Ne laissez pas les bobos de l’été gâcher vos vacances !

Les incidents de l’été sont inévitables lorsque les enfants jouent dehors et que le plaisir est à son comble. Les petites mésaventures font partie de la vie normale d’un enfant… et de ses parents ! Une bosse, un bleu, une petite blessure… Et dans ces cas-là, avoir quelque chose pour soigner le « bobo » tout de suite fait que tout le monde se sente mieux.

Comment se débarrasser des « bobos » ?

  • Lorsque l’enfant a une bosse :

Au-delà d’un énorme câlin et du bisou magique, rien de mieux que de mettre des crèmes réparatrices. En préparant le départ en vacances, glissez dans la valise des enfants une crème ou un gel réparateur, il vous sera toujours utile lors de vos déplacements.

  • Lorsqu’il tombe sur la tête.

Vous vous en doutez, il faut faire preuve de prudence et évaluer chaque situation au cas par cas. Cependant, avant de s’inquiéter (oh, la joie des montagnes russes émotionnelles quand on est parent…), il existe certains signes à repérer afin de déterminer la gravité de la chute, notamment si on ne l’a pas observé. Pas sûr ? Faites confiance aux instincts et n’hésitez pas à consulter un médecin pour exclure toute blessure grave.

  • Lorsqu’il a les fesses rouges.

Peu importe qu’il s’agisse du nourrisson (sa peau est très sensible les premiers mois) ou d’un enfant plus âgé, il est possible d’apaiser son inconfort cutané à l’aide d’une crème protectrice spéciale. Le soulagement est bien souvent instantané pour la peau.

  • Lorsqu’il prend un coup de soleil.

En dépit de toutes les précautions déployées, des rougeurs apparentes et des irritations se manifestent sur la peau de l’enfant. Le principal est dans ce cas précis : ne pas perdre son temps à se blâmer, mais plutôt à faire le point sur la situation. Voici les symptômes d’un coup de soleil : En cas de rougeur de la peau sans formation de cloques, de fièvre, de frissons ou de vomissements, il est possible de soulager soi-même le coup de soleil en appliquant fréquemment une crème réparatrice, et ce, jusqu’à ce que la rougeur visible disparaisse.

Que fait une crème réparatrice ?  Elle apaise en hydratant et aide à restaurer la peau. Si votre enfant est angoissé ou présente l’un des symptômes ci-dessus (ampoules, fièvre, etc.), il est préférable de consulter un médecin pour un traitement approprié.

Voici quelques huiles essentielles recommandées pour le soin les bobos.

Huile essentielle d’arbre à thé.

L’huile essentielle d’arbre à thé fait partie des huiles essentielles les plus appréciées. Elle doit son succès à ses remarquables qualités antibactériennes, antimicrobiennes et antifongiques. Ces qualités se combinent afin de lutter contre l’inflammation et l’infection des plaies, des coupures et des éraflures. Elle peut également booster le système immunitaire et favoriser une meilleure circulation, faisant d’elle l’une des huiles essentielles les plus efficaces pour la guérison.

Huile essentielle de citron.

L’huile essentielle de citron soutient la guérison des blessures légères et des bleus parce qu’elle stimule la circulation et élimine les microbes. Elle apaise par ailleurs les sensations de douleur et offre une sensation de fraîcheur sur la peau. De plus, son arôme stimulant contribue à calmer les angoisses provoquées par les blessures.

Huile essentielle de lavande.

La lavande est un antibactérien et un antifongique. Grâce à sa capacité à réduire les gonflements et à ses propriétés de guérison de la peau, la lavande est un parfait remède aux bobos. Il est prouvé que cette huile essentielle soutient la guérison et soulage la douleur après un seul usage. Elle est antiallergique, rendant ce soin utile en cas d’allergies. Cette huile aide également à stimuler le système immunitaire afin de soutenir encore plus le processus de guérison du corps. Quelle grande huile essentielle pour la guérison !

Huile essentielle d’hélichryse.

De toutes les huiles mentionnées, l’huile essentielle d’hélichryse est sans doute la moins connue. Mais voici quelques informations sur cette huile. Elle permet de cicatriser les plaies, de calmer les gonflements, les allergies cutanées, de tuer les germes et de soulager les hématomes. Cette huile a été utilisée dans une étude pour soutenir la guérison après des chirurgies de reconstruction et il a été constaté qu’elle aidait à réduire l’inflammation, l’œdème et les bleus.

* Presse Santé s' efforce de transmettre la connaissance santé dans un langage accessible à tous. En AUCUN CAS, les informations données ne peuvent remplacer l' avis d'un proffesionel de santé.

Vous aimez nos contenus ?

Recevez chaque jour nos dernières publications gratuitement et directement dans votre boite mail

RECEVOIR LA NEWSLETTER
- Presse Santé -