La musicothérapie, une nouvelle méthode de guérison.

Lorsque nous pensons aux moyens de guérir notre corps et notre esprit, les premières choses qui nous viennent à l’esprit sont généralement la médecine, la thérapie et la chirurgie. Mais qu’en est-il de la musique ? Selon une nouvelle étude, la musique pourrait être une méthode de guérison efficace pour diverses affections. Les chercheurs ont découvert que la musicothérapie peut contribuer à améliorer la santé mentale, à réduire la douleur et même à favoriser la guérison physique. Si vous cherchez un autre moyen de vous soigner, vous pouvez essayer la musicothérapie.

En quoi consiste la musicothérapie ?

Bien que de nombreuses personnes considèrent la musique comme une simple forme de divertissement, elle peut en fait être utilisée pour atteindre toute une série d’objectifs différents. Par exemple, la musicothérapie est un domaine établi qui utilise des interventions musicales pour améliorer le bien-être physique, mental et émotionnel de ses patients.

Les musicothérapeutes sont formés pour élaborer des plans de traitement personnalisés pouvant répondre à un large éventail de problèmes, de la gestion de la douleur au soulagement du stress. Des études ont révélé que le traitement par la musique semble pertinent pour des maladies comme la dépression, l’anxiété et la maladie d’Alzheimer. En outre, la musicothérapie peut également être utilisée pour aider les personnes à faire face à un traumatisme ou à une perte.

Qu’elle soit utilisée dans un cadre clinique ou simplement à la maison, la musique a le pouvoir de transformer des vies. Heureusement, la technologie permet d’accéder facilement à n’importe quelle musique pour l’adapter à n’importe quelle situation.

L’influence de la musique pendant la petite enfance.

De nombreuses études ont montré que la musique peut avoir un effet profond sur le développement de la petite enfance. Par exemple, la recherche a montré que la musique peut améliorer la mémoire et les compétences linguistiques, ainsi que les capacités mathématiques. En outre, il a été démontré que la musique nourrit la créativité et favorise le développement social et émotionnel.

On pense que les avantages de la musique résultent de la façon dont elle stimule le cerveau. Pour les jeunes enfants, leur cerveau est encore en croissance, les expériences musicales peuvent aider à établir d’importantes connexions neuronales. En outre, la musique déclenche la libération de substances chimiques bénéfiques dans le cerveau, comme la dopamine et l’ocytocine, qui peuvent contribuer à réduire les niveaux de stress et à privilégier les émotions positives.

Compte tenu de tous ces avantages, il n’est pas étonnant que de nombreux parents choisissent d’initier leurs enfants à la musique. En les exposant à un large éventail de styles et d’expériences musicales, les parents peuvent aider leurs enfants à se développer dans tous les domaines de la vie. De l’amélioration des capacités cognitives à la promotion de la santé physique. Il n’y a pas de limite à ce que la musique peut apporter au développement de la petite enfance.

La musicothérapie a la possibilité de détendre et de guérir.

La musique peut induire des réponses émotionnelles qui peuvent détendre, stimuler et guérir. Elle peut même améliorer la qualité de vie d’une personne et les résultats des interventions médicales. La musique est une forme de thérapie efficace pour évacuer les émotions. Des chercheurs ont constaté que le fait d’écouter de la musique, ainsi que d’en jouer, augmente la production par l’organisme d’anticorps qui attaquent les virus et renforcent l’efficacité du système immunitaire.

En outre, la musique réduit les niveaux de cortisol, l’hormone primaire du stress. De nombreux chercheurs pensent que la musique atténue la douleur parce qu’elle libère la dopamine, l’antidouleur naturel du cerveau. Des études indiquent que l’écoute de la musique augmente les niveaux de dopamine dans le cerveau. Ce qui améliore l’humeur et a donc un impact positif sur les symptômes des maladies mentales telles que la dépression.

La musique peut atteindre d’autres horizons.

Des études ont montré que l’écoute de la musique peut réduire l’anxiété avant des procédures ou des interventions chirurgicales susceptibles de provoquer du stress. Comme les opérations du genou ou de la hanche et les coloscopies de routine. Les personnes qui écoutent de la musique dans les salles d’opération avant les interventions et pendant leur convalescence après les interventions déclarent ressentir moins d’inconfort et ont de ce fait besoin de moins d’analgésiques.

Les résultats positifs de la musique étaient plus marqués chez les patients qui pouvaient choisir leur musique. En outre, l’écoute de la musique diminue la perception de la douleur, ce qui réduit la quantité d’analgésiques nécessaire. La musique peut également réduire les nausées et les vomissements chez les patients sous chimiothérapie. Ainsi améliorer la coordination, la communication et réduire l’agitation chez les patients atteints de démence.

De même, les patients épileptiques peuvent baisser leurs crises en écoutant de la musique relaxante. Tandis que le stress provoque des crises et la musique combat le stress. Cela peut aussi avoir un effet positif sur les patients atteints de fibromyalgie, une maladie chronique qui provoque des douleurs articulaires et musculaires ainsi que de la fatigue.

La musicothérapie peut aider à restaurer les capacités d’élocution et la mémoire.

Tout au long de l’histoire, la musique a été utilisée comme une forme de thérapie. Dans la Grèce antique, on croyait que la musique pouvait tout soigner, de l’insomnie aux migraines. Aujourd’hui, nous savons que la musique peut également aider à restaurer la parole et la mémoire. Des études ont montré que les patients qui écoutent de la musique après avoir subi un accident vasculaire cérébral ont plus de chances de retrouver leur aptitude à parler.

En outre, il a été démontré que la musique améliore la mémoire des patients atteints de maladies neurodégénératives, y compris l’Alzheimer. La théorie est que la musique active des parties du cerveau différentes de celles du langage. De ce fait, elle peut donc aider à « relancer » les centres du langage du cerveau. La musicothérapie est désormais utilisée dans les hôpitaux et les maisons de retraite du monde entier. Puisqu’elle aide des personnes de tous âges à retrouver leur capacité à communiquer.

La musique a un rapport étroit avec le rappel de la mémoire. Après les cinq sens les plus liés à la mémoire (goût, toucher, l’odorat, la vue et l’ouïe). Nous savons tous que certaines chansons déclenchent des réactions émotionnelles. Qu’il s’agisse de la première danse de notre mariage ou du souvenir d’un être cher que nous avons perdu. La musique est ancrée dans notre cerveau et notre corps et crée une connexion profonde en nous.

* Presse Santé s' efforce de transmettre la connaissance santé dans un langage accessible à tous. En AUCUN CAS, les informations données ne peuvent remplacer l' avis d'un proffesionel de santé.

Vous aimez nos contenus ?

Recevez chaque jour nos dernières publications gratuitement et directement dans votre boite mail

RECEVOIR LA NEWSLETTER
- Presse Santé -