Qu’est-ce que la dépression ?

Selon la Haute autorité de santé (HAS), une personne sur cinq connaîtra un épisode dépressif au cours de sa vie. 40 % des personnes souffrant de dépression ne recourent pas à des soins adaptés. Mais de quoi s’agit-il ?

Définition de la dépression

La dépression, également appelée trouble dépressif, est une pathologie psychiatrique fréquente qui se caractérise par une perturbation de l’humeur. Les symptômes de la dépression sont multiples et peuvent toucher les domaines psychique, physique et comportemental.

La dépression est une maladie qui engendre une grande souffrance chez la personne qui la vit, c’est pourquoi elle nécessite une prise en charge adaptée et rapide par des professionnels de santé.

Les symptômes de la dépression

La dépression est un trouble mental courant qui se caractérise par :

  • une humeur dépressive, une tristesse profonde, voire du désespoir ;
  • une perte de l’intérêt et du plaisir ;
  • un sentiment d’angoisse quasi-permanent ;
  • des sentiments de culpabilité et/ou de faible estime de soi ;
  • des troubles du sommeil et/ou de l’appétit ;
  • une grande fatigue ;
  • des douleurs physiques ;
  • des problèmes d’attention, de concentration et de mémoire.

En fonction des personnes, le nombre de symptômes et leur intensité peuvent varier. On parle alors de dépression légère, modérée, ou sévère.

Le diagnostic d’une dépression est posé lorsque le sujet présente une humeur dépressive ou une perte de l’élan vital, associée à au moins quatre des autres symptômes ci-dessus, pendant une période d’au moins 14 jours.

Les causes de la dépression

La dépression est un trouble complexe et multifactoriel. Parmi les causes pouvant déclencher une dépression, on retrouve :

  • une prédisposition génétique ou des antécédents familiaux de dépression ;
  • la personnalité de l’individu ;
  • des facteurs physiologiques (perturbation des systèmes endocrinien et immunitaire, déséquilibre chimique au niveau du cerveau) ;
  • un événement de vie stressant important (c’est ce que l’on appelle la dépression réactionnelle).

Il est important de noter que la dépression peut être confondue avec d’autres maladies aux symptômes similaires (lupus, hypothyroïdie, cancer, crise cardiaque, AVC…).

La prise en charge de la dépression

Pour bien traiter une dépression, il faut d’abord bien la diagnostiquer. Une fois le diagnostic établi, la prise en charge de la dépression peut comprendre :

  • Une psychothérapie, généralement conseillée, quel que soit le type de dépression. Elle permet de donner du sens à cet état et aide à identifier les causes de la dépression. Parmi les thérapies efficaces, les thérapies de soutien et les thérapies cognitives et comportementales (TCC) ont montré les meilleurs résultats.
  • Un traitement médicamenteux à base d’antidépresseurs, combiné à une psychothérapie qui peut être nécessaire lorsque les symptômes sont trop importants.
  • Des thérapies innovantes comme l’électroconvulsivothérapie, la photothérapie ou encore la stimulation magnétique transcrânienne répétitive, qui peuvent être très efficaces pour soigner les personnes qui souffrent d’un trouble dépressif.

En cas de dépression d’intensité sévère, la prise en charge peut se faire en hôpital de jour ou en hospitalisation complète. En cas d’urgence vitale (idées noires, voire suicidaires), l’hospitalisation sera alors indispensable, afin de mettre en sécurité la personne, lui proposer un traitement adapté et un encadrement en continu.

* Presse Santé s' efforce de transmettre la connaissance santé dans un langage accessible à tous. En AUCUN CAS, les informations données ne peuvent remplacer l' avis d'un proffesionel de santé.

Vous aimez nos contenus ?

Recevez chaque jour nos dernières publications gratuitement et directement dans votre boite mail

RECEVOIR LA NEWSLETTER
- Presse Santé -