucides nets. En plus de favoriser la santé digestive et la régularité intestinale, les fibres d’aubergine aident à réguler la glycémie et les niveaux d’insuline, et favorisent la perte de poids en augmentant la satiété. Elles constituent aussi un excellent substitut de repas lorsque vous réduisez votre consommation d’autres aliments riches en glucides. Par exemple, en servant une tasse d’aubergines coupées en cubes avec une demi-tasse de pâtes penne cuites au lieu de l’inverse, on économise environ 20 g de glucides par repas.

Appréciez encore plus le goût de l’aubergine !

Lorsque vous cuisinez des aubergines, essayez d’inclure la peau, qui est entièrement comestible, aussi souvent que possible, car elle contient de nombreux nutriments bénéfiques. Vous pouvez rapidement couper les aubergines en cubes et les faire sauter avec de l’huile d’olive extra vierge, de l’ail, du sel rose et du poivre noir.

Consommez-les comme plat d’accompagnement, ajoutez-les aux salades ou mélangez-les avec de la courge spaghetti et du basilic frais. Coupez les aubergines en rondelles épaisses et faites-les cuire sur le gril, avec d’autres légumes, comme les poivrons et les oignons. Faites rôtir les aubergines au four sur une plaque de cuisson. En les badigeonnant ou en les arrosant d’un peu d’huile d’avocat.

Une fois coupées en deux dans le sens de la longueur, les aubergines peuvent être évidées. Combinées à d’autres ingrédients, comme des haricots et des herbes, et farcies. Lorsqu’elles sont cuites en rondelles plus fines, les tranches d’aubergine peuvent remplacer les nouilles pour faire des lasagnes végétariennes. Les restes d’aubergines rôties peuvent être hachés et réduits en purée (peau et tout) dans une sauce à base d’huile d’olive, d’ail, de jus de citron, de sel rose, de poivre, de cumin et de Tahini.

Les aubergines peuvent également être utilisées dans les sautés. Et si vous êtes un mangeur aventureux, essayez de les incorporer dans des desserts. Comme le gâteau aux aubergines ou le pudding au pain d’aubergine, sans le pain. Soyez créatifs !

Comment choisir de bonnes aubergines hors saison ?

Il peut être difficile de trouver de bonnes aubergines hors saison, mais c’est possible si vous savez ce qu’il faut rechercher. Voici quelques conseils :

  • Tout d’abord, assurez-vous que l’aubergine est ferme au toucher. Évitez celles qui sont molles ou qui présentent des meurtrissures.
  • Ensuite, vérifiez la peau de l’aubergine. Elle doit être brillante et lisse, sans rides ni imperfections.
  • Enfin, presser légèrement l’aubergine. Si elle semble lourde pour sa taille, cela signifie qu’elle est bien mûre.

En suivant ces simples conseils, vous devriez pouvoir trouver de délicieuses aubergines fraîches, même lorsqu’elles ne sont pas de saison. Bon appétit !

Avez-vous trouvé cet article utile?
À lire aussi