Zinc et chocolat ralentissent le vieillissement

image chocolat noisette

L’association de zinc et d’hydroquinone, que l’on trouve dans le vin, le café, le thé et le chocolat, protégerait l’organisme contre les radicaux libres et contrerait donc le stress oxydatif et ralentirait le vieillissement.

La principale cause du vieillissement est le stress oxydatif. Or, pour combattre l’oxydation de l’organisme, on peut recourir à des antioxydants qui s’attaquent aux radicaux libres. Un taux trop faible d’antioxydants dans le corps entraîne un stress oxydatif qui endommage les tissus et les organes. Une étude récente nous apprend que le zinc protège l’organisme contre le stress oxydatif en activant une molécule organique.

Le zinc un oligoéléments essentiel

Le zinc est un oligoélément important dont la présence dans le corps est essentielle pour la santé. Les chercheurs ont observé que l’ingestion de zinc accompagné d’hydroquinone, un dérivé phénolique présent dans le vin, le café, le thé et le chocolat, permet de lutter contre les radicaux libres responsables du stress oxydatif. La combinaison de zinc et d’hydroquinone crée un complexe métalloïde semblable à une enzyme de superoxyde dismutase. Or, cette enzyme primordiale a un effet antioxydant et protège l’organisme contre les dégradations dues à l’oxydation.

Du zinc avec du vin ou du chocolat

Pour la première fois, la fonction de cette enzyme a été stimulée sans qu’elle ne se transforme en métaux de transition redox-actifs, tels que le cuivre, le manganèse, le nickel ou le fer. Bien que ces métaux possèdent aussi un pouvoir antioxydant, ses effets positifs sont de courte durée. En effet, dès que ces métaux sont présents en trop grande quantité, ils renforcent au contraire le stress oxydatif.

Nettement moins toxique que les autres métaux, le zinc se prête donc au développement de médicaments ou de compléments qui devraient avoir moins d’effets secondaires. Par ailleurs, une piste pour renforcer la santé consisterait à enrichir en zinc les aliments contenant naturellement de l’hydroquinone (comme le vin et le café). Toutefois, l’alcool annule l’effet positif de cette combinaison d’éléments.

Source

Meghan B. Ward, Andreas Scheitler, Superoxide dismutase activity enabled by a redox-active ligand rather than metal Nature Chemistry (2018)

Marie Desange est journaliste santé, passionnée tant par les dernières recherches en scientifiques en nutrition, neurosciences et bien être que par les nouvelles approches de santé qui ne sont pas encore passées par le filtre des études scientifiques, mais qui marchent. Ostéopathie, chiropractie, acupuncture, neuro-feedback, méditation, aromathérapie, homéopathie, médecine chinoise ou Indienne (Ayurveda), shiastu, soins énergétiques, techniques corporelles ou thérapies psychologiques, toutes ces disciplines méritent d’être mises en avant pour que les lecteurs puissent être bien informés et faire leur choix sur ce qui peut les aider. De plus, la pratique journalistique lui permet de rencontrer toujours plus d’acteurs de ces nouvelles approches et de sélectionner ceux qui ont une particularité et une réelle maîtrise de ce qu’ils proposent. Les soins complémentaires et les nouvelles approches de santé doivent être rigoureux et sans danger pour les personnes qui se tournent vers elles. Avec le temps et l’expérience, Marie sait sélectionner ce qui peut apporter, selon les cas, de vrais bénéfices pour le mieux être des personnes qui le recherchent. ` Journaliste pour le journal on-line pressesante.com, Marie a encore plein de supers sujets sous le coude à vous proposer, que vous ne lirez pas ailleurs.