Méditation pleine conscience: les bénéfices de la méditation en mangeant

Manger en pleine conscience a des répercussions favorables sur la glycémie, le poids et les risques cardiovasculaires. C’est le principe de manger en pleine conscience: c’est-à-dire être particulièrement à l’écoute des signaux associés à la prise de nourriture, prendre conscience de ce que l’on mange, en quelles quantités, et pourquoi.

Dans cette étude conduite par une scientifique de l’University of California à San Francisco, 200 adultes obèses ont été assignés de façon aléatoire à une intervention de pleine conscience ou à un programme d’attention plus classique pendant 5,5 mois. Les deux groupes ont reçu des informations sur l’alimentation et l’activité physique, mais les patients du groupe « pleine conscience » ont eu en plus des séances de méditation, et ont appris à être plus à l’écoute lors de la prise de nourriture. Tous ont ensuite été suivis pendant 1 an après la fin de l’intervention.

Méditation pleine conscience: des effets sur la glycémie, les triglycérides et le HDL

18 mois après le début de l’intervention, les deux groupes ont perdu du poids, avec une tendance à une perte plus élevée dans le groupe pleine conscience (4,3% du poids initial). Les auteurs ont par ailleurs trouvé, chez les patients «méditation pleine conscience», des effets plus favorables pour la glycémie à jeun et le rapport triglycérides/cholestérol HDL, suggérant un bénéfice sur le risque de diabète de type 2 et le risque cardiovasculaire.

Source

Daubenmier J. et al: Effects of a mindfulness-based weight loss intervention in adults with obesity: A randomized clinical trial. Obesity, 10.1002/oby.21396