Comment utiliser la nigelle cultivée ?

nigelle cultivée

Connue depuis l’Antiquité, la nigelle cultivée s’utilise pour des fins thérapeutiques. Originaire de l’Asie du Sud-Ouest, elle est cultivée en région méditerranéenne et en Asie occidentale. Plante annuelle prisée pour ses graines, elle appartient à la famille des renonculacées. On lui attribue différentes appellations comme le cumin noir, la barbe des Capucins ou l’herbe aux épices. Elle a pour nom scientifique Nigella Saliva. Les graines renferment de nombreux nutriments organiques et des métabolites secondaires. Elle doit surtout ses propriétés au thymoquinone, et aux acides gras insaturés qu’elle renferme.

Les indications thérapeutiques de la nigelle cultivée

Les principes actifs de la nigelle cultivée lui procurent de nombreux pouvoirs curatifs et préventifs. Elle est utilisée en phytothérapie pour ses multiples actions.

  • Action antioxydante

Les monoterpènes, dont la thymoquinone, exercent une action protectrice contre les radicaux libres. Ils empêchent l’activité oxydative de substances toxiques.

  • Action anti-tumorale

La nigelle possède un pouvoir inhibiteur sur le développement des cellules tumorales. La thymoquinone produit un effet similaire à ceux d’un traitement chimiothérapique. Toutefois, l’usage du cumin noir en tant que tel se trouve encore actuellement au stade expérimental.

  • Protection de la peau

La nigelle cultivée est un puissant antibactérien et antifongique. Elle empêche la croissance des bactéries et des champignons sur la peau. Elle s’utilise dans le traitement de certaines affections cutanées, le psoriasis, l’eczéma, l’acné.

  • Action contre les infections

Le cumin noir permet d’éliminer les troubles respiratoires, digestifs, urinaires et biliaires d’origine infectieuse. Il contribue au renforcement immunitaire contre les agents extérieurs.

  • Anti-inflammatoire et sédatif

Les constituants du cumin noir exercent une action relaxante sur le système nerveux central. Ils soulagent les maux de tête et de dents, les vertiges et les inflammations articulaires.

  • Complément alimentaire

Par sa richesse nutritive, la nigelle est utilisée pour combler toute forme de carence alimentaire.

Les différentes présentations phytothérapiques

Les différentes formes d’utilisation de la nigelle cultivée se préparent avec la graine. On peut les utiliser telles quelles, broyées grossièrement ou en farine. On en extrait aussi une huile par pression à froid.

Les méthodes d’utilisation thérapeutique

L’huile de nigelle est la forme la plus fréquemment utilisée. On la mélange indifféremment avec d’autres substances naturelles comme le miel ou le lait. Cela facilite l’ingestion. Un tel mélange s’utilise pour traiter les troubles digestifs, respiratoires ou nerveux. Un adulte consomme une à trois cuillérées d’huile de nigelle par jour. Une cure peut s’étaler sur trois mois. La dose journalière convenable pour un adolescent est d’une cuillérée. Un enfant en prend une demi-cuillérée.

En Afrique du Nord, la farine de nigelle mélangée à de la poudre de fenugrec sert à traiter une bronchite. Pour traiter les bouffées de chaleur liées à la ménopause, on mélange les graines avec du miel et on en mange une cuiller tous les matins.

Pour les affections cutanées, on utilise l’huile ou les graines broyées en application externe.

Précautions d’emploi

La nigelle ne présente pas de contre-indication particulière. Toutefois, une consommation à haute dose peut induire une légère toxicité. Ce risque est lié à la concentration en thymoquinone.